Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'talisker'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • forum rallye wrc
    • Live WRC events
    • WRC news
    • Drivers : debates and analyzes
    • Private tests
    • Forum Rallye WRC CAR
    • forum-rallye 2019
    • Forum-Rallye 2018
  • Archives by Spirit of Rally (only members acces)
    • 60 years of magazines scanned by ALBI
    • Video archives by Tof
  • ERC, National & Regional by Spirit of Rally
    • ERC, Championnats de France et étrangers
  • Historic Rally Spirit
    • Épreuves historiques
    • Memories and anecdotes from the past
    • Vosges Rallye Festival
  • Media Rally Spirit
    • Photographie, entre ambiance et action
    • Vidéos : au plus proche du rallye
    • Meteo
  • Modeling Rally Spirit
    • Monte-Carlo and Corsica special
    • Your models
    • Workshop
  • forum rallye comptoir
    • Coin détente (members acces only)
    • Autres disciplines sportives
  • SPIRIT OF RALLY : Our story
    • The forum
    • Members

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Found 1 result

  1. La semaine du 3 au 9 octobre, auront lieu les journées de la charité au profit du sport, organisées par la famille royale d'Angleterre. Cette année, il a été décidé sur demande expresse de Malcolm Wilson, que les bénéfices soient reversés à Citroën Racing. À cette occasion, toute la famille royale proposera des animations, afin de récolter le plus de fonds possibles. Le fond du trou étant d'ailleurs l'objectif principal à atteindre pour Mme Jackson, marraine de ces journées de la charité, alors que le fond de cuve reste la priorité de Stéphane66, également présent pour les célébrations. Le prince Harry, avec sa voix nazi hard, sera votre standardiste de luxe pour les réservations. Son frère William ainsi que Rose Hambury seront chargés d'organiser un tournoi de "cours moi derrière que j't'attrape". Jeu de tradition séculaire dans la bourgeoisie anglaise et dont la princesse Diealma était un pilier de la discipline. Pendant ce temps-là, Kate Middleton Micocu s'occupera de la halte garderie. Elle sera secondée par son oncle le prince Andrew d'York, qui sera notamment en charge des adolescentes. Pas de soucis à se faire, Andrew est un mec bien. Ce n'est pas pour rien que Jeffrey Epstein l'appelait le gentleman d'York, littéralement en français : le gens bon d'York. Tous les jours à 15h00 tapantes, vous pourrez assister à la balade quotidienne du prince Consort. Après avoir fait le tour du parc, le Duc d'Edimbourg la reine se retirera à temps pour étaler sa gelée royale sur sa brioche, moment privilégié du tea-time. Pause gastronomique tous les jours à partir de 18h00. Le prince Charles et Lady Parker Bowles vous feront découvrir la recette du traditionnel soufflé de poireaux gallois, localement appelé "lick leek". - Choisir un poireau droit et epais à la tête blanche et la queue ferme. - Mouiller le poireau afin de le laver et de le dégourdir. - Dégorger le poireau en partant de la base. - Faire suer un gros oignons, ajouter le poireau et laisser le se ramollir dans le jus. - Ajouter quelques moules bien charnues. - Souffler le poireau 20 minutes à 69 degrés Celsuce. - Verser un soupçon de béchamel en fin de dressage. Et comme à l'habitude de le dire le prince "après un bon soufflé, une petit tatin et je me couche". Sans transition, Meghan Markle moi, j'ai pas pris d'sous, sera en charge de la réalisation des images pour la WRC TV (World Royal Cum TV). Un DVD souvenir vous sera proposé pour la modeste somme de 595 livres..... et 65 pages. N'oublions pas la reine Élisabeth II qui la tiennent trois qui la prennent..... en photo bien entendu. Pour l'occasion, nul doute que sa majesté nous gratifiera de tenues aux couleurs absolument dégueulasses, assorties à des chapeaux ridicules. C'est donc une sympathique programmation qui vous attend pour une semaine riche en émotions. En remerciements de vos contributions, vous serez invités à passer par la grande Salle des Bronzes, afin de prendre place quelques instants sur le trône. Sinon, pour ceux qui préfèrent les rallyes automobiles aux journées de la jette sept, j'en prends six et garde la monnaie, vous pourrez aussi assister au : Rallye du Pays de Galles Une épreuve qui compte pour le championnat du monde des rallyes. Ci-dessous, vous trouverez la liste des engagés, le programme (source Rallye-Sport), et un court résumé de l'histoire de cette somptueuse épreuve. Liste des engagés Programme du rallye Jeudi 3 Octobre 2019 10h00 Gwydir 4,68 km ES1 20h08 Oulton Park 3,58 km