Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 13/08/19 in all areas

  1. 2 points
    13ème manche du Championnat du monde des rallyes L'automne est bien là, et alors que la plupart des gens remplissent la citerne de fioul , le WRC prend ses quartiers au sud de Barcelone. Ah ! la Catalogne ! Son climat aléatoire en cette fin octobre, ses plages vides de touristes déjà rentrés chez eux, ses hôtels 4 étoiles à -50%, ses routes où 3 WRC peuvent passer à trois de front Bref, certains préfèrent aller au Critérium des Cévennes mais sachez qu'on peut trouver des similitudes à ces deux évènements... Le public, par exemple, dont le nombre pourrait te faire croire qu'il y a un teknival à chaque virage et qui fait le bonheur des commerçants locaux. Les routes, enfin certaines portions: On peut trouver du technique et sinueux là-bas mais à condition d'avoir une bonne paire de chaussures et de ne pas arriver à la dernière minute (environ 3h avant le passage des ouvreurs ). Sinon, le principal attrait de cette épreuve était sa 1ère journée disputée sur la terre qui en faisait la seule épreuve mixte du calendrier. Je dis "était" car, selon les rumeurs, 2019 serait la dernière année sous ce format. Donc, fonces petit ! C'est ta dernière chance !!! Le camp de base se situe à Salou, cité pré-bétonnée située au sud de Barcelone. Pour cette (dernière) édition mixte, les organisateurs, toujours aussi créatifs, nous ont offert un programme quasi similaire à l'an dernier Par moment, on se demande si ils n'ont pas des liens de parenté avec les membres de l'ACM, mais chut... Cela ne nous regarde pas Je ne vais pas détailler le parcours kilomètre par kilomètre. On va laisser vivre le topic et permettre à tout ceux qui sont allés sur place de partager leur expérience. Pour les liens utiles: http://www.rallyracc.com/2019/en/index.html Pour les fous furieux de cartes IGN: http://www.ign.es/iberpix2/visor/ Pour les petits nouveaux: Epreuve très facile à organiser (possibilté de voir 4 ES sur terre le vendredi) Beaucoup de logements à prix très abordables car hors saison Le pinard espagnol vaut largement le pinard français (se rapprocher de notre œnologue local @Stephane66) Par contre, les accès aux ES sont très vite blindées, prévoir large. Si tu cherches des spots tranquilles, apprends d'abord à marcher longtemps. Le cas échéant, prévoir un casque anti-bruit (l'espagnol a tendance à croire qu'il est seul au monde quand il parle) A la sortie des ES pour rejoindre la civilisation, c'est un peu comme avec les autocars Jean-Yves: Tu sais quand tu pars, tu sais pas quand t'arrives ! Mon édition 2019: Ne faisant rien comme tout le monde, je décide de partir le jeudi soir aux alentours de 21h30 de mon petit village gardois (le shakedown surpeuplé et sans grand intérêt y est pour beaucoup). Direction Gandesa avec 8h30 de route au programme sans péage un euro, c'est un euro J'ai décidé de faire 4 ES ce vendredi et pour commencer le week end, un petit gauche après ciel Une fois les WRC passées, retour à la voiture au pas de course et direction la fin de Terra Alta. C'est là que la journée de vendredi se transforme en séance improvisation: je me plante de route dans le dédale des champs et je reste derrière un trainard jusqu'à retrouver la route (pas trop un problème, je suis laaaaarge !). J'arrive à Vilalba del Arcs et je remonte vers le nord direction la Fatarella pour prendre un petit chemin et arriver vers la fin de l'ES 3. Au bout de 300m, stop, il faut un char Leclerc pour passer Solution de repli: le 2ème spot prévu pour l'ES 6. En passant, je bats le record en liaison pour une Citroën...Berlingo 2.0L HDi. Je pose la voiture au milieu de la pampa et je file à pied en mode trail avaler 1,2km (D+ 100m). Gagné, j'arrive au moment où la 0 passe devant moi. Le spot de rêve, pas un spectateur, pas un commissaire sauf que dans la précipitation, j'ai oublié mon appareil photo dans la voiture Du coup, ES en simple spectateur une Chouffe à la main Je décide de rester là pour le second passage non sans être retourné à ma voiture pour récupérer mon FZ200. Journée terre finie, je remonte à ma voiture et commence la longue liaison qui m'emmène à El Montmell. J'arrive à 21h30 et là, mes yeux me piquent: embouteillages monstres, Guardia et l'impression que la moitié de la Catalogne s'est garée le long de l'ES Je jette la voiture dans le 1er champ libre que je trouve (je rappelle que je n'ai pas dormi depuis presque 48h), sort la tente et le duvet, bois une Chimay et dodo. Samedi matin, il pleut... (Je m'en tamponne, c'était prévu). Je m'équipe et je