Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'wrc2'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • forum rallye wrc
    • Live WRC events
    • WRC news
    • Drivers : debates and analyzes
    • Private tests
    • Forum Rallye WRC CAR
    • forum-rallye 2019
    • Forum-Rallye 2018
  • Archives by Spirit of Rally (only members acces)
    • 60 years of magazines scanned by ALBI
    • Video archives by Tof
  • ERC, National & Regional by Spirit of Rally
    • ERC, Championnats de France et étrangers
  • Historic Rally Spirit
    • Épreuves historiques
    • Memories and anecdotes from the past
    • Vosges Rallye Festival
  • Media Rally Spirit
    • Photographie, entre ambiance et action
    • Vidéos : au plus proche du rallye
    • Meteo
  • Modeling Rally Spirit
    • Monte-Carlo and Corsica special
    • Your models
    • Workshop
  • forum rallye comptoir
    • Coin détente (members acces only)
    • Autres disciplines sportives
  • SPIRIT OF RALLY : Our story
    • The forum
    • Members

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Found 45 results

  1. Guest

    WALES GB

    until
    Cliquez sur la plaque pour accéder au sujet
  2. Rally Turkey Marmaris  Du 13 au 16 septembre 2018 Eligibilité 10ème manche WRC - WRC2 - WRC3 --------------- Liste des engagés ici  ---------------- Parcours et timing 2018 Après un rallye d’Allemagne plein de rebondissements, les équipages du WRC s’en vont en territoire inconnu, le rallye de Turquie. Pas totalement inconnu en réalité, du moins, pour 3 équipages engagés, à savoir Latvala, Sordo, et Ogier. Même si leurs participations se limitent à 1 ou 2 éditions, et que pour certains, elles furent brèves, nul doute que sur un terrain aussi difficile que la Turquie, cela constitue un avantage non négligeable. Suite à ses deux victoires consécutives, Tanak entre dans la course au titre, et cette dixième manche de la saison sera à coup sûr le théâtre d’une lutte acharnée entre lui, Thierry Neuville et Sébastien Ogier, qui se tiennent en seulement 36 points. Dans les meilleurs des autres, Lappi, qui a conforté sa 4ème position au championnat grâce à un podium allemand et les déboires des ses rivaux, ne devra pas relâcher ses efforts afin de confirmer le retour de Toyota aux avant-postes du championnat constructeurs. Latvala n’a toujours pas laissé son chat noir sur une aire de service, et il faut espérer que sa voiture sera enfin fiable pour le voir remonter sur le podium. Il a deux participations à ce rallye de Turquie, ce qui devrait l’aider dans sa tâche. Avec à peine 50 points au compteur, il n’y a pas grand chose à attendre des autres pilotes du WRC, à part qu’ils se distinguent pour leurs constructeurs, et leurs avenirs. On pense notamment à Breen, Ostberg et Evans. Environnement Marmaris est l’un des endroits les plus beaux du littoral Turc. Paysages somptueux entre mer azur et montagne aride, les pilotes du WRC vont devoir affronter des routes etroites et cassantes. En Turquie, «balayer» la route va être encore plus pénalisant qu'ailleurs, car le sol y est à la fois très sec et très meuble, avec une grosse couche de terre et de poussière dans laquelle il faudra trouver les bonnes trajectoires. Au premier passage, il faudra éviter de se faire piéger par les grosses pierres tranchantes qui sont parfois au beau milieu de la route et qu'il est difficile d'éviter. Marcus et Timo pourraient en témoigner :
  3. Dans un peu plus d'un mois, @Aurel s'envolera vers son premier rallye de Finlande, et pour vous, il a accepté d'être l'envoyé spécial de Spirit of Rally. A travers ce sujet, il va nous faire vivre sa préparation, son voyage, la découverte de la Fennoscandie et des Fennoscandiennes, et bien sûr, son aventure au bord des routes de cette épreuve mythique du WRC. D'avance, nous lui disons :
  4. Rallye d'Allemagne 2018 du 15 au 19 août Cette année le Rallye d’Allemagne aura de nouveau son centre à Sarrebruck du 15 au 19 août. Sarrebruck est une ville assez proche de la frontière et très sympa à visiter le jeudi après-midi si vous avez le temps ! Le parc d’assistance se trouve à Bostalsee, comme l'an dernier également. Le départ du rallye sera donnée dans la ville de Sarrebruck même. Plusieurs spéciales auront lieu dans la Sarre. Les classiques comme la fameuse Panzerplatte et les spéciales dans les vignobles de la Moselle resteront bien-sûr au le programme 2018. Au final, c'est une édition assez semblable de celle courue en 2017, qui avait été plutôt bien accueillie par les teams et spectateurs ! Pour en savoir davantage sur notre expérience de ce rallye, n'hésitez pas à lire ce post : Le rallye est bien connu pour ses spéciales dans les vignobles et ses épingles si caractéristiques. Très appréciées, elle le sont également, les spéciales dessinées sur le terrain militaire de Baumholder. On y trouve environ 15 000 spectateurs sur les bords des routes, dans un environnement vu nulle