Jump to content
KC67

Les voitures du Vosges Rallye Festival

Recommended Posts

Toyota Celica 2000GT - Serge DAELS / Franck OSSIEUR (B/B)

La saison 1977 a été particulièrement dense pour Hannu Mikkola, avec pas moins de 18 rallyes disputés. La réussite n’était malheureusement pas toujours au rendez-vous, puisque 11 abandons ont parsemé l’année. Parmi les notes positives figurent la deuxième place au Rac Rallye au volant de la Toyota 2000 GT.

daels_site_hier.jpg.585ee2fa2cc52962fecd59bcd04217a9.jpg


C’est cette auto que Serge Daels a choisi de reproduire. Deux années de travail ont été nécessaires pour finaliser son projet.

DAELS_FB_Presentation2019.jpg.403e25373f5959de1f97050de806b251.jpg

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Citroën DS23 - Harry MARTENS / Marcel SCHONEVELD (NL/NL)

Long de 4093 kilomètres le Rallye du Maroc 1973 était une véritable épreuve d’endurance. Bien que le rallye ne comportait que onze épreuves spéciales, certaines d'entre elles étaient de vrais morceaux de bravoure, la plus longue s’étendant sur 236 kms. Grace à sa suspension hydro-pneumatique et à sa  hauteur de caisse variable, la Citroën DS23 était la voiture idéale pour un tel terrain. Il n'y eut guère que l'Alpine A110 de Bernard Darniche qui fut en mesure de battre les reines de la route et empêcher ainsi les DS de réaliser un tiercé gagnant. Bob Neyret termina deuxième devant les deux voitures sœurs de Richard Bochnicek et Raymond Ponnelle.

martens_site_hier.png.0e84f4b556a85495f08a31c9bc009a57.png


Cette Citroën DS23 est une réplique des anciennes voitures d'usine Groupe 2 engagées par René Cotton et son équipe. Afin de pouvoir l’engager dans les épreuves Slowly Sideways, son propriétaire, Harry Martens, en a fait en une réplique exacte de celle du Rallye du Maroc 1973.

MARTENS_FB_Presentation2019.jpg.96aa97ad098999f79f129ee7905a09c8.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 18 heures, KC67 a dit :

On travaille à la venue de guest stars. Beaucoup de choses sont en cours, mais ça dépend d'énormément de paramètres. Mais dès à présent je peux lever un coin du voile en annonçant la présence d'un ancien Champion du Monde   ;)

:bien: s'il est aveyronnais ce serait bien :rechercheAnim:  , mais on sera en alsace alors ...on peut imaginer un gars du pays

Edited by le lozérien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sunbeam 1600 Ti - Bernard DRESSEN / Alex PAQUAY (B/B)

Présentée au Salon de Paris 1978, la Chrysler Sunbeam Ti ("Twin Induction") est destinée à remplacer la Simca Rallye. Dérivée de l'Avenger, elle adopte un 1600 cm3 alimenté par 2 carburateurs Weber 40 CDOE qui de série développe 100 chevaux. La Sunbeam Ti reste une propulsion à pont arrière rigide.

Très rapidement elle est engagée en compétition. En circuit, dans le cadre de la coupe SRT, mais aussi en rallyes. La multitude de pièces de l'Avenger permet de nombreuses homologations en groupe 1 et 2 qui font le bonheur des pilotes amateurs.

Parmi eux figure Jean-Marie Jacquemin. Pilote doué, doublé d'un préparateur talentueux, il s'est au fil des années imposée comme un spécialiste des Simca Rallyes puis des Sunbeam.

dressen_hier_site.jpg.04f919be57f6deb3ec81f20d099963bb.jpg

Bernard DRESSEN a reproduit l'auto utilisée lors de la saison 1980 aux couleurs KINLEY. Associé à Alex PAQUAY, ce sera sa seconde participation au  Vosges Rallye Festival.

DRESSEN_FB_Presentation2019.jpg.1bf60138d9b3db701f517939f0ebd512.jpg

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alpine A110 - Michael SPLETTSTÖSSER / Hartmut PAPENBAUM (D/D)

C'est une première victoire qui était souhaitée par Alpine lors du Rallye Monte-Carlo 1971. Pour cela, six A110 d'usine de 155ch et 1600cc sont engagées pour faire face à Porsche. Cependant, la bataille pour la victoire s'est avérée plus facile que prévue puisque la marque allemande n'a pas engagé les 911 victorieuses les trois années précédentes et venait avec la 914/6 peu à l'aise sur la neige. Alors que Munari perdait du temps sur sa Lancia Fulvia, Alpine finissait par un doublé avec Ove Andersson devant Jean-Luc Thérier. Cela s'est avéré être un bon présage pour le reste de la saison dans le Championnat International des Rallyes Constructeur où l'équipe de Dieppe décrocha finalement le titre.

splettstosser_sie_hier.jpg.f3452ae73ce5995abd977e878e00175f.jpg

En 1994, Michael Splettstösser achète cette Alpine A110 partiellement restaurée et en pièces. Une fois le travail terminé, cette A110 est présentée comme une réplique des voitures d'usine de 1971. Seules différences : l'essieu arrière et la boîte de vitesse que Michael Splettstösser a remplacé par ceux utilisés sur les dernières A110 de route et dans les A310.

Fidèle de la première heure, le pilote allemand sera pour la troisième fois au rendez-vous cette année, toujours en compagnie de Hartmut Papenbaum.

SPLETTSTOSSER_FB_Presentation2019.jpg.bbf7b7ee4aee931d767b0c37438ecb8b.jpg

  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est magnifique :bien:

Bravo à lui et sa fidélité envers l'épreuve. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


La manche précédente en vidéo.

Source : Youtube TOYOTA GAZOO Racing

La photo coup de coeur

Image à venir...

Crédit photo : WEB

×
×
  • Create New...