Jump to content

Recommended Posts

  • Replies 469
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Débriefing subjectif du rallye de Suède 2019 PREAMBULE Retour en Belgique le lundi matin (très tôt). Le délicat fumet de trappeur qui s’exhalait de ma veste a inévitablement interpellé ma vo

Dimanche 17 février Nous voilà au dernier jour de rallye. La moitié de ma bande de quatre me remet un certificat médical : ils sont crevés et ils ne pourront pas nous accompagner sur cette ultime

Suite ! Chance, nous tombons sur les WRC qui vont effectuer leur troisième passage. Ogier vient de partir, Neuville se pointe suivi par Loeb. Ils s’arrêtent un peu avant la zone de contrôle des p

Posted Images

Samedi 16 février : le pied intégral !

Forts de notre expérience (malheureuse) de la veille, nous nous levons à la bonne heure, et nous sommes installés dans l’ES 9 (Rämmen) un bon quart d’heure avant le départ de cette première spéciale du samedi (7h44). Nous avons choisi un droite-gauche rapide en montée, dans une zone dégagée, où nous pourrons voir les voitures un peu plus longtemps que d’habitude. Il y a peu de neige dans le bois, la route de la spéciale ressemble déjà à un chemin de terre.

Ce n’est pas un bon spot pour la photo, il ne fait pas très lumineux, on est loin de la route (à l’extérieur, l’intérieur est zone interdite), ce qui fait que mon jeune photographe s’éloigne dans le bois en espérant trouver d’autres conditions. Je reste avec mon fiston pour profiter au mieux des trajectoires, des endroits où les pilotes passent les vitesses,  des dérives plus ou moins prononcées.  Je fais juste une rafale de photos d’un passage (Evans) avec mon smart-phone, pour garder une trace.

nm03.jpg

 

Comme je l’ai déjà écrit dans un post précédent, on peut aussi apprécier le son lors d’un rallye. J’ai souvent pesté dans le passé (en Finlande, en Allemagne, ou en Suède) quand les organisateurs installent des haut-parleurs qui débitent de la musique ou des commentaires imbitables, ça gâche le plaisir des oreilles. Ici, pas de bruits parasites, on entend les WRC longtemps avant de les voir, le son des 1,6 litre turbo résonne dans les bois, c’est aussi beau que du Chopin (je vous avais prévenus, c’est subjectif). On voit d’abord un nuage de neige s’élever au-dessus des jeunes plants de sapin, puis les voitures déboulent dans la zone dégagée et avalent les deux courbes en soulageant un peu avant le gauche, puis elles disparaissent derrière un sommet. C’est simple, c’est beau, c’est chouette. Elle est pas belle, la vie ?

Nous sortons de la spéciale après une vingtaine de voitures, mais c’est déjà trop tard pour l’ES 10 (Hagfors) qui est pourtant située juste de l’autre côté de la route nationale. Ce n’est pas grave, j’ai un plan B qui est en gestation depuis le début du séjour. Comme je le décrivais plus haut, j’ai toujours les spéciales et les liaisons affichées dans mon GPS (une tablette fixée au pare-brise). Je privilégie les parcours de liaison quand c’est possible, parce qu’on a toujours l’occasion de tomber sur des WRC garées aux bords des routes, avec des pilotes souvent accessibles. Je ne compte plus les fois où j’ai pu profiter du spectacle des assistances « sauvages » : changement de roues, durcissement de suspension, ajout de caches de refroidissement, dégagement de la neige accumulée dans les passages de roue, etc…

Donc, nous nous dirigeons vers l’ES 10 (Vargasen) par la liaison, en prenant notre temps puisque nous devons suivre les voitures du rallye et non pas les précéder. Et ça ne rate pas ! A un carrefour, à l’endroit d’un élargissement de la chaussée, Neuville, Meeke et Lappi sont garés et les équipages sont affairés. Je me gare plus loin pour ne gêner personne, et nous revenons pour profiter du ballet. Parce que c’en est un, et bien rôdé.

pn2k.jpg

wvra.jpg

8mri.jpg

v7z1.jpg

 

Je n’imaginais pas que tous les pilotes sortiraient les roues de secours pour les comparer avec  les roues utilisées. De prime abord, je ne vois aucune différence dans l’usure des clous, mais les pilotes, eux, ils en voient, puisqu’ils remplacent ou déplacent les roues en quelques minutes, parfois en demandant au copilote de confirmer leur choix.