part ailleurs ! Le mélange de plaques en béton, tarmac et les "hinkelstein" dans les bas côtés rendent cette spéciale mondialement connue. Durant près de 40 km, les pneus et la mécanique en général sont mis à rude épreuve. Les températures moyennes pendant cette période sont de 20-23 degrés. Dès le jeudi, les concurrents auront l’occasion de découvrir un nouveau shakedown, tracé en majorité sur l’ancienne spéciale de St. Wendeler Land disputée l’an passé comme power stage. Pour le premier jour de course, le chrono de Stein und Wein, plus apparu depuis 2015, fait son retour en prenant la place de celui de Grafschaft. Ce dernier sera bien disputé sur ce rallye avec deux passages le dimanche matin avant la Power Stage, elle aussi modifiée avec le retour du chrono de Bosenberg. Le samedi, la spéciale de Panzerplatte sera bien évidemment le gros morceau du jour alors que le chrono d’Arena Panzerplatte est rallongé à 9,43 km et se disputera à deux reprises contre trois fois auparavant. Outre les 11 habituelles WRC, Jourdan Serderidis rejoindra l’équipe M-Sport pour la première de ses deux apparitions en Fiesta WRC. Au volant d’une DS3 WRC du team français PH Sport, Marijan Griebel, champion ERC Junior, tentera de se faire remarquer à domicile. En WRC-2, les tricolores seront largement représentés avec Eric Camilli, Stéphane Lefebvre, Yoann Bonato, Nicolas Ciamin et Pierre-Louis Loubet. Au volant de sa Skoda, c’est bien Jan Kopecky qui sera le favori et visera une quatrième victoire consécutive cette année. Epatant à domicile, Kalle Rovanperä tentera de s’illustrer sur l’asphalte allemand, toujours au volant d’une Skoda officielle. Après un prometteur en podium en Finlande, Jean-Baptiste Franceschi visera certainement la victoire en WRC-3. ____________________________ Zoom sur une spéciale : Mittelmosel Comme vous le savez, le rallye est caractérisé par son passage en Moselle, et qui mieux que Stéphane pourrait nous parler de pinard... La Moselle allemande viticole; place dans le baquet de @Stephane66 La Moselle est une des plus grandes régions viticole d'Allemagne (il fut un temps ou l'Alsace occupait la première place) avec environ 10 000 ha en production, soit l'équivalent de la superficie de vignes d'un département français comme l'Ardèche. Le cépage Roi, et également Roi des cépages est le riesling, un des plus grands cépages au monde planté pour plus de 40% en Moselle. Les plus terroirs sont ceux en coteaux bien-sûr, bien exposés au sud ou à l'est. Comme les grands crus alsaciens, il s'agit là de schiste principalement qui a la particularité de donner au riesling des arômes d'hydrocarbures mais qui donne également une aptitude au vieillissement assez incomparable. Les vins de la plus haute qualité sont appelé "Prädikatswein". La chaptalisation est interdite pour ces vins. Ensuite, il existe également une qualification en fonction de la quantité de sucre dans le moût, dans l'ordre croissant : Kabinett, Spätlese, Auslese, Beerenauslese, Trockenbeerenauslese, Eiswein. Pour faire simple un Kabinett est l'équivalent alsacien d'un vin sec, un Auslese d'une vendange tardive et un Trockenbeerenauslese une sélection de grains nobles. Bon, vous avez remarqué que ce n'est pas simple. Mais pour complexifier la chose, sachez qu'un Spätlese peut être complètement sec et un Kabinett peut contenir 15 gr/l de sucre résiduel. Pour savoir ça, il faut chercher les indications Trocken (sec, <9gr/l de sucre résiduel), Halbtrocken (demi-sec, entre 9 et 18gr/l), Lieblich (moelleux, entre 18 et 45gr/l) ou Süss (liquoreux, >45gr/l). La Moselle, et plus particulièrement avec le riesling, a la faculté de produire de très grands vins, et de très grande garde. Parmi les domaines les plus prestigieux, on peut citer le Weingut (domaine) Egon Müller dont les vins sont quasiment introuvables et à des prix stratosphériques (en gros c'est l'équivalent du Domaine de la Romanée Conti), le Weingut Joh. Jos. Prüm dont les prix sont plus abordables (mais restent assez chers quand même). J'ai eu la chance de goûter une fois 3-4 vins de ce domaine, je m'en souviens encore... Et si vous voulez vous faire un vrai plaisir, trouvez une bouteille de Clemens Busch. Les prix sont "presque" accessibles et c'est vraiment très très bon... ____________________________ Les cartes Le jeudi Programme classique avec le shakedown le matin, la super spéciale le soir. Classique mais nouveau ! Le shakedown est déplacé sur la power stage 2017 (attention à la sécurité, il va être très bien quadrillé et il faudra être rusé pour éviter les parcs à moutons). La super spéciale dans Sarrebruck est abandonnée au profit de Saint Wendel ! Sécurité là aussi probablement très stricte, comme dans toutes les super spéciales ... Le vendredi Première journée vignes, avec la fameuse Mittelmosel, un grand classique. La spéciale de Stein und Wein fait également son retour, elle mixe passages dans les vignes, au milieu des prés et