Jump to content
Krystof

Là c'est GT

Recommended Posts

Walkenhorst représentera BMW en IGTC en 2019

BMW sera engagé en Intercontinental GT Challenge en 2019, via notamment Walkenhorst Motorsport. Les programmes GT3 de Munich comprendront aussi les 24 Heures du Nürburgring et la Coupe du Monde FIA GT de Macao.

Walkenhorst représentera BMW en IGTC en 2019 Walkenhorst Motorsport sera l'une des têtes de pont de BMW en 2019 en Intercontinental GT Challenge. © SRO Motorsports

A croire que le succès de juillet dernier aux 24 Heures de Spa, sommet de l'Intercontinental GT Challenge, a donné des idées à BMW Motorsport. La marque allemande a confirmé ce vendredi son engagement complet sur la série intercontinentale de SRO Motorsports en 2019, via notamment le Walkenhorst Motorsport.

L'écurie d'Henry Walkenhorst, qui avait déjoué tous les pronostics en Belgique l'été dernier pour décrocher une victoire historique, sera l'une des têtes de pont de BMW en IGTC, via au minimum l'exploitation d'une M6 GT3. Une seconde voiture reste à l'étude.

Du côté des pilotes, les pensionnaires du Walkenhorst Motorsport restent à officialiser mais BMW a indiqué qu'Augusto Farfus et Martin Tomczyk feront partie d'un autre équipage aligné par une écurie à déterminer.

Cette annonce permet dans tous les cas à l'Intercontinental GT Challenge de compter sur un constructeur supplémentaire dès l'an prochain, après avoir vu Audi, Bentley, Mercedes, Porsche et McLaren se disputer les lauriers 2018.

Nürburgring et Macao toujours au menu

Si les Blancpain GT Series et l'IGTC demeurent des programmes majeurs en GT3, pour toute marque allemande, briller au Nürburgring sur le double tour d'horloge dans l'Enfer Vert reste une obligation.

BMW Motorsport sera bien de retour en 2019 sur la Nordschleife, Munich courant après un succès à domicile depuis 2010. ROWE Racing, grande habituée du Nürburgring et lauréate à Spa en 2016, sera l'une des structures soutenues par BMW, avec les pilotes maison Tom Blomqvist, Nick Catsburg, Connor De Phillippi, John Edwards, Philipp Eng, Jesse Krohn, Marco Wittmann et Nick Yelloly.

Augusto Farfus, Martin Tomczyk et Timo Scheider seront présents au sein d'autres écuries. Falken Motorsport et Walkenhorst Motorsport ont en outre confirmé des voitures clientes pour ces 24 Heures du Nürburgring.

La firme allemande compte également défendre son titre acquis en novembre dernier à la Coupe du Monde FIA GT de Macao, où Augusto Farfus avait offert une dernière victoire à Charly Lamm, patron du Team Schnitzer.

Pierre Tassel

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Organisé sans discontinuité depuis 2015, le championnat R-GT Cup va vivre une nouvelle saison l’année prochaine. 

Raphael-Astier-Tour-Corse-2018.jpg
 
Contrairement à 2018, limitée à seulement cinq manches, la saison 2019 sera très chargée avec huit épreuves et une ouverture au Monte-Carlo, comme lors des saisons précédentes. A mi-championnat, le rallye de Zagreb fait une entrée surprise alors qu’il ne comptait jusque là, pour aucun championnat international d’importance. 

L’an passé, seulement trois concurrents étaient en moyenne au départ alors que c’est Raphaël Astier qui avait remporté le titre au volant de son Abarth R-GT. 

 

Calendrier R-GT Cup 2019

Date Rallye Pays
24-27 Janvier Rallye Monte Carlo Monaco
28-31 Mars Rallye de France – Tour de Corse France
12-14 Avril Rally di Sanremo Italie
07-08 Juin Zagreb Open 45 INA Delta Rally Croatie
28-29 Juin Renties Ypres Rally Belgique
19-21 Juillet Rally di Roma Capitale* Italie
22-25 Août ADAC Rallye Deutschland Allemagne
16-19 Octobre Rallye International du Valais Suisse
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je mets ça ici 

Un nouveau record pour la ‘nouvelle’ 911 GT2 RS MR !

 

P18 0738

Comment faire en sorte que la 911 GT2 RS puisse passer sous la barre des 6’47''30 sur le circuit du Nürburgring sans toucher au moteur ? La 935 n’étant pas tout à fait la même voiture, le constructeur s’est tourné vers les plus grands experts de ce circuit infernal.

