Jump to content

Onasek

Members
  • Content Count

    24
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

31 Neutral

About Onasek

  • Birthday 08/05/1987

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Idem, quand on vient de loin et qu'on voit la journée de samedi par exemple, je peux comprendre que ça en freine plus d'un dont @Cook. Le fait pour moi d'être vraiment à côté est différent, je ne pourrais en aucun cas le rater !
  2. M'en souviens ! Savent pas se tenir les italiens
  3. Tu parles pour celles qui ont eu lieu de jour je pense, parce que pour l'édition 2018 le jeudi soir c'était quelque chose...
  4. C'est vrai qu'elle sens pas très bon celle là... Du départ jusqu'à l'épingle de Malijai ça longe la rivière de la Bleone, quelques bosse en ciel, très sinueux, ça peut geler à certains endroits à l'ubac mais on est quand même bas en altitude. Cette partie en tant que spectateur bof. Ensuite la montée sur puimichel est plus sympa mais pas évident de voir un long morceau. Pour finir jusqu'à Puimichel c'est du rapide sur le plateau. Quand les cartes seront sorties je ferai une vidéo comme chaque année pour les nouvelles ES
  5. J'hésite encore car Malijai/Puimichel c'est a 10 kms de chez moi... Et l'ambiance des tourniquets il y a 2 ans me donne envie d'y retourner.
  6. Le truc c'est que l'arrivée de Curbans/Venterol ne sera sûrement pas la même que Curbans/Piégut de l'année dernière... Donc ça peut changer la donne pour ceux qui veulent filer sur Jarjayes après. Mais en regardant les 11 premiers, euh les 8 premiers pardon t'es quand même pas loin du tout donc faisable pour moi.
  7. Quoi qu'en allant à l'arrivée de Curbans/Venterol tu peux ensuite aller sur Avançon/Notre Dame du Laus par Jarjayes, ou vers l'arrivée aussi la c'est jouable
  8. Chaud quand même ! Je suppose que tu veux faire Curbans et Avançon ?
  9. Raid boule comme tu dis @salociNils suivent pas la voiture championne du monde?
  10. Merci pour l'info jme suis manqué sans les photos c'est bof du coup
  11. Rallye Monte Carlo édition 2017 J'avais bien envie de partager notre rallye Monte Carlo par photo ou vidéo mais vu que je n'ai pas d'appareil ni de caméra , j'ai préféré vous partager cela par un court récit.... [JOUR 1 Jeudi 25 Janvier:] Il s'en est fallu de peu pour que notre Monte Carlo vire au cauchemar! Vinon-sur-Verdon, 11h00 du matin et je viens à peine de récupérer le fameux barnum que je devais avoir depuis une semaine!! Chez Eric, notre père à tous pour ce rallye, la daube de sanglier et les pommes de terre mijotent doucement dans la grande casserole mais ne sauraient se faire attendre encore longtemps. Il nous attend pour midi! La communication étant un mot peu connu dans le groupe, ma grand-mère a déjà préparé cinq barquettes de daube elle aussi, nous voilà avec deux plats de daube pour huit personnes la veille du départ! "Qu'est ce qu'on fait les gars? on va pas manger deux fois la daube sur le rallye !!". Heureusement il y a des saucisses et merguez pour varier un peu! Nous voilà les huit réunis chez Eric à St Auban le jeudi à midi, gonflés à bloc pour cette édition 2018, mais avant il y a une daube à finir! 14h, un Fiat Ducato, un trafic, un scuddo et un bipper (oui oui on est que huit!! ) se suivent pour rejoindre les hauteurs de Claret afin d'y installer notre campement du jeudi soir, nous y dormirons aprés l'ES2. Arrivés sur le plateau d'Astoin, les ennuis commencent déja. Le champ repéré quelques semaines à l'avance est déjà pris d'assaut par un troupeau de Mitsubishi Pajero et de pick up de toutes sortes... Ca sent le paysan du coin! Un immense barnum qui servira de buvette pour le lendemain est déjà installé et on nous refuse l'accès dans ce champ ainsi que l'hospitalité : " C'est privé " nous dira t’il... Ayant aperçu quelques jolis gabarits dans le groupe de laboureur de champ (ou d'autre chose ), je me suis retourné vers mes compatriotes pour peser rapidement à l'oeil la totalité, j'ai vite opté pour un arrangement à l'amiable..." Les gars, le proprio à des bras de la taille des cuisses de Teddy Riner ". Il nous autorisera finalement un bout de parcelle en face de son champ, ouf! <a href='https://www.casimages.com/i/191020113719268357.