Vendredi 4 Octobre 2019 (121,83 km) Assistance (15 min) ES2 08h17 Elsi 1 11,65 km ES3 08h45 Penmachno 1 16,95 km ES4 10h57 Dyfnant 1 19,36 km ES5 11h55 Aberhirnant 1 9,40 km Assistance (40 min) ES6 15h39 Elsi 2 11,65 km ES7 16h07 Penmachno 2 16,95 km ES8 16h57 Slate Mountain 3,53 km ES9 19h11 Dyfnant 2 19,36 km ES10 20h09 Aberhirnant 2 9,40 km Assistance (45 min) Samedi 5 Octobre 2019 (152,50 km) Assistance ES11 09h08 Dyfi 1 25,86 km ES12 11h08 Myherin 1 23,54 km ES13 12h02 Sweet Lamb Hafren 1 25,65 km Changement de pneus ES14 15h08 Myherin 2 23,54 km ES15 16h02 Sweet Lamb Hafren 2 25,65 km ES16 17h22 Dyfi 2 25,86 km ES17 20h11 Colwyn Bay 2,40 km Assistance Dimanche 6 Octobre 2019 (38,42 km) Assistance ES18 08h24 Alwen 1 10,41 km ES19 09h08 Brenig 1 6,43 km ES20 10h26 Great Orme 4,74 km Assistance (15 min) ES21 12h06 Alwen 2 10,41 km ES22 13h18 Brenig 2 (Power Stage) L'histoire du rallye RAC: la plus belle tradition britannique De nombreux rallyes ont fait partie du Championnat du monde des rallyes au fil des ans. Cependant, très peu de rallyes peuvent se vanter d'une histoire aussi longue et continue que celle du Pays de Galles. Depuis 1932, le rassemblement local a eu plusieurs noms et a changé de visage à maintes reprises, mais l’essence est restée. C'est aujourd'hui un des rallyes les plus prestigieux du calendrier. Pour la première édition, en 1932, 341 voitures ont été engagées dans le rallye du Royal Automobile Club, ou RAC. Ils étaient dispersés en Grande-Bretagne, à partir de 9 villes différentes, dont Londres, Édimbourg et Liverpool, comme à l’habitude. Chaque variante de l'itinéraire représentait environ 1 000 milles (1 600 kilomètres) et toutes aboutissaient à Torbay, dans le Devon. Naturellement, le rallye était très différent d’aujourd’hui. Oubliez les spéciales et les zones de service. À l'époque, il fallait finir et récolter le moins de points de pénalité possible. Tous les participants devaient se présenter à quatre points de contrôle en route. Ceux-ci étaient ouverts à certaines heures. Les courses étaient donc beaucoup plus axées sur la régularité et le respect d'un horaire que sur la vitesse. L’événement s’est terminé par le Concours d’élégance à Torbay, au lieu d’une médaille remise au vainqueur. Si vous voulez vraiment savoir qui a remporté le premier RAC Rally, le pilote avec le moins de points de pénalité était AH Loughborough, conduisant un Lanchester 15/18. L’événement a été un franc succès et le Royal Automobile Club l’a tenu l’année suivante. Cette fois, il y avait 10 autres participants et le parcours se terminait à Hastings, East Sussex, au lieu de Torbay. Comme lors de la première année, il n'y avait qu'un vainqueur non officielle et, chose intéressante, il s'agissait d'une femme. Une jeune femme du nom de Kitty Brunel, elle participait régulièrement aux rallyes automobiles depuis 1929. Cette victoire au rallye RAC 1933, dans sa voiture AC à quatre places, en faisait la première et seule gagnante à ce jour. Le rallye RAC s'est poursuivi tout au long des années 1930 et a même eu lieu en 1939. L'Europe a éclaté dans la Seconde Guerre mondiale et la Grande-Bretagne, comme tout le monde, avait bien plus à s'inquiéter que de se rassembler. Ce n'est qu'en 1951, cinq ans après la fin de la guerre, que le RAC Rally a été relancé. La numérotation officielle des rallyes annuels commence avec l'année suivante - 1951 est désigné comme «le premier rallye du RAC». Cette fois, le parcours s'est terminé à Bournemouth dans le Dorset, et Ian Appleyard, au volant d'une Jaguar XK120 avec sa femme, a gagné. Un fait intéressant est que depuis le redémarrage de 1951, le RAC Rally a eu lieu chaque année, à deux exceptions près. La première a eu lieu en 1957, lorsque la crise de Suez a provoqué des pénuries de carburant et que l'essence a été rationnée en Grande-Bretagne. La seconde a eu lieu dix ans plus tard, en 1967, lorsque l’épidémie de fièvre aphteuse a frappé la campagne britannique. La décision a été prise à la veille du rassemblement, une fois que tout était prêt, y compris la couverture médiatique du quotidien The Sun et de la télévision ATV. Un rassemblement non officiel a eu lieu à la place dans le village de Bagshot, principalement pour apaiser les médias. Revenons un peu en arrière, cependant. Tout au long des années 50, le RAC Rally était avant tout une compétition de navigation. Pendant la nuit, c'était très difficile en raison des conditions météorologiques changeantes et souvent défavorables. C'est l'une des raisons pour lesquelles de nombreux conducteurs ont décidé