Jump to content
Sign in to follow this  
Spirit of Rally

Le match : Lappi v/ Tidemand

Recommended Posts

Le match : Lappi v/ Tidemand 

Deux destins croisés mais séparés : le graal v/ le placard 

On ouvre un débat sur un match dont on a tous déjà plus ou moins notre opinion ... 

Résultat de recherche d'images pour "lappi tgr"

Au départ, on part du constat suivant :

  • Lappi participe à sa première manche WRC en 2011 : Finlande en C2 R2
  • Tidemand en 2012 : Suède, Fabia S2000 

Les parcours de ces deux pilotes nordiques vont se croiser, puis se séparer, puis se recroiser, puis se re-séparer définitivement (du moins à cette date) en 2017 lorsque l'on apprendra que Lappi aura un volant Toyota en WRC, quand Tidemand lui continuera à faire ses classes en WRC2 avec une Fabia R5. 

Est-ce que TM a bien fait de miser sur Lappi ? Qui dira non ? Le finlandais gagne en 2017 le rallye de Finlande (dont on sait tous qu'il faut les avoir bien accrochées) pour sa première année en WRC ! Prometteur non ? 

Est-ce que Tidemand mérite aussi cette chance ? Un volant WRC officiel à temps plein ? 

Résultat de recherche d'images pour "tidemand skoda"

On va faire une petite analyse succincte des deux parcours : 

Saison 2012

Lappi fait 2 manches WRC : en Finlande (2ème participation), il prend le volant d'une Fabia S2000 et finit 5ème du SWRC. A l'ADAC, il roule sur une C2R2 et abandonne pour mécanique. Il fait également sa première manche ERC en Pologne où il finit 2ème scratch sur la Fabia. 

Au final, il fait 13 rallyes, 12 au volant de la Fabia, 1 au volant de la C2. 

Tidemand lui fait un choix totalement différent. Il dispute 20 épreuves, mais seulement 6 au volant de la Fabia S2000. Par contre, sur ces 20 épreuves, il fait pas moins de 7 manches WRC grâce à la WRC academy avec une Fiesta R2. Il finit notamment 2x 2ème de la WRC academy, en Finlande et au RACC, et une fois 3ème au Portugal. 

Première saison au haut niveau pour les deux, mais déjà un plan de carrière totalement opposé. 

  • Lappi veut se familiariser avec l'auto, la Fabia S2000. Peu importe les rallyes, peu importe qu'il ne s'agisse pas de manches WRC, et donc peu importe s'il n'apprivoise pas le terrain : il veut rouler avec la même auto, et plus précisément avec une auto déjà très performante : la classe juste en dessous le WRC; 
  • Tidemand lui c'est l'inverse : lui aussi veut beaucoup rouler, mais pas forcément en Fabia. Ou plutôt, il roulera sur ce qu'on voudra bien lui donner comme voiture (en l'occurrence Fiesta R2), du moment que c'est sur des rallyes du WRC pour apprendre les spécificités de chaque terrain. 

Résultat de recherche d'images pour "lappi fabia s2000"

Saison 2013

On est reparti pour une saison diamétralement opposée des deux côtés. 

Lappi ne change pas de cap (Macron's style). 15 épreuves dans la saison, 100% au volant de la Fabia S2000 : seulement 3 petites manches WRC : MC, Portugal et Finlande. Au MC, la suspension casse, abandon. Au Portugal il finit 1er WRC2 et en Finlande, petite cagade, 11ème WRC2. Plutôt que de s'afficher en mondial, il choisit un autre programme : 6 manches de l'APRC, 3 manches en ERC. Il gagne 1 ERC et 2 APRC. 

Pour Tidemand, on remet ça. 20 épreuves, en changeant 4 fois d'auto ! EN WRC, il fait 7 manches en WRC academy, les mêmes qu'en 2012, espérant pouvoir compter sur la connaissance du terrain. Malheureusement, toujours aucune victoire en WRC academy malgré de belles deuxièmes places au volant de la Fiesta R2. Pour compléter le WRC academy, plutôt que de faire un autre championnat comme Lappi, lui décide de faire quelques piges à droite à gauche, mais sans vraiment savoir pourquoi. 

  • Un Lappi qui sait où il va et qui maximise sur la connaissance de l'auto : d'ailleurs cette connaissance de l'engin commence à porter ses fruits car il fait plusieurs scratch dont un en ERC. 
  • Un Tidemand qui essaie de continuer à prendre de l'expérience sur le terrain, mais visiblement ça ne fonctionne pas. 

