Jump to content

Rideuz'

Membre
  • Content Count

    106
  • Joined

  • Last visited

About Rideuz'

  • Rank
    Créateur de pendentif

Recent Profile Visitors

327 profile views
  1. Oups, j'étais passé à côté de ce sujet @Turbo Merci ! Je n'ai pas les mêmes contraintes que la majorité des "pros" qui doivent bien souvent enchaîner un maximum les spéciales et faire des points stops, assistances ect = spots proches d'un accès voiture, très rare qu'ils s'enferment ou marchent longtemps. Du coup même sans rien avoir préparé en amont, quand les collègues plantent leurs tentes pas loin d'endroits sympathiques, notamment le Samedi dans le Dévoluy avec un zeste de neige fraîche... en imitant les bouquetins on prend de la hauteur et on peut faire des images vraimen
  2. Ingrassia, excellent !
  3. Pour le coup, souci mécanique... Par contre Meeke fait la même qu'à l'ADAC dans la Super Spéciale, trop corde dans une épingle ! Il a de la chance que cette fois ci ce n'était pas des plots de béton mais pots de fleur qu'il a touché...
  4. Paddon, je l'ai oublié dans mon prono celui là !
  5. Excellent toutes ces anecdotes et récits ; merci à vous tous pour partager vos souvenirs avec une belle plume et des photos d'époque ! Un vrai régal. @Zoréol En effet il y a encore des ajustements à faire sur le forum ; j'ai temporairement augmenté la limite pour éditer les messages : vais voir avec les collègues ce que l'on décide comme durée. Désolé que tu ai dû tout retapé du coup !
  6. De toute manière il me semble que dans le cyclisme pro (et pas uniquement dans les équipes pro tour) ça me paraît utopique de ne pas avoir de dopage et ce pour tout le monde. Tu en as toujours des mieux dopés/mieux "motorisés" mais à mon avis faut pas être naïf. Que ce soit des connaissances ou ce que j'ai entendu ; membre du staff médical ou coureurs en devenir ; si tu veux passer pro dans le cyclisme en restant propre ça me semble compliqué ^^
  7. Ott se sent comme un poisson dans l'eau au volant de la Yaris, mais il patauge un peu au Mexique...
  8. Hahaha allez tiens une petite fournée de Deltas préparées par le Milano Racing, sur le championnat terre français... ça va du terre de Langres 2015 au Vaucluse en passant par le Diois
  9. Intéressant ce topic ! Je vais tenter d'apporter mon point de vue en me basant sur pas mal d'infos glanées sur ewrc results, le site d'Eric et quelques communiqués Oreca pour Teemu ect. C'est mon ressenti personnel donc cet "avis" n'engage que moi. Pour résumer un peu le propos, je pense que les deux sont pétris de talents et peuvent aller loin. Quand on voit l'expérience en mondial de certains "seconds couteaux" et d'autres à qui on a longtemps laissé leurs chances avant d'avoir LE déclic... l'un a su se montrer pile quand il le fallait avec ses 2 piges en WRC '17, l'autre a eu des hauts
  10. Non, de la poudre de perlimpinpin Disons qu'en ayant vu leur "délire" dans Top Gear on comprends mieux avec le troupeau de Michèle Mouton. Je n'ai pas suivi ses ressentis et regardé beaucoup de vidéos différentes mais depuis son premier roulage terre ; avec 2 journées sur la C3 récemment ; Loeb devrait être pas mal du tout quand même bien sûr en considérant sa position de départ. Le manque de compétition sur cette surface depuis 2012 ; l'évolution des autos ave les 2017 "radicales", la "connaissance" du tracé des années précédentes... ça va jouer pour sûr ; que l'on s’appelle
  11. Tiens ton post et le dernier épisode de Top Gear France (à 20mn) ça me donne des idées... On pourrait imaginer les pilotes qui endossent tour à tour le rôle de bergers au shakedown rebaptisé "Transhumance WRC Edition" ; avec pour mission de mener le troupeau de moutons (non pas Michèle) à "l'enclot de la sportivité". Bien sûr on leur met en paquetage du caviar, petits fours et du pétillant ; pour que les brebis gâleuses de la FIA se battent pour le scratch au banquet. Le pilote récupérant le plus grand groupe de fans heu moutons gagne alors le droit de partir derrière le
  12. En effet, je trouve que le Diois est un vrai régal pour les photographes ! Beaucoup de passages de gué, des paysages à couper le souffle quand on prend de la hauteur comme la Croix de Justin... et c'est la terre ; projections, poussière, jumps et grandes dérives sont de la partie. Il est redouté par de nombreux équipages par contre ; dans certaines ES pas le droit à l'erreur sinon c'est le vide ! Quelques clichés supplémentaires des éditions 2016/17 : Coucher de soleil avant le passage au Col du Lion Après la bascule du col ; si on crapahute un peu un splendid
  13. Sacrée analyse, je pensais pas faire des maths en venant ici ! C'est sûr que les résultats dépendent de beaucoup de paramètres et inconnues, mais en mettant "à plat" toutes ces statistiques ça offre une belle vision d'ensemble ! Le balayage ne sera pas aussi important que ce que nous venons de vivre en Suède je pense, mais il sera intéressant de voir comment Neuville réagit avec cette première position sur la route en tant que leader du championnat... Ogier a l'habitude de l'exercice et "ronge son frein" (c'est peu de le dire ) en engrangeant les points avec sa régularité (ave
  14. Décidément tu es aussi bon derrière la caméra qu'un clavier et un Excel !
  15. Rideuz'

    Tour de Corse

    Magnifique collection, un vrai musée ! Chapeau... avec quelques objets d'exception ; le coin Panizzi avec un casque et autres accessoires entre autre je m'en souviens juste woah ! Le "lot" de Panizzi j'ai vu passer ça ; sur Forum Rallye c'est ça ? Pensées pour ta CB
×
×
  • Create New...