Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Tu as complètement raison , mais là où elle m'agace , c'est quand elle prend ces airs de pionnière du tout électrique alors que les asiatiques et les allemands se penchaient déjà sur le problème quand elle etait dans son youpala .
  3. Je vais me faire l'avocat du diable, bien que je n'aie pas du tout envie de me retrouver avec des voitures électriques, ou même hybrides en WRC. Mais il faut bien ouvrir les yeux : regardez les pubs à la télé, dans les journaux ou au cinéma. Sur quoi les constructeurs communiquent-ils essentiellement de nos jours ? Exclusivement ou presque sur ce qui est énergies douces, diminution des rejets, hybridation et tout le bataclan. Si nous, passionnés, nous savons que c'est à 99 % du pipeau, le clampin moyen prend tout cela pour argent comptant (la masse est crédule ! ). Dans le parking de mon petit immeuble (12 appartements, une petite vingtaine de voitures), j'ai vu débouler en moins de deux ans deux Toyota Prius, une Yaris Hybrid, une Hyundai i 20 Hybrid et même une Zoé tout électrique (vous remarquez au passage le retard pris par les constructeurs français), soit 25 % du parc le temps d'un claquement de doigts. Au fil des renouvellements, dans moins de dix ans, je risque bien d'être le seul représentant du village gaulois. A côté de cela, comment voulez-vous qu'un dirigeant d'entreprise, quel qu'il soit, Tatie Picsou ou autre, vende à son conseil d'administration une participation de X dizaines de millions d'euros à un championnat WRC qui ne s'intéresse pas du tout à ces nouvelles technologies ? Comme le dit le titre de l'article, et bien qu'il m'en coûte personnellement d'abonder dans ce sens, il en va tout simplement de la survie du WRC.
  4. Vu la tournure qu'elle (ils) veut faire prendre aux choses , la suite logique sera de mettre ces infâmes machines à poluer dans des musées qui retraceront les années sombres du moteur à explosion 1807 à nos jours
  5. Today
  6. Au moins les VH ont de beaux jours devant elles !!!!
  7. Yesterday
  8. Je propose que les membres de @Spirit of Rally se cotisent pour lui offrir ça et qu'elle nous foute la paix !
  9. WRC : l'électrification peut-elle sauver le championnat du monde des rallyes ? La nouvelle formule du championnat du monde des rallyes (WRC) devrait autoriser le développement de moteurs hybrides. A défaut, Citroën menace de se retirer d'une compétition qui ne reflète pas les évolutions de l'automobile. Hyundai est sur la même ligne. C'est au Salon de Genève que Linda Jackson, directrice de Citroën, a affirmé sa volonté de faire entrer le championnat du monde des rallyes dans une nouvelle ère. "Tout change, et je ne vois pas comment, en tant que constructeur, je pourrais continuer à encourager un championnat qui ne reflète pas les évolutions de la société", a-t-elle déclaré à nos confrères britanniques d'Auto Express. https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/wrc-le-championnat-du-monde-des-rallyes-bientot-electrique_653279
  10. WRC / PREVIEW Neuville et Hyundai décidés à capitaliser en Argentine Nouveaux maîtres du championnat depuis leur victoire en Corse, le pilote belge et l'équipe coréenne espèrent bien poursuivre sur leur lancée lors de la prochaine manche en Amérique du Sud Il souffle un vent d'optimisme renouvelé chez Hyundai depuis la victoire de Thierry Neuville sur la dernière manche, à l'occasion du Tour de Corse. Ce succès a en effet permis au constructeur coréen d'effacer, en tout cas en partie, les doutes qu'avait pu susciter un début de saison laborieux sur la compétitivité de la i20 WRC. Mais avec ce triomphe sur l'île de Beauté, Hyundai est parvenu à faire coup double, prenant à la fois les commandes du championnat des pilotes par l'intermédiaire de Neuville donc (le Belge devance de deux points Sébastien Ogier, et de cinq Ott Tänak, dans la bataille à trois pour le titre qui est en train de se dessiner) mais aussi de celui des constructeurs (Citroën étant relégué à 12 unités).