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> « Cacane » qui essaie de planter les sardines. #jaimalaucoude#elleestoulamassette 17h00, le barnum est installé on file donc sur Bayons et ses fameux "Tourniquets". Une demi-heure de route et on arrive au pied du monument. La nuit commence à peine à tomber et déjà on aperçoit des feux de camps un peu partout sur les flancs de colline : "Bayons c'est beauuuuuu". Pas le temps de descendre des fourgons que des fumigènes s'illuminent contre la montagne, Il est à peine 18h30... la soirée promet d'être sympa! <a href='https://www.casimages.com/i/191020113804638472.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> Le virage nord des « Tourniquets ». #tousunissouslesmemescouleurs#SebOgier#fumi Installation de l'apéro, récup de bois mort pour faire un bon feu, on s'occupe comme on peut pour faire passer le temps. Un mec passant à coté de nous viendra me demander si : "Ils passent à la montée ou la descente? ", j'en ai recraché mon verre! 21H30, l'heure approche à grand pas on décide de monter s'installer DANS les Tourniquets. Là, j'ai cru à un moment me revoir sur la Canebière un soir de Mai 2010 ou une certaine équipe de sport collectif avec balle remportait un titre de champion de France absent du palmarès depuis plus d'une décennie. La chaleur présente au moment du départ était largement semblable! Ogier s'engage dans les Tourniquets et j'ai des frissons, mon cousin me crie qu'il a le barreau mais je n’ose pas lui dire que moi aussi, putain j'avais jamais vu ça! On fera tous les passages avant de redescendre sur Claret. 2h00 et nous voilà au campement, on trainera guère vu le programme qui nous attend vendredi et samedi. <a href='https://www.casimages.com/i/191020113910240501.png.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> [JOUR 2 Vendredi 26 Janvier :] 9h00, réveil sous le chant des campings car qui s’installent dans le champ d’en face. « C’est privé » qu’il disait hier après-midi…On se fera un plaisir de prendre notre petit déjeuner en les regardant s’installer. La matinée défile et les spectateurs affluent en masse, « mais ou vont-ils se mettre ?» demande un pote. On contemplera avec ironie l’invention ingénieuse du « paysan du coin », superposer trois rangées de palox à pommes sur une remorque de tracteur et s’y installer dedans pour le passage des concurrents. Je lui ai proposé de déposer un brevet auprès de la FIA, à l’heure qu’il est, il cherche toujours la définition de FIA. <a href='https://www.casimages.com/i/191020113948556630.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> La remorque du corso de Claret 12h45, l’heure de vérité arrive à grand pas. Le spot choisi pour cette journée sera du rapide terminant en descente sur quelques épingles. Chacun se positionnera ou il le veut, sommet d’un arbre, talus… Ogier, Evans, Neuville nous feront le spectacle, un plateau d’Astoin traversé à plus de 200km/h confirmé par un Anglais possédant un radar. Evans gagnant le concours pour 205 km/h ! <a href='https://www.casimages.com/i/191020114048213524.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> #Evans#flatout#gendarmesencivil#jumelles Micka se chargera de l’entretien du feu pour les grillades toute la matinée et nous réservera une cuisson dont lui seul a le secret… très cuite en surface et froide à l’intérieur ! L’heure de la sieste arriva sans qu’on la demande !Le deuxième passage de la journée arrivera très vite et on changera guère de position, chose peu habituelle pour certains ! <a href='https://www.casimages.com/i/191020114122816752.