en sous-bois. La spéciale "spectacle" de Wadern ne présente aucun intérêt, bien couillons sont ceux qui s'y rendront ... Le samedi Le gros morceau du rallye, quasi identique à 2017. La spéciale de Panzer est à faire au moins une fois. Le timing proposé par l'organisation permet sans problème de faire 4 ES dans la journée, que ce soit avec Freisen ou Romerstrasse. Faites votre choix ! Pour moi, c'est Freisen ! Le dimanche Journée allégée comme on en a maintenant la triste habitude. Inutile de préciser que la power stage étant à Bosenberg, il faudra aller dans Grafschaft pour au moins deux raisons : faire deux passages, et avoir le temps d'aller au podium final. Mais attention, n'oublions pas qu'un trop grand nombre de spectateurs sur Grafschaft risquerait de causer une annulation ! Ne le dite donc pas à vos amis, et envoyez les sur Bosenberg, une spéciale sans grand intérêt sauf quelques passages, pour lesquels il est vrai, un placement dans le fossé permet de prendre un max de sensations. En vidéo: ____________________________ Les engagés Liste des engagés Rallye Allemagne 2018 Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) aura à coeur de briller dans son « pays de coeur » (son épouse Andrea Kaiser étant allemande). Pour cela son équipe, M-Sport, devra trouver les bonnes solutions sur sa Ford Fiesta WRC qui s’est montrée en retrait sur la terre finlandaise. Toujours leader au championnat, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) retrouve le terrain de sa toute première victoire en mondial (c’était il y à 4 ans déjà). Il aura à coeur de briller et creuser l’écart avec Ogier et Tanak. Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), définitivement le troisième homme fort de ce championnat qui aura à coeur de confirmer ses progrès sur asphalte. Brillantes en Finlande, les Citroën C3 WRC vont devoir confirmer sur l’asphalte allemand. Une tâche qui se présente comme un vrai challenge pour l’armée rouge qui ne présente que deux autos avec Mads Ostberg et Craig Breen. En WRC2, nos pilotes tricolores Steph Lefebvre (Citroën C3 R5), PL Loubet (Hyundai i20 R5), Nicolas Ciamin (Hyundai i20 R5), Yoann Bonato (Citroën C3 R5) ou encore Eric Camilli (Ford Fiesta R5) devront une fois de plus rouler aux avant-posts afin de négocier au mieux leurs prochains contrats et échéances. Le grand favoris restant Jan Kopecky (Skoda Fabia R5) qui visera une quatrième victoire consécutive cette année ou son très jeune coéquipier chez Skoda, Kalle Rovanpera impressionnant en Finlande. Du coté des WRC3, on suivra plus particulièrement la course de JB Franceschi et Terry Folb. Sans oublier le plus français des finlandais, Taisko Lario, au volant d’une Peugeot 208 R2 de CHL Sport Auto. La liste sur ce lien : http://pilote-de-course.com/engages-rallye-allemagne-2018/ Ou https://www.rallye-sport.fr/liste-des-engages-rallye-dallemagne-2018/ ____________________________ Programme et timing du rallye (Rallye-Sport) 17 Juillet 2018 : Clôture des engagements 14 et 15 Août 2018 : Reconnaissances Jeudi 16 Août 2018 (2,04 km) 08h00 Shakedown 5,60 km 14h55 Départ de Bostalsee 15h55 Regroupement à St Wendel (2h50) ES1 19h08 Super Special Stage St Wendel 2,04 km Vendredi 17 Août 2018 (101,42 km) Assistance (Bostalsee) ES2 10h06 Stein und Wein 1 19,44 km ES3 1h00 Mittelmosel 1 22 km ES4 11h31 Wadern-Weiskirchen 1 9,27 km Assistance (Bostalsee) ES5 16h17 Stein und Wein 2 19,44 km ES6 17h02 Mittelmosel 2 22 km ES7 18h40 Wadern-Weiskirchen 2 9,27 km Assistance (Bostalsee) Samedi 18 Août 2018 (150,12 km) Assistance (Bostalsee) ES8 08h48 Arena Panzerplatte 1 9,43 km ES9 09h15 Panzerplatte 1 38,57 km Changement de pneus (Birkenfeld) ES10 11h03 Freisen 1 14,78 km ES11 12h06 Römerstraße 1 12,28 km Assistance (Bostalsee) ES12 15h08 Arena Panzerplatte 2 9,43 km ES13 15h35 Panzerplatte 2 38,57 km Changement de pneus ES14 17h23 Freisen 2 14,78 km ES15 18h26 Römerstraße 2 12,28 km Assistance (Bostalsee) Dimanche 19 Août 2018 (73,11 km) Assistance (Bostalsee) ES16 07h25 Grafschaft 1 29,07 km Regroupement (Morbach) ES17 09h42 Grafschat 2 29,07 km ES18 12h18 Bosenberg Power Stage 14,97 km Les pass sont en vente sur le site officiel : : https://www.etix.com/ticket/v/12068/adac-rallye-deutschland-2018 Échange de billets : https://www.adac-rallye-deutschland.de/de/tickettausch/static/ Billets sur place : https://www.adac-rallye-deutschland.de/de/tickets/static/ livret de programme 5,00 Euro TVA comprise. Disponible dans tous les points de vente des spéciales ainsi que dans le parc d'assistance. Le ticket de rallye et les tickets journaliers sont disponibles en ligne à la billetterie: à la billetterie La pré-vente se termine le mercredi 12.08.2018 (à 23:59:59). Retour vidéo sur l'édition 2017 Et pour finir , les recommandations de Thierry Neuville : 2015_rallyeD_sicherheit_FR.mp4 Toute l'équipe de Spirit of Rally espère vous compter parmi nous pour ce rallye d'Allemagne ! 
  5. Guest