  11. Ogier rêve d’accrocher l’Argentine à son palmarès Sébastien Ogier se prépare à disputer le Rallye d’Argentine, une épreuve qu’il n’a encore jamais remportée. Le pilote Citroën pourrait cette fois-ci être dans de meilleures dispositions. Sébastien Ogier sur sa Citroën C3 WRC au Rallye du Mexique 2019 / Jaanus Ree/Red Bull Content Pool Malgré ses 46 victoires en WRC, Sébastien Ogier ne s’est encore jamais imposé au Rallye d’Argentine. Le sextuple champion WRC aura l’opportunité d’accrocher cette épreuve à son palmarès la semaine prochaine en revenant avec Citroën dont le dernier succès sur ce terrain remonte à 2015 avec le succès de Kris Meeke. Sébastien Ogier aura en effet l’avantage de partir en deuxième position sur la route dans la première étape, derrière le leader du championnat Thierry Neuville (Hyundai). « Si je ne me suis encore jamais imposé en Argentine, c’est une épreuve que j’apprécie, et où je me suis souvent montré performant par le passé, c’est pourquoi je l’aborde avec les mêmes velléités que d’ordinaire. Je dirai même que je ressens un léger surcroît d’envie, à l’idée d’essayer de remporter ce rallye pour la première fois, et avec Citroën. D’autant que ma deuxième place dans l’ordre des départs m’autorise plus d’espoirs que sur les éditions précédentes », explique le Gapençais. « Le profil de pistes utilisées est très varié, mais je dirai que sa spécificité, c’est avant tout qu’il est assez cassant par endroits, au point qu’il faut parfois penser à préserver sa monture, tout en continuant à aller vite », précise le Tricolore. Son coéquipier Esapekka Lappi devra encore parfaire son apprentissage puisqu’il n’a découvert le Rallye d’Argentine que l’an dernier, en finissant au 8e rang quand il défendait encore les couleurs de Toyota. « Avec une seule participation à mon actif sur ce rallye qui change peu d’année en année, je ne pars pas a priori avec un avantage face à la concurrence, note le Finlandais. D’un autre côté, je disposerai d’une place intéressante dans l’ordre de départs, et j’entends bien capitaliser sur ma première course prometteuse avec C3 WRC sur la terre du Mexique, pour ramener le meilleur résultat possible d’Argentine. J’ai le souvenir de spéciales plutôt jolies, même s’il faudra faire attention à leurs innombrables pierres enchâssées qui constituent autant de risques de crevaisons. » Citroën espère retrouver du rythme sur la deuxième manche sur terre de la saison après avoir remporté la victoire au Mexique avec Sébastien Ogier. Le constructeur aux Chevrons s'est imposé à dix reprises en Argentine. « Nous retrouvons la terre avec l’espoir d’y afficher la même compétitivité qu’au Mexique et continuer ainsi notre moisson de podiums cette année. Nous savons toutefois combien le terrain argentin peut s’avérer exigeant pour les mécaniques, aussi nous abordons cette manche avec application et humilité », insisite le directeur de Citroën Racing Pierre Budar. Jacques-Armand Dupuis https://www.autohebdo.fr/wrc/actualites/ogier-reve-d-accrocher-l-argentine-son-palmares-202336.html
  12. Last week
  13. Il est partout... https://fr.news-front.info/2019/04/18/un-objet-venant-d-un-autre-systeme-solaire-s-est-ecrase-sur-terre/
  14. J'ai donc 8 ans de retard...
  15. Les moteurs des WRC ne sont plus dérivés d'un moteur de série depuis 2011 contrairement aux autres catégories ;)
  16. Je me suis fait la même réflexion...
  17. La Yaris WRC n'a pas un 1600??
  18. Toyota envisage de construire une R5 pour le WRC2 La marque japonaise, Championne du monde en titre en WRC, prévoit d'aligner une voiture dotée d'une spécification R5 en WRC2, comme l'a expliqué Tommi Mäkinen. Toyota est pour l'heure le seul des quatre constructeurs engagés en WRC à ne pas aligner de voiture dans la catégorie R5, qui a vu le jour en 2014. Cette absence s'explique en partie par le manque de moteur 1600cc dans la gamme de voitures de tourisme de la marque japonaise. Une lacune qui pourrait bien vite être comblée par l'apparition d'un nouveau modèle. "Nous sommes en train de mener une étude en ce moment", a déclaré Tommi Mäkinen. "Mais c'est dans les plans [que de construire une R5]. Nous nous attendons à avoir une autre voiture avec un nouveau moteur, et c'est ce dont nous avons besoin. Mais nous devons attendre l'homologation et la production en nombre de celui-ci [le moteur], pour qu'il soit disponible. Ce sera un projet intéressant et une bonne façon pour voir d'autres Toyota concourir partout dans le monde. Nous avons su par le biais de la FIA que cette catégorie n'allait pas changer, ce qui est une bonne nouvelle car c'est une bonne discipline." Mäkinen a par ailleurs confirmé que le dessin et les travaux de développement seraient menés par son groupe, à la fois à Puppolla en Finlande et à Tallinn, en Estonie. "Nous allons utiliser une grande part des connaissances que nous avons pu tirer de notre voiture WRC", reprend le