Bilan après 2 saisons ? On a sans aucun doute un Tidemand qui connait plus le mondial que Lappi. Par contre, Tidemand connait le mondial en R2, alors que Lappi connait sa voiture, une voiture bien plus puissante et difficile à apprivoiser : la Fabia S2000. On sent déjà que cette fracture sera fatale dans le futur. 

Saison 2014

Lappi prend un énorme risque. Terminé les piges en WRC pour essayer de se montrer. Un seul objectif : gagner le championnat ERC. Et là, pas question de faire un pet de travers et d'aller se perdre à faire des manches à droite à gauche. Une seule auto, pour laquelle l'expérience a été acquise pendant 2 ans, et un seul championnat. En gros, il avait déjà tout d'un pro. Et ca marche ! Il gagne en Lettonie, en Irlande et au Valais. En décembre, c'est lui le vainqueur de l'ERC 2014. 

Côté suédois par contre, les choses ne s'arrangent pas. Le WRC academy, c'est fini. On commence à sentir que le coche a été loupé. 4 manches WRC : Suède, Portugal, Allemagne et France. La Suède au volant d'une Fiesta WRC, les 3 autres au volant d'une Fiesta R5. Et au milieu de tout ça, une pige en Fabia S2000 au fin fond de la Norvège. Résultats : 8ème des WRC en Suède, 3ème WRC2 au Portugal, et enfin une victoire : 1er WRC2 en Allemagne ! De quoi relancer le match en 2015 ? 

Résultat de recherche d'images pour "tidemand fabia"

Saison 2015

Les choses sérieuses commencent. 

La Fabia R5 est mise sur le marché et on va voir les deux pilotes à son volant. 

Lequel aura le mieux tiré son épingle du jeu et pourra se montrer ? 

Lappi n'a plus rien à prouver en ERC. Voyant que le fait de s'être consacré à un seul championnat lui avait été bénéfique en 2014, il décide de faire pareil en 2015 : ça sera uniquement du WRC, et uniquement avec la Fabia. Il s'autorisera seulement un petit écart en plein été, pour disputer une manche en Rep Tchèque au volant de la belle. Résultat, 2 2èmes places et 2 1ères places, en Finlande et en Pologne. Alors qu'il nous avait habitué à être très performant sur asphalte en ERC, voilà que le petit jeunot nous montre qu'il porte ses couilles et peut aussi gagner sur les deux terres les plus rapides : la Pologne et la Finlande. Chose très intéressante aussi : il gagne en Pologne alors que le rallye est nouveau en WRC. Connaissance du terrain : 0

Pour Tidemand, ce n'est pas la même rigueur. Au lieu de faire 8 manches, il en fera 15. 6 manches WRC au total, mais aussi 6 manches APRC. Drôle d'idée non ? Vouloir courir sur deux tableaux n'est-ce pas le meilleur moyen pour les foirer tous les deux ? Mais d'un autre côté, on notera que Tidemand s'imposera pour la seule fois de la saison en Catalogne, là où Lappi abandonnera.  

Comparons quand même les autres manches sur lesquelles on a retrouvés les deux pilotes au volant de la même auto. 

Portugal : Lappi fait 2, Tidemand fait 3 

Pologne : Lappi fait 1, Tidemand 2. 

Finlande : Lappi fait 1, Tidemand fait 2.

On remarquera donc que sur les 3 autres manches, Tidemand sera systématiquement dominé par un Lappi incroyable de justesse. 

Est-ce qu'à cet instant précis, les choses n'étaient pas déjà figées ? Sans doute oui. Tidemand s'était déjà beaucoup trop dispersé. On ne se lance pas dans un double voire triple programme quand on a déjà le WRC2 en jeu. Certains français en savent quelque chose. 

Saison 2016

L'année de la confirmation sans doute. Confirmation dans nos craintes. 

8 manches WRC2 pour Lappi. Un peu comme un diesel, il met du temps à démarrer, mais une fois lancé on l'arrête plus. Carton plein sur les 4 dernières manches : il s'impose en Finlande, Allemagne, GB et Australie. 

Pour Tidemand, on comprend qu'il faut lever le pied sur les manches autres que WRC, mais les vieux démons ressortent puisqu'il fera quand même 4 manches qui n'ont absolument rien à voir avec le championnat du monde, même s'il garde constamment le volant de la Fabia. Malheureusement, sa seule victoire en WRC2 sera au Portugal, une manche que Lappi n'a pas disputée. 