    TURQUIE

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre la discution
  6. Neste Rally Finland Du 26 au 29 juillet 2018 Eligibilité 8ème manche WRC - WRC2 - WRC3 - 4ème manche JWRC --------------- Liste des engagés (à venir) ---------------- Prévision météOgier : Rien à foutre!!! (à venir) ---------------- Parcours et timing Thursday 26.7. 8:00 Shakedown Vesala 4,26 km 19:00 SS 1 Harju 1 2,31 km Friday 27.7. 7:15 Service Paviljonki 15 min 8:18 SS 2 Moksi 1 20,04 km 9:21 SS 3 Urria 1 12,28 km 10:13 SS 4 Ässämäki 1 12,33 km 11:36 SS 5 Äänekoski 1 7,71 km 12:51 Service Paviljonki 30min 14:24 SS 6 Oittila 19,34 km 15:27 SS 7 Moksi 2 20,04 km 16:30 SS 8 Urria 2 12,28 km 17:22 SS 9 Ässämäki 2 12,33 km 18:45 SS 10 Äänekoski 2 7,71 km 20:00 SS 11 Harju 2 2,31 km 20:30 Service Paviljonki 45 min Saturday 28.7. 6:00 Service Paviljonki 15 min 8:13 SS 12 Päijälä 1 23,92 km 9:29 SS 13 Pihlajakoski 1 14,90 km 10:38 SS 14 Kakaristo 1 23,66 km 12:13 SS 15 Tuohikotanen 1 8,95 km 13:31 Service Paviljonki 30 min 14:55 SS 16 Tuohikotanen 2 8,95 km 16:08 SS 17 Kakaristo 2 23,66 km 17:36 SS 18 Päijälä 2 23,92 km 18:54 SS 19 Pihlajakoski 2 14,90 km 20:55 Service Paviljonki 45 min Sunday 29.7. 7:30 Service Paviljonki 15 min. 8:38 SS 20 Laukaa 1 11,74 km 9:38 SS 21 Ruuhimäki 1 11,12 km 11:01 SS 22 Laukaa 2 11,74 km 13:18 SS 23 Ruuhimäki 2 (PS) 11,12 km 14:21 Service Paviljonki 10 min 16:00 Podium Paviljonki 2018 Après une trêve de 45 jours qui marque la moitié de la saison, les équipages du WRC vont ré-ouvrir les hostilités sur l'un des rallyes les plus mythique au monde, le rallye de Finlande. Cette huitième manche de la saison sera l'occasion d'un nouveau face à face entre Thierry Neuville et Sébastien Ogier, désormais séparés par 27 points au championnat. Après une série de mauvais résultats, dû en particulier à des soucis de fiabilité, les Toyota's boys, qui évoluent à domicile, vont avoir à cœur de se distinguer sur un terrain particulièrement favorable à la Yaris et son aérodynamique Goldorakesque. Avec un Lappi vainqueur en tire, un JML qui était en tête l'année dernière avant d'abandonner, et un Tanak qui participe au rallye d'Estonie pour se préparer, ils font clairement office de favoris. Chez Hyundai, on vient au pays du Papa Noël sans Sordo. Trois voitures seront alignées au départ de ce rallye. Si on connait déjà les ambitions de Neuville, il va être intéressant de voir comment Paddon aborde cette épreuve. Il y a clairement une compétition interne entre lui et Sordo pour l'obtention du troisième baquet 2019, et il est impératif pour lui de repartir avec un bon résultat. De son côté, Mikkelsen espère enfin décrocher une première victoire pour son nouvel employeur. Il lui faudra pour cela une voiture plus fiable et une attaque de tous les instants. Sa positions de départ sera un avantage. Quoiqu'il en soit, Nandan espère repartir avec une hotte pleine de points. Si Teemu Suninen semble pouvoir se mêler à la bataille du podium final, il en va différemment pour Evans qui, en-dehors d'une deuxième place au Portugal, réalise une saison médiocre. S'il veut conserver son fauteuil une année de plus avec M-Sport, il se doit de réaliser une seconde moitié de saison très solide. La plus grosse inconnue de ce rallye de Finlande reste Citroën. Le team manager Pierre Budar a annoncé l'embauche d'un nouveau pilote dès cette épreuve. Dans un même temps, la participation de Mads Ostberg pour le reste de la saison n'a pas été confirmée. Seul le jeune Craig Breen est persuadé d'être au départ de cette huitième manche de la saison. Avec ses routes ultra rapides et ses jumps qui cachent les virages, ce rallye de Finlande va se faire attendre par les fans de la discipline, qui en attendant de pouvoir profiter d'un spectacle d'ores et déjà assuré d'être réussi, ne vont pas manquer de commenter les événements de la première moitié de la saison, sur spirit of rally.
  7. Rallye d'Italie Sardaigne Du 7 au 10 juin 2018 Eligibilité 7ème manche WRC - WRC2 - WRC3 - 4ème manche JWRC --------------- Liste des engagés (lien) ---------------- Prévision météOgier : Bien sec et chaud SVP! (lien) ---------------- Horaires de diffusions sur l'Equipe TV ---------------- Parcours 2018 De jeudi à dimanche, les pilotes engagés dans le championnat du monde WRC vont s'affronter sur les pistes cassantes de Sardaigne. Cette manche italienne sera l'occasion d'un nouveau face-à-face entre Sébastien Ogier et Thierry Neuville, mais il faudra aussi compter sur Tanak, Mikkelsen, Meeke et Latavla, qui seront plus que désireux d'effacer leurs bévues portugaise. Avec 3 victoires pour le français et 2 pour le belge depuis le début de la saison, Sébastien Ogier et Thierry Neuville sont les acteurs principaux de cette saison 2018. Au classement des pilotes, Neuville, actuel leader, possède 19 points d'avance sur son poursuivant Seb Ogier. Et, sans prendre de risque, on peut légitimement penser que la lutte entre les deux pilotes va encore s'intensifier sur l'île italienne. Rappelons qu'à la même époque en 2017, c'est Seb Ogier qui arrivait en Sardaigne en tête du championnat avec 22 points d'avance sur Thierry. De quoi commencer à spéculer sur l'issue de la saison 2018... Vainqueur ici-même en 2013, 2014 et 2015, Ogier connaît bien les pistes sardes et les apprécient. En cas de nouvelle victoire, il le sait, il égalera le record de Sébastien Loeb, lauréat en Sardaigne en 2005, 2006, 2008 et 2011. De quoi lui donner une dose supplémentaire de motivation. Le Gapençais garde toutefois la tête froide. "Les températures que l'on va connaître sont probablement les plus élevées de l'année et nous devons être préparés pour cela. J'ai appris à apprécier ces spéciales exigeantes. On doit conserver une marge et rester concentré du début à la fin. La préservation des pneumatiques peut également se révéler importante. Cette année, pour la première fois depuis 5 ans, je n'ouvrirai pas la route, et je vais essayer d'en profiter un maximum pour éloigner le plus possible Thierry, à qui je souhaite beaucoup de plaisir, dès le vendredi.". De son côté, Neuville, victorieux cette saison en Suède et au Portugal, espère réaliser la passe de trois et rattraper ainsi une partie de son retard sur son principal rival. Un succès en Sardaigne serait par ailleurs très encourageant pour le pilote Hyundai qui s'était déjà imposé sur ces mêmes piste en 2016. Mais comme Ogier, Neuville connaît la difficulté de cette 7 étape : "Il ne faut pas croire que quoi que ce soit est garanti sur une course aussi technique. Les routes sont cassantes et sèches, et je vais balayer tout le vendredi".
  8. Guest