Cela fait déjà plusieurs années que les Porsche 911 sont engagées en compétition en partenariat avec le team Manthey Racing, avec de très beaux résultats à la clé (notamment des victoires en GTE aux 24h du Mans). L’écurie Manthey Racing a également remporté à plusieurs reprises les 24h du Nürburgring sur des Porsche 911 GT3R.

P18 0738

Manthey Racing a donc équipé la GT2 RS 'MR' d’un ‘kit performance’ sans que l’on sache précisément quelles modifications ont été entreprise. Tout au plus aperçoit-on des dérives d’aileron plus grandes à l’arrière ainsi que des lames supplémentaires sur le bouclier avant. On peut également supposer qu’un gros travail a été effectué sur les suspensions, les pneus et la boîte a pu être reprogrammée.

P18 0740

Quoi qu’il en soit, le résultat a été à la hauteur, puisque le pilote d’essais Lars Kern a établi un affolant 6’40’33, soit 7 secondes de mieux que le véhicule de série ! C’est dire le travail d’optimisation qui pouvait encore être fait sur une 911 pourtant à la pointe.

Mais la question reste entière : pourquoi s’embarrasser de ce record, si ce n’est pour profiter d’un petit coup de communication ? Peut-on s’attendre à ce que le constructeur propose ce kit performance pour les clients de la GT2 RS ? A ce stade, nous en sommes réduits à des suppositions, mais depuis la sortie de la 935, il est clair que l’on peut s’attendre à tout.

P18 0737P18 0739

Share this post


Link to post
Share on other sites

Porsche a publié une vidéo récapitulant sa saison en GT. Si le constructeur de Stuttgart a mis un terme à l’engagement de la 919 Hybrid au sommet de l’Endurance, sa 911 a encore connu de brillants succès avec notamment une 3e place aux 12 Heures de Bathurst (Australie), la victoire en catégorie GTLM aux 12 Heures de Sebring (Floride), une 2e place en GTE Pro aux 6 Heures de Spa-Francorchamps (Belgique), un succès aux 24 Heures du Nürburgring (Allemagne), un doublé aux 24 Heures du Mans en GTE Pro et la victoire en GTE Am, une 3e place en GTLM aux 6 Heures de Watkins Glen (New York), etc...

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

KCMG vers une saison complète en IGTC

 

En marge de la confirmation de la grille de départ des 12 Heures de Bathurst, KCMG a confirmé son engagement sur l'ensemble de l'Intercontinental GT Challenge 2019.

 

KCMG vers une saison complète en IGTC

 

La Nissan GT-R Nismo GT3 n'est pas une inconnue des 12 Heures de Bathurst, « Godzilla » l'ayant emporté de fort belle manière en 2015 avec le trio Katsumasa Chiyo - Wolfgang Reip - Florian Strauss (engagés sous la bannière officielle Nismo).

 

 

 

2019 verra la GT3 japonaise de retour sur les pentes du Mount Panorama Circuit en Australie, prémice d'une présence à temps complet pour la structure KCMG. L'écurie de Paul Ip alignera deux voitures à Bathurst, tout comme sur les quatre autres épreuves au programme : Laguna Seca, Spa, Suzuka et Kyalami.

Katsumasa Chiyo. Alexandre Imperatori, Oliver Jarvis, Edoardo Liberato, Tsugio Matsuda et Josh Burdon seront retenus pour constituer les équipages en Australie.

« Ce sera certainement un défi difficile, mais nous avons une équipe et des pilotes formidables et nous sommes impatients de pouvoir affronter certaines des meilleures équipes et les meilleurs pilotes du monde lors de cet événement, commente Ip.

KCMG est fier de poursuivre son partenariat fructueux avec Nissan Nismo et a hâte de voir la GT-R Nismo GT3 partir à l'assaut de la montagne. »

KCMG avait également défendu les intérêts de Nissan Nismo lors de la dernière Coupe du Monde FIA GT de Macao, mais rien n'a encore été dévoilé du côté de la marque japonaise, quant à ses intentions de s'aligner pour le titre Constructeurs en IGTC.

Pierre Tasse
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Porsche revient en rallye  :enjoy::enjoy::enjoy:

Porsche développe en 2019 un modèle destiné à la réglementation R-GT en rallyes internationaux, sur la base du nouveau 718 Cayman GT4 Clubsport.

Porsche revient en rallye La Porsche Cayman GT4 élaborée par Romain Dumas en catégorie FIA R-GT en 2018. © Porsche AG

 

Après de longs mois d’évaluation, Porsche a donné le feu vert à un engagement en rallye. Le constructeur allemand a annoncé vendredi 18 janvier travailler sur une Porsche 718 Cayman GT4 Clubsport adaptée au règlement FIA R-GT pour une mise en service en 2020. 