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> #neuville#rubalise#calvitie Le barnum fut remballé assez rapidement entre les deux passages. On décollera après les derniers concurrents passés, direction La Batie-Neuve. Là, sur la route il a fallu faire avec nos chers amis des Bouches du Rhône qui montaient au ski et tout le peuple du rallye, un bon mix qui donna un bon bouchon entre La Saulce et…. On ne le saura jamais puisque on s’est arrêtés à La Batie. Encore une fois, le rallye Monte Carlo et son organisation nous réserva une bonne surprise : ACCES INTERDIT DANS LA SPECIALE bien qu’il ne soit que 19h. Le comité des fêtes qui se charge de la circulation à l’entrée du village nous a gentiment demandé de nous diriger vers le stade municipal ! On installera le campement sur le parking du stade. 1h plus tard, le barnum monté on pouvait reprendre les hostilités : bières, whisky, cacahuètes, pâté, saucisson, daube, rouge, café, génépi, pousse toi d’la j’ai la dale ! <a href='https://www.casimages.com/i/191020114150143593.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> #daubedesanglier#campingaz [JOUR 3 Samedi 27 Janvier] : Lever très tôt pour cette dernière journée qui allait se présenter comme la plus rude, les quelques verres de la veille se font sentir tout comme le duvet dans lequel je dors depuis jeudi sans avoir pris de douche. L’ES 10 est à 9h16 il ne faudra pas trop tarder. Je me recoiffe un peu, la spéciale est diffusée sur l’ équipe 21 on sait jamais ! Le cadeau de la veille offert par le comité des fêtes du village et toute l’organisation du rallye se présenta devant nous : une bonne petite rando à travers champs, avec une pente ascendante dont le chiffre est supérieur au nombre de bières que nous avons bu depuis le début du rallye… Chacun va à son rythme pour rejoindre quelques collègues postés dans une épingle, là-haut ! Je pris la décision d’attendre mon oncle, au vu des quelques « biaou » à traverser. Une bonne heure d’effort et nous arrivions enfin à bon port, là où on nous attendait. Là encore, une ambiance des plus bons enfants règne dans ce champ, tu m’ étonnes avec le nombre de bouses de vache au mètres carré on va pas commencer à se foutre sur la gueule ! La Mégane 4 RS numéro 0 passe, plus qu’une minute et ça repart. Comme depuis le début du rallye les concurrents passent vraiment fort et dans cette épingle avec la vue sur les sommets enneigés au loin, ce sera tout simplement magique!! <a href='https://www.casimages.com/i/191020114229297618.jpg.html' title='Mon image'>Lien vers mon image</a> L’heure du casse-croute se rapproche une fois de plus, si on se faisait des grillades ?! Mika dit « la braise » n’ayant pas eu le temps de nous préparer le feu, avec le nombre de stères qu’il a débité depuis le début du rallye on lui en voudra pas pour cette fois. On empruntera donc un petit bout de braise sur le feu des voisins, ils nous devaient bien ça ! Casse-croute terminé, Rémi et moi commençons déjà à réfléchir où nous poster pour le deuxième passage de la journée, dans la tête de certains ça va plus vite que d’autres. Mon oncle prit la sage décision de se joindre à nous, on descendit un peu plus bas pour une autre épingle et sa sortie bien boueuse ou le spectacle promettait d’être encore là. 13h00 et le deuxième et dernier passage de cette édition approche…On trouva la force de boire une dernière bière pendant que 3 éméchés se faisaient recadrer par la sécurité pour faute de mauvais placement. Puis les concurrents passèrent une dernière fois sous nos yeux : Mikkelsen, Neuville, Ogier, Evans etc…Le groupe de reforma par hasard sur le chemin du retour, « la descente fut plus facile qu’à l’aller…» C'était le récit de 4 bas alpins au Rallye Monte Carlo...
  12. Magnifique ton récit @Le blond et très belle manière de raconter @Bignonn !!
  13. Salut à tous, je compte me rendre en catalogne cette année avec une petite équipe de collègue. Est ce que quelqu'un se rappelle la date de sortie du programme ? Merci
  14. Neige ou pas en tout cas ça pue le Monte Carlo à plein nez dans le 04 et 05, je croise des sub, des meganes rs, etc.. de tout les côtés ça repère sec on dirait !

La manche précédente en vidéo.

Source : Pierre Auriol - Maxi Corde

Classement WRC après l'Espagne

  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : Aurélien Fayolle

    ×
    ×
    • Create New...