    FINLANDE

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre le sujet dédié
  9. Rallye du Portugal du 17 au 20 mai 2018 Eligibilité 6ème manche WRC - WRC2 - WRC3 - 3ème manche JWRC --------------- Liste des engagés (Téléchargement) --------------- Prévisions météOgier, de la pluie SVP Vendredi Samedi & Dimanche ---------------- Parcours Timing 17 Mai 07:30/11:30 Shakedown (P1 Drivers) 09:00/11:30 Shakedown (P2 & P3 Drivers) 11:30/13:00 Shakedown (Non-priority Drivers) Paredes (4,60 km) 12h30 FIA Pre Event Press Conference Exponor, Media Centre 17:25/17:45 Autograph session 18:10 Start Section 1 Campo de São Mamede, Guimarães 19:03 SSS 1 Lousada (3,36 km) 18 Mai 09:15 SS 2 Viana do Castelo 1 (26,73 km) 10:12 SS 3 Caminha 1 (18,11 km) 10:52 SS 4 Ponte de Lima 1 (27,54 km) 15:25 SS 5 Viana do Castelo 2 (26,73 km) 16:22 SS 6 Caminha 2 (18,11 km) 17:02 SS 7 Ponte de Lima 2 (27,54 km) 19:03 SS 8 Porto Street Stage 1 (1,85 km) 19:28 SS 9 Porto Street Stage 2 (1,85 km) 19 Mai 09:06 SS 10 Vieira do Minho 1 (17,38 km) 09:44 SS 11 Cabeceiras de Basto 1 (22,22 km) 11:03 SS 12 Amarante 1 (37,60 km) 15:08 SS 13 Vieira do Minho 2 (17,38 km) 15:46 SS 14 Cabeceiras de Basto 2 (22,22 km) 17:05 SS 15 Amarante 2 (37,60 km) 20 Mai 08:52 SS 16 Montim 1 (8,64 km) 09:25 SS 17 Fafe 1 (11,18 km) 09:53 SS 18 Luílhas (11,89 km) 10:52 SS 19 Montim 2 (8,64 km) 12:18 SS 20 Fafe 2 (Power Stage) (11,18 km) 15:45 Podium 16:30 Fin du rallye et conférence de presse 2018 Le rallye du Portugal est synonyme de difficultés de set-up particulièrement complexes pour les teams et leurs pilotes. La gestion des pneus est un enjeu important et le choix entre pneus durs ou tendres est ardu. La météo joue également un rôle majeur pour la prise de décision, car les conditions climatiques peuvent varier très vite dans cette partie de l’ouest de l’Europe. Trouver du brouillard dans les hauteurs est assez courant, et si le temps peut être très ensoleillé une journée, ce n’est que pour mieux amener la pluie le lendemain. Sébastien Ogier prie Notre-Dame de Fatima depuis son retour d’Argentine, et a envoyé un carton de 50 cierges à la cathédrale de Coimbra, afin d’avoir de la pluie lors de la première journée, pour ne pas trop être pénalisé par le balayage. Toutefois, pour palier à ce désavantage, il suit une formation poussée avec la gouvernante en chef de Dovenby Hall, madame Da Silva (celle que son fils prend des cours de guitare ICI). Ce rallye marque le 6ème rendez-vous de la saison, et l’écart au championnat entre Ogier et Neuville est relativement faible, de quoi mettre un peu plus de pression supplémentaire sur les épaules du pilote belge, qui se doit absolument de rester au contact d’Ogier à mi-saison. De son côté, Ott Tanak, vainqueur en Argentine, va essayer de réduire encore l’écart avec le duo de tête. Andreas Mikkelsen et Dani Sordo, tous deux auteurs d’un beau rallye dans la pampa, seront forcément très observés durant ce week-end. Ils devraient néanmoins permettre à Hyundai de s’échapper au classement constructeur, Evans n’étant pas dans une bonne période. Lappi, Latvala, et Breen auront certainement à cœur de faire mieux qu’il y a trois semaines. Espérons une auto plus solide pour Jari-Matti. Kris Meeke devrait se montrer dangereux dans tous les sens du terme. Le pilote Nord-irlandais l’a emporté ici en 2016, mais il reste sur une série de deux rallyes sans réelles sorties de route. Attention aussi au retour de Mads Ostberg. Le rallye du Portugal est le seul qu’il a remporté dans sa carrière WRC, sur tapis vert toutefois.
  10. Guest

