Jump to content

Zoréol

forum-rallye
  • Content Count

    2,138
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    118

Everything posted by Zoréol

  1. Si l'on en croit ton lien, elle devait être à l'apéro avec l'Amiral, grand spécialiste en la matière !
  2. D'après une source, ces jantes rouges ne sont que pour passer les vérifs et pour la mise en parc. En course, elles redeviendront normales. Est-ce que ça signifie implicitement qu'il y a déjà eu plantage auparavant avec des mécanos bigleux ?
  3. Avec un aileron avancé de 3 cm, Tänak est toujours le plus vite sur une spéciale rapide. Va falloir qu'ils l'avancent de 20 cm ! Mikkelsen est encore le moins vite chez Yaoundé. Pour la Fiesta R5 new look et Camilli, la Berezina continue. Bon, on n'en est qu'aux amuse-gueule, le repas sera servi demain. Sur ce, a ciao bonsoir les potos !
  4. En fait ils ont montré le premier run des WRC plus Rovanpera, Kopecky, Ostberg et Camilli et ils en sont restés là.
  5. Dernières rumeurs évidemment à confirmer ! Bottas conservé chez Mercos, Ocon chez Renault à la place de Hulkenberg, Hulk chez Haas à la place de Grosjean, Grosjean à pied ou en e-formula.
  6. Ben si, ils ont montré le premier run, mais apparemment ils en restent là !
  7. Début du SD sur wrc all live ! Edit : départ retardé à cause des spectateurs. Re-édit : c'est parti !
  8. Comment je suis devenu ami avec Michel Enjolras. En 85, lors d’un rallye de la ligue Languedoc-Roussillon, des interrogations ont couru à l’arrivée sur la prétendue non-conformité d’une Samba Gr.A, celle pilotée par Bernard Ducros et préparée par Michel Enjolras. Le Ducros en question était un mec rapide -sans doute plus que moi- mais assez bizarre et torturé, qui a fini par se suicider. Il était entouré au Vigan d’une espèce de Manson Family. Comme j’étais à ce moment l’homme à battre en Samba dans le coin et qu’on ne prête qu’aux riches, ses potes ont propagé la rumeur que j’étais à l’origine de ces bruits. Sauf que ce week-end-là, je courais le Rouergue à deux-cents bornes de là et que je ne risquais pas d’attiser le feu à l’endroit d’où l’incendie est parti. De surcroît, je n’ai jamais mis en doute la conformité de mes concurrents lorsqu’ils me battaient (j’ai rencontré trois fois à l’époque Fabien Doenlen qui roulait aussi sur Samba Gr.A, je l’ai devancé une fois, il m’a battu deux fois et je ne me suis pas posé de questions sur sa voiture : il m’avait battu parce qu’il était plus vite, point). Durant l’inter-saison, il m’est revenu aux oreilles que Michel, que je ne connaissais que de nom, disait beaucoup de mal de moi, trouvant anormal que quelqu’un, journaliste de surcroît à Echappement lance des accusations sans preuve quant à son honnêteté. Comme je n’y étais pour rien, cela me minait un chouïa, d’autant plus qu’en août 86 je devais courir le Tour de la Réunion sur une 205 Gr.A prêtée par François Caillé -pour qui j’avais déjà couru l’épreuve sur Samba en 83- et que Michel serait présent pour la 205 T16 de Jean-Pierre Ballet invitée par les mêmes Ets Caillé. Cela promettait une atmosphère tendue. Michel Caillé, le petit frère de François (qui était mon coéquipier en 83) finissait à ce moment ses études d’ophtalmo à Montpellier. Je lui demande donc de me faire rencontrer Michel Enjolras et nous débarquons à son garage. L’entrevue dure une heure. Michel est au début un peu distant et méfiant, mais je finis par le convaincre de mon innocence dans les ragots autour de l’auto de Ducros et nous nous quittons sur une franche poignée de mains. Tant et si bien qu’en août, François Caillé nous fait cohabiter dans la même villa qu’il a louée pour nous à la Réunion, Michel et son épouse Vivi, mon ex-femme (qui est ma coéquipière sur l’épreuve) et moi dans une entente parfaitement cordiale. Petite anecdote : pendant le rallye, je suis devant (de peu, mais devant) le pilote maison Philippe Maillot sur une 205 identique alors que je découvre l’auto qu’il a en mains depuis le début de saison. Au milieu de la seconde étape, le boss me prend à part : « Le