3s7a.jpg

qqfw.jpg

 

Les crics hydrauliques sont manipulés avec célérité, les boulonneuses électriques entrent en action,  c’est là qu’on peut se demander pourquoi les équipes en WRC ont des stands de Formule 1 à Torsby alors que les pilotes doivent s’agiter avec des moyens dérisoires aux bords des routes. FIA, si tu m’entends ?

Neuville, Meeke et Lappi à peine partis, ce sont Tänak, Mikkelsen et Suninen qui se pointent. On ne sait plus où regarder. Il y a trop de choses à voir. Tiens, c’est sympa, Tänak rejoint Suninen et ils devisent en riant. Ils se battaient à coups de dixièmes de secondes plus tôt ce matin, et justement Suninen a craqué dans la spéciale précédente et a perdu 1 minute et demie d’un coup. Je dois l’avouer, ça me plaît de voir autant de sportivité.

nmsq.jpg

kh8c.jpg

1exi.jpg

 

Quand ces trois-là repartent, c’est Mads Ostberg qui se pointe. Lui aussi compare longuement ses pneus usés et neufs.  C’est ensuite Pieniazek qui s’arrête, puis Lindholm et sa superbe Polo R5. Nous sommes comblés, c’est un autre aspect du rallye que je ne dédaigne jamais.

En étudiant le timing des spéciales du jour, je ne peux pas m’empêcher de penser que ce n’est peut-être pas anodin de rapprocher autant les spéciales d’une matinée. Il devient difficile de voir plus d’un passage par boucle. A 10h du matin, les premières voitures sur la route ont déjà terminé le boulot et rentrent au service park ! Tant pis, nous nous adaptons. Nous optons pour l’ES 13 (Hagfors), qui est programmée à 13h53. Je connais un spot intéressant pour l’avoir pratiqué quelques fois dans le passé, nous nous y rendons à l’aise.

Cette fois, nous profitons des 2 heures de répit pour préparer un autre déjeuner typique : grill jetable, hamburger, oignons, pains ronds grillés, sauce barbecue qu’on ne trouve qu’en Suède. Le plaisir en rallye passe aussi par là.

m7nb.jpg

 

Les voitures déboulent bientôt, c’est du rapide, mais la route est sale et j’ai l’impression qu’ils passent moins vite que les années précédentes. J’aurais dû garder le pistolet radar Bushnell qui me permettait de mesurer la vitesse des flèches quand je pratiquais le tir à l’arc. C’est Tänak qui réalise le meilleur temps, ce gars est incroyable (mais bon, sa position ne doit pas le handicaper).

6s09.jpg

 

Il est presque 16h quand nous repartons d’Hagfors, les pilotes ont d’abord piscine à Karlstad, et ils doivent revenir à Torsby à 19h30 pour le Sprint dans la carrière. Nous, nous regagnons notre maison de Torsby, et je décide que j’en ai fait assez pour ce samedi. Karlstad, nous y sommes allés le jeudi, Torsby Sprint, nous l’avons déjà vu la veille.

La suite et la fin au prochain épisode…

 

Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Spherikk a dit :

Rendez-vous au rallye de Finlance en ce qui me concerne, Jean y seras-tu?

Sans doute pas cette année. J'y étais il y a 2 ans, en famille, avec atterrissage à Stockholm, location de voiture et passage en ferry jusqu'à Turku, puis Jyvaskyla.

J'ai aussi loué il y a quelques années un appart à 500 m du service park, quel pied (cette fois-là, on venait de Riga en Lettonie, location de voiture, traversée de l'Estonie, passage en ferry jusqu'à Helsinki et ensuite Jyvaskyla).

Et j'y suis aussi allé avec ma voiture depuis la Belgique, mais là, c'était une mauvaise idée (durée du trajet).

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Jean Tantole a dit :

Sans doute pas cette année. J'y étais il y a 2 ans, en famille, avec atterrissage à Stockholm, location de voiture et passage en ferry jusqu'à Turku, puis Jyvaskyla.

J'ai aussi loué il y a quelques années un appart à 500 m du service park, quel pied (cette fois-là, on venait de Riga en Lettonie, location de voiture, traversée de l'Estonie, passage en ferry jusqu'à Helsinki et ensuite Jyvaskyla).