    PORTUGAL

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre le sujet dédié
  11. Guest

    SARDAIGNE

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre le sujet dédié
  12. Rallye d'Argentine du 26 au 29 avril 2018 Eligibilité 5ème manche WRC - WRC2 - WRC3 ______ Liste des engagés ________ Parcours _______ Timing (heures européennes) _______ L'épreuve WRC sud-américaine La première édition WRC a eu lieu en 1980, sous le nom de Rally Codasur. A l'arrivée, les deux Fiat 131 Abarth de Walter Röhrl (12h48’36’’) et Carlos Reutemann (13h35’26’’) encadraient la Mercedes 500 SLC d'Hannu Mikkola (13h04’35’’). Cette année, ce sera la 38ème édition de l'épreuve argentine, un des rares rallyes WRC qui manque au palmarès de Sébastien Ogier ! Depuis de nombreuses années, le cœur de la manche sud-américaine est située à Villa Carlos Paz, le "St Tropez" de l'Argentine, dans la province de Cordobà. Villa Carlos Paz
  13. Guest

    ARGENTINE

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre le sujet dédié
  14. Tour de Corse du 5 au 8 avril 2018 ______ Éligibilité 4ème manche WRC – WRC2 – WRC3 2ème manche JWRC ______ Liste des engagés ______ En quelques mots … Le Tour de Corse est la première manche asphalte du calendrier 2018, le Monte Carlo étant trop spécifique pour le qualifier ainsi. Depuis 2017, l'épreuve figure en début de saison, alors qu'elle avait effectué son grand retour en WRC en 2015 au mois d'octobre. Le parcours est en grande partie modifié cette année, mais le modèle unique que constitue le Tour de Corse est conservé : des épreuves spéciales longues en kilométrage mais peu nombreuses sur la totalité du rallye. Côté spectateurs, le Tour de Corse souffle le chaud et le froid. Un déplacement sur l'île de Beauté est coûteux, mais le rallye et les paysages sont magnifiques. Il est très compliqué de faire plus de 2 spéciales par jour, mais quelles spéciales ... Probablement le plus bel asphalte du calendrier ! Shakedown et cérémonie d’ouverture Les hostilités commencent tôt le jeudi matin, par le shakedown de Sorbo Ocagnano, à proximité de Bastia et donc du parc d'assistance. Nos conseils : se garer à l'arrivée et remonter la spéciale à pieds sur environ 2 km à compter de la cellule. Il s'agit de la partie descendante, avec des courbes, très typiques et représentatives du rallye en général. Les commissaires sont présents, mais il demeure de bons spots où l'on peut se poser tranquillement pour assister au spectacle à sa guise. Le jeudi soir, traditionnelle séance d'autographe et cérémonie de départ. Le rallye qui avait pris ses quartiers pendant 3 ans à Ajaccio a été délocalisé à Bastia ! Quelles nouveautés en 2018 ? Nouveautés du parcours déjà ... On a un vendredi assez classique avec le très gros morceau "La Porta", mais le samedi innove avec un passage très prisé dans le Cap Corse et le désert des Agriates, un coin de paradis qu'il faut absolument aller voir. Le dimanche, un énorme juge de paix (comme l'organisation a l'habitude d'en proposer, on se souvient de la fameuse spéciale d'Antisanti) aura lieu avant de rejoindre Ajaccio pour clôturer le week-end. Hormis le parcours, la nouveauté est également le déséquilibre qui commence à se voir entre Ajaccio et Bastia. Alors que la première édition en 2015 donnait le plus gros morceau du gâteau à la ville de Napoléon, l'organisation a au fil des années renversé la vapeur au profit de la Corse du Nord et de Bastia, en délaissant définitivement Corte et ses alentours. Parcours général Timing en heures locale et française C'est toujours un plaisir de suivre le Tour de Corse. Horaires françaises, public Corse à la TV, paysages magnifiques... Tout est réuni pour passer 4 jours de pur bonheur. Quelques mots d'histoire et édition précédente Ce forum regorge de passionnés connaissant mieux l'épreuve que quiconque ! Armin et ses collègues sont des habitués depuis des dizaines d'années de l'épreuve insulaire, et pourront vous en apprendre davantage sur l'épreuve.
  15. Guest