La petite soeur de la 911 avait déjà eu droit à une première version rallye, au travers de la voiture ouvreuse de Romain Dumas lors du Rallye d’Allemagne 2018. Mais à l’époque, rien n’indiquait que Porsche souhaitait s’engager officiellement dans un programme de développement et de vente de GT adaptée aux rallyes. 

Pour rappel, voici ce qu’expliquait le Dr Frank-Steffen Walliser, vice-président Porsche Motorsport et GT en août 2018. « Sur la base des commentaires et de l'intérêt des clients potentiels, nous déciderons d'ici la fin de l'année si nous développerons à moyen terme une voiture de compétition de rallye sur un futur modèle Porsche. »

Il est vrai que le délai de réflexion a été légèrement dépassé, mais la réponse est positive, grâce justement à la sortie du Français entre les vignes allemandes. « La réponse des fans de rallyes, des équipes, des pilotes et des organisateurs a été un élément décisif pour accorder le nouveau programme », révèle le communiqué officiel.

La Porsche de rallye sera basée, non pas sur la Cayman GT4 Clubsport illustrée ci-dessus, mais sur la nouvelle version dévoilée début janvier 2019 par la firme de Zuffenhausen (Allemagne), à savoir la 718 Cayman GT4 Clubsport. La puissance de ce modèle est de 425 chevaux, portés par un bloc atmosphérique de 3.8l flat-six.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Garage 59 confirme son passage chez Aston Martin

Garage 59 passe de McLaren à Aston Martin pour cette campagne 2019 en GT3 avec deux Vantage engagées dans la série Endurance Cup.

Garage 59 confirme son passage chez Aston Martin

L'écurie britannique Garage 59 exploitera des Aston Martin Vantage GT3 en 2019 en Blancpain GT Series. © Aston Martin Media

 

Le changement était attendu (nous l'évoquions dès le début du mois de décembre), et est désormais officiel. Garage 59, titrée en Endurance Cup en 2016 avec la McLaren 650S GT3 et le trio Ledogar - van Gisbergen - Bell, passera dans le clan Aston Martin cette année.

La structure britannique engagera une nouvelle Vantage GT3 en catégorie Pro, ainsi qu'un autre exemplaire en Am Cup sur les cinq manches au programme, dont les 24 Heures de Spa fin juillet.

En plus de ces épreuves européennes, les manches de l'Intercontinental GT Challenge à Suzuka et Kyalami devraient être au menu pour les pilotes Garage 59, qui restent à confirmer.

Une session de roulage prévue au Paul Ricard (Var) cette semaine verra toutefois Chris Goodwin, Andrew Watson et Jonny Adam (ce dernier étant un pilote officiel Aston Martin) prendre place dans la Vantage.

« Nous sommes ravis de notre nouveau partenariat avec Aston Martin et nous sommes très impatients de travailler avec eux, commente Andrew Kirkaldy, responsable de Garage 59, qui a vu Tim Mullen partir vers FF Corse.

La Vantage GT3 est prometteuse. Nous avons donc de grands espoirs pour la saison à venir. Nous sommes impatients de mettre en piste notre première Vantage GT3 au Paul Ricard et de commencer le travail que nous devons faire pour nous assurer d'être compétitifs lorsque nous arriverons à Monza pour la première course en avril. »

Outre Garage 59, R-Motorsport devrait constituer l'autre représentation majeure d'Aston Martin en Blancpain GT Series cette saison.

Pierre Tassel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour leur dernière course officielle en WEC, et sans doute leur dernière course en WEC tout court, puisqu'il avait été question un moment de participations privées pour la saison 2019-2020 mais que ça ne semble plus à l'ordre du jour, les Ford GT revêtiront au Mans des livrées qui rappellent les GT 40 et Mk II de l'époque. Sympa, mais ils ont un peu pompé sur Porsche qui avait déjà fait cela l'an passé avec le cochon rose et la fausse Rothmans.

61551189_10157089936673820_8681802379093344256_n.jpg.4e4ebd54eb4a5ca9ed4b7a9bf06f774d.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

La Ford GT noire correspond à la victoire de 1966 avec l'équipage Bruce Mac Laren et Chris Amon.

image.png.c80eb5a889fd079d56fc93e891af8876.png

la rouge, victoire en 1967 avec l'équipage Dan Gurney et Anthony Joseph Foyt.

image.png.c2260535d10523a4fd8b576e3bfeaabd.png

la rouge et bleue, victoire en GT en 2016 avec l'équipage Hand-Müller-Bourdais.

image.png.79e5904f968cc6e33ef2d3f6737accf7.png

La bleue couleur "Gulf" 2éme en 1966 avec l'équipage Denis Hulmes - John Miles.

image.png.2a16972cef97095af85e2bd8ab598453.png

Edited by ALBI
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première des Ford classées en GTE Pro, celle de Bourdais est disqualifiée et la Ford victorieuse en GTE Am reçoit une pénalité qui lui fait perdre la première place.