rythme auquel vous roulez Philippe et toi n’est pas raisonnable, vous allez me casser les autos ! - Non, François, je vais continuer à attaquer et je te ramènerai l’auto intacte, ou sinon je paie les frais… - Toi, peut-être, mais avec l’ego de Philippe, c’est lui qui va se mettre dehors. Et puis, il joue le championnat alors que pour toi c’est un one-shot. Lève un peu le pied s’il te plaît ! » Deuxième rallye comme pilote officiel et déjà des consignes d’équipe ! Naturellement, tout le monde est au courant dans le PTS Réunion et Vivi Enjolras qui est un peu pousse-au-crime me dit : « J’espère que tu ne vas pas obéir ! - Ben si, le boss a tranché ! » Michel qui est un garçon posé morigène un peu sa femme : « Ecoute, Vivi, laisse-le faire, il a raison : lui est invité tous frais payés par François, celui-ci lui demande une faveur et être devant ou derrière Maillot ne changera pas sa vie ! » J’ai donc fini derrière Philippe. A partir de là, nous sommes devenus de vrais amis. Au vacances de février, nous louions ensemble un chalet pour aller skier aux Contamines-Montjoie avec Vivi, Pascal et Sébastien. Michel restait au garage pour préparer les autos en vue de l’Alpin-Behra car les pièces arrivaient toujours à la bourre du PTS. Si Pascal était déjà très posé, j’ai découvert Sébastien, un garçon attachant de quinze ou seize ans, un peu fantasque et fou-fou à qui j’ai appris à skier et qui m’a vite dépassé sur les pistes ! En septembre 96, nous sommes montés avec Michel et son inséparable Serge Calle dans ma 605 pour les 4 heures du Mans que Sébastien a remportées sur la WR. En mai 97, un pote un peu branché auto vient dîner à la maison. Il a regardé les infos de FR3 local et m’annonce sans ménagement : « Tu connais Sébastien Enjolras ? Il vient de se tuer au Mans . » Je suis effondré ! Le lendemain, je file à leur domicile où je reste longtemps dans le jardin à discuter et à griller les clopes les unes derrière les autres avec un Michel anéanti qui vient de rentrer précipitamment du Tour de Corse. Maintenant, nous sommes à 10 000 bornes mais lorsque Michel ou Pascal viennent assurer une assistance à la Réunion, je passe de longs moments avec eux. Une fois, en attendant les autos, Michel a fait un long cours sur les épures de suspensions à Marianne qui entravait un mot sur deux mais était éberluée de voir la technique et les connaissances qu’il faut mettre en œuvre pour faire avancer une auto de course ! Ce fameux Tour de la Réunion 86 avec un commentaire du boss qui m'avait un peu forcé la main !
  9. C'est sûr, ils sont bien plus beaux que celui-là !
  10. Comme dit le proverbe chinois : Celui qui fait fort en essais risque bien de se retrouver forfait.
  11. En tout cas, la DS3 WRC est moins combustible que la Polo R5 : il y a eu un tout petit début d'incendie, mais vite maîtrisé !
  12. En fait, peu de gens le savent, mais les chiottes à la Turque ont été inventées par les Belges. Les Turcs n'ont fait qu'améliorer le système en perçant un trou !
  13. Bonne chance à lui, mais attention au coup du jamais deux sans trois après le Portugal et la Finlande !
  14. Gasly viré rétrogradé chez Toro Rosso, échange de baquets avec Albon dès la Belgique ! C'est vrai que sa demi-saison n'a pas été transcendante, mais il y a deux semaines, Horner disait qu'il resterait chez RB jusqu'à la fin de l'année : celui-là, il est franc comme un âne qui recule...
  15. Quand Ogier joue les Novikov.
  16. Oui, mais s'il recommence, ce sera directement l'autoroute vers l'enfer !
  17. On ne rigole pas de ça avec un Réunionnais !
  18. Ce qui serait amusant, ce serait que les Toyota aient un nouvel aileron aux normes clarifiées par la FIA et qu'elles perdent de leur superbe sur les rallyes rapides (je pense au goudron catalan) où elles sont pour le moment dominatrices. Là, il y aurait un vrai loup et une grosse suspicion sur leurs performances actuelles. En attendant, Tommi prend soin de son jardin aromatique d'herbes de Provence fumigènes pour reconstituer son stock en prévision de la suite !