descend l'ES depuis le km10 où je suis garé. La route est large mais je trouve une belle corde très prometteuse Retour à la voiture pour le déjeuner. Au menu, tripes à la provençale... mes voisins ont apprécié Je repars pour le second passage mais là, le spot est moins bon Je ressors facilement de l'ES (après tout le monde en fait ) pour me rendre à Pratdip, dernière escale du week-end. J'arrive à me garer à la sortie du patelin et je décide de partir pour un bivouac, sans tente, afin d'être sur place au petit matin. L'idée est d'aller sur la partie étroite au début de la spéciale. Et là, grosse erreur, je ne checke pas la météo pour le lendemain. Je me pose dans un champ, tend la bâche et allume mon feu (jusqu'ici, tout va bien). Un convoi arrive (camping car et 2 voitures) et se gare le long de la route... De plus, il commence légèrement à pleuvoir mais ma bâche tient le coup pour le moment. Je m'endors (jusqu'ici, tout va bien). A 3h du matin, je me fais réveiller à la lampe torche par la Guardia... Ils veulent que je bouge car les affreux qui se sont garés en vrac sont trop près de la route... Pour couronner le tout, il se remet à pleuvoir et, là, la bâche commence à fuir... Je survis jusqu'au matin. Cela me servira de leçon (atterrissage). Dimanche, un seul passage, très sympa avec une bonne ambiance Il est temps de rentrer mais je promets de revenir en 2019...
  2. 2 points
    LES ES DU VENDREDI ES 1-4 - GANDESA ES 2-5 - HORTA / BOT ES 3-6 - LA FATARELLA / VILALBA
  3. 2 points
    Bon, comme vous êtes obligés de passer quasiment au bout de ma rue si vous y allez, si quelqu'un a besoin, je connais les meilleures chambres d'hôte du coin, à 15mn de l'autoroute. Et peut-être que je demanderai à l'un d'entre vous de m'emmener jusqu'à Salou... PS : il y a vraiment de beaux pinards de ce côté du monde... Edit : C'est mieux comme ça??
  4. 1 point
    Juste pour ceux que ça intéresseraient, il y a un vigneron extraordinaire à 15km de l'arrivée de la 8/11 du samedi...
  5. 1 point
    La plupart des chemins sont plutôt bien entretenus donc, oui, une Clio devrait suffire
  6. 1 point
    Bonne chance à lui, mais attention au coup du jamais deux sans trois après le Portugal et la Finlande !
  7. 1 point
    Hayden Paddon travaille pour revenir dans une Ford Fiesta - M-Sport Hayden Paddon ne perd pas espoir pour retrouver le baquet de la Ford Fiesta - M-Sport cette saison. Hayden Paddon espère toujours pouvoir piloter la Ford Fiesta - M-Sport cette saison. © DPPI Annoncé pour piloter une troisième Ford Fiesta WRC en Finlande en juillet dernier, Hayden Paddon pensait avoir remis un pied dans le concert du WRC. Mais une sortie de route en essais, et une voiture détruite, ont ruiné les espoirs du Néo-Zélandais, qui espérait se signaler possiblement en vue de 2020. Pas abattu pour autant, malgré le fait d'avoir été barré par Gus Greensmith pour remplacer Elfyn Evans en Allemagne, l'ancien pensionnaire du giron Hyundai garde confiance dans sa capacité à trouver une solution rapide. Ce dernier a d'ailleurs choisi de manquer les reconnaissances du Rallye de Finlande pour entamer de nouvelles discussions avec des partenaires. « Je travaille d'arrache-pied pour préparer un package qui me permettra de revenir avec M-Sport et dans la Fiesta, indique Paddon sur le site du WRC. Je piloterai n'importe où, sur n'importe quelle épreuve pour le reste de l'année. Je veux juste avoir l'occasion de montrer ce que je peux faire. Je ferai tout ce qu'il faut pour être là. J'en étais tout proche en Finlande et cela a vraiment fait très mal que cela se termine ainsi. Ce ne sera pas la fin de mon aventure en WRC. Il me reste encore beaucoup d’années et, comme je l’ai dit avant la Finlande, je crois sincèrement que je n’ai jamais aussi bien piloté, ni été aussi en forme qu’aujourd’hui. » La dernière manche de Hayden Paddon en WRC remonte à l'Australie 2018, où le Kiwi avait pris une probante deuxième place.
  8. 1 point
    Et une petite soupe d'ailerons ...
  9. 1 point
  10. 1 point
    Je verrais. C'est loin d'être sûr. Merci pour la proposition. Pour le carburant, il y a moyen de s'arranger.
  11. 1 point
    Je pars le lundi 21 octobre et je rentre le dimanche 27. J'ai un minibus 8 places avec 4 places de libres. N'hésite pas 😉 Au cas où, le minibus fait du 75cl au 100. Du rouge de préférence.

La Finlande en vidéo.

Source :ToutAuCable

Classements après la Finlande

  • WRC - Tous les classements et statistiques ICI
  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Ott Tänak - Crédit photo : Honza Fronek

    ×
    ×
    • Create New...