516347865_Capturedcran2019-06-2008_39_39.jpg.a1f52e6db4d511f8e607e59ac4ecdefd.jpg

Qu'est-ce qui s'est passé ? Après la journée-test, la BoP a été revue et la contenance des réservoirs modifiée d'un litre, alors que les autos étaient déjà au Mans sans retour à l'usine. Je ne sais pas comment il procèdent, sans doute en ajoutant ou retirant (selon le cas) un volume à l'intérieur car j'imagine mal qu'on puisse en si peu de temps reconstruire des réservoirs de façon à ce qu'ils passent de 96 à 97 litres ! :hein02:

Toujours est-il qu'aux vérifications après l'arrivée, la capacité du réservoir de la GTE Pro était trop importante de 8 décilitres, soit à peu près une bouteille de pinard et celle de la GTE Am de 1 décilitre, une bonne tasse à café : dans un cas comme dans l'autre très insuffisant pour faire un tour de plus entre deux ravitaillements ! :D:

Alors, le règlement, c'est le règlement, mais de telles erreurs vénielles sont inévitables lorsque la Bop enjoint des modifs sur les autos entre les essais et la course : la tolérance zéro frise ici le ridicule ! :murAnim:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour les réservoirs, on ajoute des billes de différents volumes à l'intérieur ... Et surtout on vérifie qu'après l'ajout, on a bien la bonne quantité.

Mais ce n'est pas pour cela que la #85 a été déclassée, c'est pour non-respect de la durée des ravitaillements !!!

Et si l'ACO ne fait rien, on peut aussi tricher sur la pression de suralimentation, la vitesse dans les stands ou en FCY, etc.

Edited by pv-tech

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, pv-tech a dit :

Mais ce n'est pas pour cela que la #85 a été déclassée, c'est pour non-respect de la durée des ravitaillements !!!

Ça dépend des sources, Ouest-France et Le Maine Libre parlent effectivement d'un temps de ravitaillement ne respectant pas la durée minimale, mais ce n'est pas ce que disent Auto Hebdo et Le Mans.org, le site officiel des 24 heures... :bah:

298656054_Capturedcran2019-06-2015_00_26.thumb.jpg.2a341f8b67a8239e4a560c8a406c5da7.jpg

1822844406_Capturedcran2019-06-2015_01.19copie.thumb.jpg.9effadb3852b0613b669033a0c0192bb.jpg

Auto Plus parle également de la capacité du réservoir :

663408371_Capturedcran2019-06-2015_19_48.thumb.jpg.be00d82bb38e8e3110879d92dc41c891.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Armin
Il y a 6 heures, Zoréol a dit :

Alors, le règlement, c'est le règlement, mais de telles erreurs vénielles sont inévitables lorsque la Bop enjoint des modifs sur les autos entre les essais et la course : la tolérance zéro frise ici le ridicule:murAnim:

Richard Burns a bien été déclassé en Argentine en 2002 pour quelques grammes de différence sur le volant moteur de plusieurs kilos de la 206 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne lui avait pas demandé de modifier son volant moteur entre le SD et la course. :langue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Zoréol a dit :

Ça dépend des sources, Ouest-France et Le Maine Libre parlent effectivement d'un temps de ravitaillement ne respectant pas la durée minimale, mais ce n'est pas ce que disent Auto Hebdo et Le Mans.org, le site officiel des 24 heures... :bah:

 

La #85 a d'abord été déclassée ( à cause du temps de ravitaillement ) puis disqualifiée ( pour tricherie au niveau du réservoir ), c'est pourtant pas compliqué !!!

Tout cela parce que la pénalité pour avoir fait patiner ses roues ne suffisait pas :jap:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Armin a dit :

Richard Burns a bien été déclassé en Argentine en 2002 pour quelques grammes de différence sur le volant moteur de plusieurs kilos de la 206 !

Et l'épaisseur des vitres de custode ? le coup de la pompe à eau ?? on en reparle ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Armin

Les vitres, c'est Grönholm avec la Ford en 2007 au Portugal (5' de pénalité)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les ailettes de pompe à eau sur les 307, Grönholm et Rovanperä à Chypre 2004.

Sans oublier la DS3 de Hirvonen pour l'embrayage au Portugal 2012.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 3 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

La Turquie en vidéo.

Source : BG-Power-Channel Official

Classements après la Turquie

  • WRC - Tous les classements et statistiques ICI
  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : Internet

    ×
    ×
    • Create New...