  19. Dans le dernier Auto-Hebdo, un gros pavé dans la mare ! En fait, il semble qu'avant une nouvelle homologation, un constructeur -Citroën sans doute- ait demandé des éclaircissements au sujet des ailerons des Toyota car la forme et les dimensions ne lui paraissaient pas correspondre au règlement. Matton se lance dans une explication embrouillée selon laquelle il peut effectivement y avoir deux interprétations différentes selon qu'on considère le bouclier arrière (puisque celui-conditionne la forme et les dimensions de l'aileron) de l'auto de série ou de la WRC : il est évident qu'il ne peut pas dire que l'aileron des Yaris n'est pas conforme sous peine de franchement passer pour un c... puisque l'aileron est la pièce la plus visible de l'auto et qu'il se balade ainsi depuis près de trois ans devant le nez de tous les commissaires de la FIA ! Bref, une règle plus claire et indiscutable sera édictée et appliquée à compter de la Turquie. Ce qui veut dire qu'en Allemagne encore, les Toyota seront potentiellement non conformes comme elles le sont (présumées comme on dit en justice) depuis deux saisons et demie. Sacré boxon !
  20. D'après des sources bien informées, lui-même n'a pas pu retenir grand chose ce week-end !
  21. On ne sait pas trop à quoi ils jouent chez Toy' ! Meeke tord les suspensions une fois, deux fois, bon, normal ! Latvala explose une roue sur une pierre malveillante, bon, normal ! Tänak ramène une auto intacte et victorieuse, super ! Ben c'est le chef lui-même qui lui pète la gueule en savonnant le plancher au Champ' !
  22. Comme d'hab', la PS en images. Désolé, les mecs, j'ai pas pu attendre la fin, je vous montre du réchauffé d'un peu avant ! On avait tiré à la courte paille avec Teemu pour savoir qui, qui, qui serait le dernier au classement : il a perdu ! Ben moi aussi, c'est un peu du réchauffé pour la PS ! Là aussi, un pari ! Avec Tommi... Hier, il m'a dit que c'était incroyable que je m'accroche à tout ce qui dépasse des bas-côtés et je lui ai dit que que je pouvais continuer à l'infini. Il m'a répondu : "Pas cap'". Bien sûr que je suis cap', et tout chef qu'il est, je lui ai montré. Naturellement, j'aurais préféré faire ça dans la PS, mais quand une occasion se présente, faut la saisir, on n'est pas sûr de faire aussi bien dans la spéciale suivante ! Moi aussi, c'est à la suite d'une discussion avec le chef Tonton Malcolm. Il m'a dit qu'en l'absence d'Elfyn, il fallait que je me fasse remarquer : quoi de mieux que la lanterne rouge, si prisée au Tour de France ? Alors moi, j'ai rien compris ! Je m'acheminais vers une place devant le grand chef belge et tout à coup l'auto s'est arrêtée en pleine liaison : sans doute le ventilateur qui a éteint les bougies ! Bon, elle a redémarré, mais Thierry m'avait déjà doublé sur le routier, c'est ballot ! J'hérite d'une place inespérée, c'est triste ce qui arrive à ce pauvre Craig ! Nico a téléphoné à Adamo, il ne comprend pas ce qui s'est passé ! Allo Houston ! La dernière évolution que vous m'avez placée dans le fond de la combi est extra ! Quel boost incroyable ! Il faut absolument valider ce joker avant l'Allemagne ! J'ai bien baisé le gros Adamo ! Si j'avais laissé Ogier me passer, il m'aurait fait pointer en retard pour laisser le bouffeur de frites à ma place, mais je l'ai bien eu, nananère ! Bon, les mecs, vous avez vu comment le Janséniste Budar sait guincher quand je m'y mets ? Yapuka insister auprès de la FIA pour avoir six Suède et six Finlande au calendrier et chuis champion du monde ! Et voilà le travail : mon pote-patron Tommi n'aura pas besoin de taper dans ses réserves d'herbe qui fait rire pour être content ! Et pis moi, je montre aux journaleux que je sais sourire cinq ou six fois par an pendant quelques secondes lorsque je passe la ligne d'arrivée en vainqueur.

La Finlande en vidéo.

Source :ToutAuCable

Classements après la Finlande

  • WRC - Tous les classements et statistiques ICI
  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Ott Tänak - Crédit photo : Honza Fronek

    ×
    ×
    • Create New...