de ne plus venir. En 1959, des protestations intenses se produisirent à la ligne d'arrivée. Les pilotes se plaignirent de la manière dont la course était organisée. L'organisateur principal à l'époque, Jack Kemsley, a proposé un moyen de populariser le rallye une fois de plus, par l'introduction de spéciales chronométrées. La première s'est intégrée au rallye dès l'année suivante, en 1960, et s'est déroulée sur une piste forestière fermée en Écosse. Ici, les pilotes pourraient performer à leur meilleur. L'idée a été un succès retentissant. L’introduction des spéciales sur piste forestière a donné au RAC Rally son caractère unique de «forêt». Ils ont rapidement augmenté en nombre et redynamisé la popularité en déclin de l’ensemble de l’événement. Le RAC Rally est devenu un rallye recherché. En 1971, les «Spectator Stages» (étapes du spectateur) ont été introduites et, en 1975, elles étaient devenues une partie importante de l’événement, généralement dans des demeures seigneuriales et d’autres lieux publics comme Sutton Park . Le premier jour était alors consacré à ces étapes. Les pilotes ne les appréciaient pas et les appelaient de manière décourageante "les étapes de Mickey Mouse" en raison de l'absence de défi qu'ils offraient, mais ils contribuaient néanmoins aux résultats. Par exemple, en 1998, le leader du championnat, Tommi Mäkinen, a abandonné sur l'une de ces étapes et a manqué perdre le titre de champion du monde. Plus récemment, ils ont cédé la place aux «Super Special Stages», également décriées par les pilotes, mais tout aussi populaires auprès des spectateurs. 1971 était également la deuxième année où le RAC Rally prenait le nom d'un sponsor. À l'époque, c'était le journal Daily Mirror, qui demeurait le titre du rallye pendant quatre ans. Ensuite, le nom du rallye a été changé pour Lombard RAC Rally, puis Network Q RAC Rally et, finalement, Rally Wales du Royaume-Uni. Le nom du RAC Rally est si bien établi que beaucoup de gens ne l'appellent pas autrement. Pendant de nombreuses années, le rallye a traditionnellement été la dernière manche du Championnat du monde et a donc été le théâtre de nombreuses confrontations célèbres. En 1991, les championnats du monde se déroulaient dans les forêts britanniques. Le pilote de Lancia, Juha Kankkunen, devançait le pilote de Toyota, Carlos Sainz, après que l'Espagnol eut eu des problèmes de moteur avant de sortir de la route dans la forêt de Kielder. Un an plus tard, Sainz et Kankkunen sont à nouveau au RAC, avec le Français Didier Auriol, pour se battre pour le titre de 1992. La course d'Auriol se terminait par une panne de moteur et les espoirs de Kankkunen ont également été anéantis lorsqu'il est sorti et a endommagé sa direction lors de la dernière journée du rallye dans le sud de l'Écosse. Sainz a finalement remporté le rallye et par la même occasion, son deuxième titre mondial. En 1995, on estimait que près de 2 millions de fans été présents dans les forêts pour supporter l'écossais Colin McRae. Non seulement McRae était là pour gagner son deuxième RAC consécutif, mais aussi et surtout pour devancer son équipier Carlos Sainz et en profiter pour remporter son premier et unique titre mondial devant des dizaines de milliers de fans à Chester Hippodrome. McRae aura moins de chance dans les années à venir. Malgré une nouvelle victoire en 1997, il a été battu pour le titre par le Finlandais Tommi Mäkinen et pour seulement un point. L’Écossais échoua de nouveau en 2001 après s’être écarté de la première place, offrant le titre à son rival anglais Richard Burns . L’année 1998 a été l’une des confrontations les plus dramatiques de l'histoire du WRC. Tommi Mäkinen, le leader du championnat, a heurté un bloc de pierre avec la roue arrière droite de sa Mitsubishi, sur l’une des spéciales réservées aux spectateurs, cédant ainsi le titre à Carlos Sainz, sur Toyota. Cependant, le moteur de Sainz a rendu l'âme à 300 mètres de la fin de la dernière étape, laissant le titre à Mäkinen. En 2003, la lutte pour le titre à quatre a été ramenée à deux lorsque Burns a été contraint de se retirer de la compétition pour des raisons médicales, et que Carlos Sainz sortait de la route pour le compte. À l'issue de cette édition, c'est le Norvégien Petter Solberg qui remportait le rallye devant Sébastien Loeb, ce qui lui a permis de remporter son seul titre mondial.

La manche précédente en vidéo.

Source : Pierre Auriol - Maxi Corde

Classement WRC après l'Espagne

  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : Aurélien Fayolle

    ×
    ×
    • Create New...