    MEXIQUE

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre le sujet dédié
  16. Guest

    SUEDE

    until
    Cliquez sur la plaque pour accéder au site officiel
  17. Guest

    MONTE-CARLO

    until
    Cliquez sur la plaque pour accéder au site officiel
  18. Guest

    ALLEMAGNE

    until
  19. Guest

    TOUR DE CORSE

    until
    Cliquez sur la plaque pour rejoindre le sujet dédié
  20. Rallye du Mexique 8 au 11 mars 2018 ______ Éligibilité 3ème manche WRC – WRC2 – WRC3 ______ En quelques mots … Le rallye du Mexique est la première manche terre du calendrier WRC depuis de nombreuses années, et constitue à ce jour l’une des 2 manches qui se jouent outre Atlantique. Tracées dans la province de Guanajuato, les épreuves spéciales se disputent en très haute altitude et mettent la mécanique à rude épreuve, ce qui a dans le passé pu éliminer des constructeurs d’entrée de jeu. En 2017 par exemple, les Toyota ont semblé particulièrement à la peine. Tommi Mäkinen déclarait : « Comme annoncé, l’altitude et la forte chaleur ont éprouvé la mécanique. Les problèmes de surchauffe ont surtout affecté les voitures le vendredi et chacun des deux équipages a dû affronter des difficultés ». En 2018, l’épreuve est amputée de plusieurs dizaines de kilomètres, notamment sur la fameuse spéciale « El Chocolate ». Sébastien Ogier n’ouvrira pas la route pour la première fois depuis quelques années. C’est Thierry Neuville, en tête du championnat pilotes, qui aura la lourde tâche de passer le balai pour ses poursuivants (voir à cet effet nos analyses et statistiques en matière de balayage au Mexique). Le belge déclarait d’ailleurs : « Je suis vraiment impatient d’y être même si je sais qu’un podium sera difficile. Si je repars du Mexique en tête du championnat, alors la Corse sera spéciale ! » (https://www.rallye-sport.fr/neuville-mexique-sera-difficile/) Niveau timing, le Mexique est l’un des rallyes les plus faciles à suivre du calendrier ! Le décalage horaire nous permet d’assister en fin d’après-midi à la boucle matinale, et en seconde partir de soirée à la boucle de l’après-midi. Site officiel Liste des engagés Cartes détaillées Principaux documents officiels Parcours détaillé ______ Shakedown et cérémonie d’ouverture Le traditionnel shakedown permet aux équipages de finaliser les derniers réglages sur les autos. Comme en 2017, il se déroulera dans la région de Llano,à environ 15 km du parc d'assistance. La cérémonie d'ouverture - et c'est rare pour le noter - a lieu après la super spéciale de Guanajuato le jeudi soir ! Une fois le point stop passé, les équipages monteront sur le podium installé devant le musée régional de Guanajuato, le "Alhondiga de Granaditas". Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le Mexique et l'Etat de Guanajuato mettent des moyens importants pour assurer une cérémonie d'ouverture digne de ce nom ! Projections et jeux de lumière sur la façade du musée seront cette année encore proposés aux nombreux fans présents sur les lieux. ______ Quelles nouveautés en 2018 ? Quelques nouveautés à noter pour cette 15ème édition. Certaines spéciales sont raccourcies comme El Chcocolate qui perd environ 30 km par rapport à 2017. D'autres sont modifiées, avec des portions parfois nouvelles, parfois utilisées par le passé (Guanajuato est un mix de spéciales empruntées en 2011 et 2015). Hormis ces quelques ajustements de parcours, l’édition 2018 ne devrait pas apporter de grand chamboulement par rapport à l’année passée. A noter toutefois que, sur le plan sportif, 3 Toyota seront engagées contre seulement 2 l’an passé. ______ Parcours général L'organisation attache une importance particulière chaque année à concentrer le plus possible les épreuves spéciales, même si l'an passé, l'éloignement de la super spéciale du jeudi soir avait causé des complications de circulation suite à un accident de la route, entraînant ainsi l'annulation pure et simple de la première boucle le vendredi matin - environ 75 km en moins sur le total de l'épreuve, avec l'annulation de "El Chocolate" (http://www.autohebdo.fr/wrc/actualites/plusieurs-speciales-annulees-au-rallye-du-mexique-183875.html). Cette année, ce genre de péripéties ne devrait plus arriver, comme en atteste la carte générale du parcours ci-dessous. Localisation des épreuves spéciales entre Leon et Guanajuato : l'un des rallyes les plus concentré du calendrier ______ Timing en heures locale et française Nous comptons pile 7 heures de décalage horaire avec le Mexique. Grosso modo, la boucle du matin a lieu dans l'après-midi, et la boucle de l'après-midi a lieu dans la soirée. Les super spéciales, généralement programmées vers 20h00, seront