Et j'y suis aussi allé avec ma voiture depuis la Belgique, mais là, c'était une mauvaise idée (durée du trajet).

Ah oui sacré aventurier pour y monter en voiture depuis la Belgique ! :laporte:

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Spherikk a dit :

Par contre en voyant nos deux Sebs sur le meme parc, et en pensant qu'en 2020 ou 2021 ils ne seront sans doute plus dans la course, je me disais ........ elle est ou la relève Francaise ??? Vous en pensez quoi vous ???

plus de français pour la relève , pas grave, on se concentrera sur les épreuves historique ou autres , ou loeb et ogier seront présent:jap:  , du moins loeb , car il a la course dans le sang , d'ici 10 ans les saxo kit car seront en vhc , et ont verra loeb avec sur les historique , faudra attendre 10 ans de plus pour voir ogier avec les 207 s2000   !!! lol

 

on en a encore bien pour 20 ou 30 ans avec ces 2 là :petard:

Link to post
Share on other sites

Jean, nous étions en Finlande avec des amis en 2014 il me semble, superbe rallye.

Avion Marseille > Amsterdam > Helsinki (enfin, Paris CDG finalement a cause d'une grosse fissure dans le pare-brise de l'avion au dessus de la vallée du rhone, nous avions été déroutés en urgence ... beau souvenir!). De mémoire 3h de route depuis Helsinki, je pense faire de meme cette année mais depuis Oslo. =) 

Le Lozérien > j'espère bien que l'avenir du rallye en France ne passera pas QUE par la régularité ...Il y a bien Adrien Fourmaux qui pousse, il était d'ailleurs au Suède remarquez. 

Link to post
Share on other sites

WRC - wrc.com

15661_Atmosphere-Sweden-2019_001_896x504

Le debriefing de la Suède,
première partie

Comme à son habitude, le Rally Sweden a offert sa part de frissons, d'émotions fortes et de spectacle. Nous revenons sur les moments forts de l'épreuve organisée autour de Torsby.

Le point tournant du rallye
Samedi, Teemu Suninen savait qu'il allait devoir résister au retour d'Ott Tänak, revenu à deux secondes de lui après la première étape principalement disputée en Norvège.

La mission s'annonçait difficile et Ott Tänak ressortait de Rämmen, la première spéciale du jour, avec 1''8 d'avance. L'Estonien enfonçait ensuite le clou dans le test suivant.

Sur les 23,4 kilomètres de Hagford, Teemu Suninen perdait près d'une minute et demie ainsi que tout espoir de remporter sa première victoire en WRC. À moins d'un kilomètre de l'arrivée, le Finlandais se retrouvait pris au piège d'un mur de neige dans un virage à gauche. Ott Tänak se retrouvait dès lors avec une marge de 34''2 sur son plus proche adversaire et il n'a jamais été repris.

À oublier
Que les choses peuvent changer en trois semaines seulement ! Le mois dernier, Sébastien Ogier célébrait en beauté son retour chez Citroën avec une victoire au Rallye Monte-Carlo. En revanche, le Français devait se contenter de la vingt-neuvième place le week-end derner, juste devant le vainqueur de la catégorie Junior WRC, Tom Kristensson.

Le tenant du titre ne pouvait espérer mieux après s'être fait piéger dans la neige lors du deuxième passage dans Svullrya...

La phrase du rallye
Vendredi matin, Marcus Grönholm terminait la première spéciale du jour (Hof-Finnskog) avec un radiateur rempli de neige après un tête-à-queue au volant de sa Toyota Yaris WRC. Approché par des journalistes curieux, le Finlandais a secoué la tête en lâchant « Oy, oy, oy ! ». 

Pas besoin d'en savoir davantage, tout le monde avait compris avec son expression favorite qu'il venait de s'offrir une belle frayeur... Il règnait comme un parfum de 2007 ! 

Le sauvetage du rallye
Samedi, Thierry Neuville a touché du bois pour ne perdre que quelques secondes dans ce 360° dans Vargåsen. Non seulement il parvenait à éviter la neige, mais il rétrogradait pendant la figure pour repartir au plus vite. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 14 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online




×
×
  • Create New...