patron de l'équipe Toyota. "Les travaux de dessin sont prévus ici et avec Toyota Motor Corporation (TMC) et Toyota Motorsports (TMG)." Des sources ont laissé entendre que le modèle de la Yaris serait disponible dans sa spécification R5 en 2021. La Skoda Fabia R5 a pour sa part remporté le championnat WRC2 chaque année depuis son apparition en 2016. La Ford Fiesta de M-Sport s'est aussi avérée une voiture populaire et victorieuse, alors que les Citroën C3 R5, Hyundai i20 R5 et Volkswagen polo GTI R5 ont récemment été également introduites. Le championnat a été divisé cette année, avec une catégorie "Pro" pour les R5 d'usine, alors que les WRC2 restent dédiées uniquement aux privés. Le WRC2 Pro est actuellement mené par le pilote polonais Lukasz Pieniazek sur Ford Fiesta, alors que Ole Christian Veiby (sur Polo R5) mène le WRC2. https://ch-fr.motorsport.com/wrc/news/toyota-construction-r5-wrc2/4372453/?utm_source=email&utm_medium=ch_fr&utm_campaign=news_alerts&utm_content=
  19. Hello les amis, Ce n'est "qu'un" national, mais si vous passez par Solenzara le samedi 27 avril prochain sur le coup de midi, je serai au départ du 18° Rallye Costa Serena, en compagnie de mon ami et speaker officiel de l'épreuve, le célèbre Jean-Jo
  20. Loeb sur le Rallye des Vosges avec une WRC 2019 Il y a 4 heures Sébastien Loeb va refaire son apparition dans le Championnat de France à l'occasion d'une pige lors de la quatrième manche de la saison, et ce sera au volant d'une WRC. Sébastien Loeb va faire son retour sur le Championnat de France des Rallyes à l'occasion du Rallye des Vosges Grand Est, qui se tiendra du 14 au 16 juin prochains. Le Français sera au volant d'une Hyundai i20 Coupé WRC, mais ne sera pas éligible aux points sur ce qui constituera la quatrième épreuve de la saison. C'est toutefois une belle occasion d'accumuler du kilométrage au volant d'une WRC, alors que l'Alsacien doit composer cette année avec des essais limités. L'opportunité se présente grâce au changement de règlement de l'épreuve, puisque la FFSA a autorisé la présence de WRC nouvelle génération. La course serpentant autour du lac de Gérardmer, le nonuple Champion du monde des rallyes évoluera donc à proximité directe de ses terres alsaciennes, ce qui ne manquera pas d'attirer de nombreux spectateurs sur l'événement. Un intérêt que n'a pas manqué de souligner Nicolas Deschaux, le président de la Fédération française du sport automobile (FFSA) : "En tant que nonuple Champion du Monde et figure du sport automobile français, le retour de Sébastien Loeb sur ses terres sera un réel coup de projecteur sur le Championnat de France des Rallyes", a-t-il déclaré. "C’est aussi une formidable opportunité pour nos spectateurs fans de rallye de voir rouler Sébastien Loeb pour la seconde fois cette année sur les routes françaises. Cela vient également récompenser l’ensemble du travail réalisé par les organisateurs et la FFSA pour développer l’attractivité du Championnat de France des Rallyes, visible sur les chaînes de notre partenaire média, Canal +." Pour l'intéressé aussi, ce sera un grand moment d'émotion. Il a par ailleurs admis être impatient de retrouver des spéciales dont il garde un excellent souvenir de ses précédents passages : "C’est un réel plaisir de revenir sur le Championnat de France des Rallyes mais également de pouvoir de nouveau rouler dans ma région là où tout a commencé", s'est réjoui Loeb. "Je suis vraiment impatient d’y être et de retrouver les spéciales mythiques comme Pays d’Ormont, Corcieux ou encore Moyenmoutier. Qui plus est avec Daniel et la Hyundai i20 Coupé WRC. Nous remercions d’ailleurs la FFSA d’avoir œuvré pour rendre possible cette opération. Nous ne serons absolument pas là pour fausser la bagarre du Championnat mais bel et bien pour engranger de l’expérience avec l’équipe et des kilomètres avec la voiture et avant tout se faire plaisir devant notre public." La dernière participation de Sébastien Loeb a une manche du Championnat de France remonte à novembre 2017, lorsqu'il s'était aligné sur le Rallye du Var au volant de la fameuse Peugeot 306 Maxi.
  21. Merci pour cet hommage Pour Loeb , c'est juste histoire d'accumuler des kilomètres sur une base d'essais grandeur nature , sinon j'aurais aussi préféré le voir rouler avec la 306 ...
  1. Load more activity

La manche précédente en vidéo.

Source : Centre Ouest Rallye

La photo coup de coeur

Image à venir...

Crédit photo : Internet

×
×
  • Create New...