les plus difficiles à suivre, ce qui compte tenu de leur intérêt sportif, nous cause un moindre mal. Distance Heure locale Heure française Jeudi 8 mars Shakedown 5.31 9h00 16h00 ES1 (SS) Ville de Guanajuato 2.53 20h08 3h08 Vendredi 9 mars Assistance (15 min) Leon 9h30 16h30 ES2 Duarte – Derramadero 1 26.05 10h33 17h33 ES3 El Chocolate 1 31.44 11h21 18h21 ES4 Ortega 1 17.23 12h14 19h14 ES5 Ville de Leon 1 1.11 14h02 21h02 Assistance (30 min) Leon 14h42 21h42 ES6 Duarte – Derramadero 2 26.05 16h00 23h00 ES7 El Chocolate 2 31.44 16h48 23h48 ES8 Ortega 2 17.23 17h41 00h41 ES9 Autodrome de Leon 1 2.30 20h01 3h01 ES10 Autodrome de Leon 2 2.30 20h06 3h06 Assistance (45 min) Leon 21h21 4h21 Samedi 10 mars Assistance (15 min) Leon 7h30 13h30 ES11 Guanajuato 1 30.97 8h33 15h33 ES12 Otates 1 26.37 10h11 17h11 ES13 El Brinco 1 9.98 11h08 18h08 Assistance (30 min) Leon 12h48 19h48 ES14 Guanajuato 2 30.97 14h21 21h21 ES15 Otates 2 26.37 15h54 22h54 ES16 El Brinco 2 9.98 16h38 23h38 ES17 Autodrome de Leon 3 2.30 17h38 00h38 ES18 Autodrome de Leon 4 2.30 17h43 00h43 Assistance (45 min) Leon 18h33 1h33 ES19 Ville de Leon 2 1.11 20h26 3h26 Dimanche 11 mars Assistance (15 min) Leon 7h15 13h15 ES20 Alfaro 24.32 8h18 15h18 ES21 Las Minas 1 11.07 10h08 17h08 ES22 Las Minas 2 11.07 12h18 19h18 Assistance (10 min) Leon 13h53 20h53 ______ Quelques mots d'histoire et édition précédente On dit souvent que le rallye du Mexique est un jeune élève. C’est oublier que l’épreuve a été créée en 1979, même si elle n’a intégré le calendrier du championnat du monde qu’en 2004. Lorsqu’il est intégré, il porte le nom de Rally América, puis prend par la suite le nom de Corona Rally Mexico. Pour sa première édition dans « la cour des grands », l’épreuve voit s’imposer l’estonien Markko Märtin sur Focus WRC. Faire partie du championnat du monde n’aura pas été sans sacrifices pour l’organisation, qui préférait jusqu’à 2004 organiser un rallye basé sur les mêmes valeurs que le Paris Dakar : bivouacs et étapes tous terrains au programme. En 2009, le rallye est supprimé du calendrier, mais il revient dès 2010, l’organisation ayant retenu la leçon et proposant désormais l’un des parcours les plus concentrés du championnat du monde des rallyes ! L’édition 2017 a été marquée par la victoire de Kris Meeke, la quatrième de sa carrière, qui a bien failli lui échapper dans la dernière spéciale, suite à une incursion et un slalom sur un parking ! « Après mon saut, j'ai pris une bosse, je suis vraiment un garçon chanceux », a soufflé Kris Meeke après avoir franchi la ligne. « Quelle manière de terminer le rallye! » Dernière le roux de Citroën, Sébastien Ogier et Thierry Neuville complétaient le podium. Avec une Fiesta pas encore à sa main et un ordre de départ très défavorable, le Gapençais n’a rien pu faire et n’a jamais été en mesure de s’imposer à la régulière. ______ Les attractions en 2018 ? Manie très française et européenne : dès qu’une manche se déroule hors continent, c’est à se demander si elle compte vraiment pour le classement … Et pourtant, il y énormément de raisons de suivre le rallye du Mexique du Spirit of Rally. On ne parle que de ça … Le retour de Sébastien Loeb aux affaires, qui plus est, sur un rallye terre, qui plus est bis, en partant en position idéale. Nous sommes tous dans l’expectative : quel résultat espérer ? Rapporter des points ou tout jouer pour la gagne ? Quel niveau a-t-il par rapport à la jeune génération ? On devrait en parler tout autant : l’autre Sébastien, Ogier, ne va pas ouvrir la route ! Oui oui, c’est Thierry Neuville, le belge revanchard, qui va s’en charger. Enfin, calmons-nous … Y-a-t-il une énorme différence entre partir 1er ou partir 2ème au Mexique ? Pas vraiment … Lisez donc la suite du sujet et nos statistiques balayage pour vous en rendre compte … Les horaires ! Merde c’est quand même hyper sympa de suivre un rallye après le boulot ! Si vous avez All Live WRC+, apprêtez-vous à passer un week-end exceptionnel ! Les spéciales se concentrent en fin d’après-midi et début/fin de soirée. Les super spéciales seront programmées dans la nuit, mais qui s’intéresse aux super spéciales, si ce n’est les belges ? ______ Suivez le rallye du Mexique sur Spirit of Rally Des analyses pointues sur LA variable du week-end : le balayage Des échanges passionnés et passionnants entre les membres Le partage des plus belles photos et vidéos de l’épreuve. Tout ça, c’est uniquement sur www.spirit-of-rally.com

La manche précédente en vidéo.

Source : Pierre Auriol - Maxi Corde

Classement WRC après l'Espagne

  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : Aurélien Fayolle

    ×
    ×
    • Create New...