En Suède, Lappi fait 3 et Tidemand fait 2 

En Pologne, Lappi fait 3 mais Tidemand fait 7 

En Finlande, Lappi gagne, Tidemand se crashe 

En Allemagne, Lappi gagne, Tidemand est derrière 

Au Wales, Lappi gagne, Tidemand est derrière

Sur 5 termes comparables, Tidemand n'en gagne qu'un. Lappi l'écrase sur les 4 autres. En décembre, Lappi est couronné et gagne le championnat WRC2. Après l'ERC, le finlandais grimpe une nouvelle marche. 

La suite ? 

La suite on la connait. Lappi obtient son baquet en WRC. Comment aurait-il pu en être autrement ? Tant de constance et d'application. Tant de professionnalisme. 0 écart, pas de dispersion, pas de moment de doute. Un plan de carrière extrêmement bien construit. Quand de l'autre côté, on a une succession de choix hasardeux et qui se révèlent être douteux : trop de manches, trop de championnats à la fois, trop d'autos, pas assez de régularité. La sanction est là : la récompense pour l'un, le placard pour l'autre. 

De là, on peut élargir sur un plus vaste débat : que faut-il privilégier pour réussir en mondial ? 

Apparemment, faire beaucoup de rallyes dans des championnats différents, ça ne marche pas. Et ça, on l'a bien encore vu avec Camilli et surtout Lefebvre. Mais on se souvient aussi que Tidemand a commencé par faire + de manches WRC que Lappi ! Donc on peut aussi dire que faire beaucoup de manches WRC mais sur une petite auto, ça ne marche pas non plus ... 

Est-ce que le programme a finalement une si grande importance que ça pour propulser un talent ? Est-ce qu'un talent ne se révèle pas tout seul ? 

A vous ! 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi je pense que la différence se fait essentiellement sur le talent de base. Tidemand s'est certes dispersé sur ses programmes,  mais je suis convaincu qu'il vaut mieux avoir le postérieur dans un baquet le plus souvent possible,  même si c'est en N2s au rallye du potiron,  plutôt que de se contenter de 5 manches en WRC2 et rester à la maison le reste de l'année. 

A fortiori lorsque l'on n'est pas le plus talentueux à la base.

Ce que l'on peut regretter avec nos espoirs francais amha (j'occulte volontairement les 2 extra-terrestres)  , c'est la légèreté des programmes qu' ils ont eu, associé au fait qu' ils étaient plus dans la catégorie second pilote.  

Soit le gars est un diamant brut (les 2 seb, Gronholm, Makinen, Tanak, Neuville, Auriol, Delecour, Sainz, Lappi...)  et ils finiront par gagner,  soit on a de grands pilotes qui,  avec du travail, arriveront parfois au 1er plan (Hirvonen,  Sordo, Paddon) ,  enfin on trouve une catégorie que je qualifierais de besogneux,  capables de coups d'éclat quand toutes les conditions sont réunies  (position, mental,  réglages,  osmose avec la voiture). Dans cette catégorie on trouve je pense Hanninen, Mikkelsen,  Tidemand,  Ostberg entre autres. 

Pour Evans et Suninen j'hésite encore entre les 2 et 3ème groupes.

On pourrait aussi faire un groupe talent/ tôlerie avec tous ceux qui alternent scratch et crash. Meeke, Mc Rae, Latvala, Schwarz, Vatanen...

Je me suis un peu dispersé là :hein01:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la question qui ressort de ce très bon comparatif , j'ai envie de dire "les deux mon capitaine"

D'un côté,  il faut certainement avoir un excellent soutien et des bons conseils , mais ça ne suffit pas pour faire avancer la bagnole , donc aux deux conditions là il faut évidemment ajouter le talent , et Lappi a la "chance" de pouvoir beneficier de ces 3 conditions .

Tidemand a quand à lui peut être autant de talent , mais comme dit dans l'analyse/comparatif , il n'a peut être pas forcément fait les bons choix dans son ascention , peut être n'avait il pas le choix non plus , toujours est il que pour moi Lappi gagne le match sans réelle difficulté , car ses choix de programme (et sûrement ses soutiens ) lui ont permis d'arriver là ou il est , et il nous promet de belles heures au plus haut niveau , et je pense qu'Ogier le mettra sur les rails du succès pour la suite de sa carrière. 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×