Jump to content

Recommended Posts

Eamon Boland se trimballe aussi avec une grosse mallette. 

Pour le RMC, tous les frais sont réglés en espèces. Séances d'essai, hôtels, restaurants, même l'engagement auprès de L'ACM. 

Eamon a (avait à l'époque dromardéchoise, aujourd'hui, je ne sais pas) pour habitude de prendre 3 semaines de repos à cette période de l'année. Il arrive à Monaco pour régler les impératifs administratifs, puis s'offre quelques jours d'essais. La deuxième semaine est consacrée au rallye, et la dernière à flâner en principauté avec madame son épouse. 

Mais ne comptez pas sur moi pour dire  que c'est de l'argent blanchi de ses concessions et agences de location :saul:

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites
  • Replies 653
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

En pensant à Serge, je vais pour une fois déroger à l'esprit de cette rubrique et parler aviation. J'espère que ce long pavé HS (promis, ce sera la seule fois ! ) en intéressera quelques-uns. Pour les

Rouergue 84 je n'avais pas de gants !Mais là j'étais vraiment embêté c'était la première année qu'ils devenaient obligatoires, alors, je cachais mes mains au départ de la 1ere spécialeAu sortir de cet

Puisqu'il est question de Nicolas le cascadeur, un souvenir d'une époque bénie où l'ouverture de parapluie n'était pas le maître-mot !  En ce temps-là il dit à ses apôtres nous bossions ma femme e

Posted Images

il y a 38 minutes, Tof a dit :

:marabout:

  Masquer le contenu

C'est donc pour ça que Hertz est en faillite :tanak3:

 

:rofl:

C'est vrai qu'il passait pas mal de temps au cazingue. 

Mais ça reste un mec hyper simple et généreux. Sur les 5 RMC où j'étais son responsable d'essais, jamais une fois il a accepté qu'on puisse lui payer ne serait-ce qu'une mousse. Et pendant le rallye, l'arrêt à son assistance, gérée par l'extraordinaire Dom Buckley, était un passage obligatoire. 

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites
  • 6 months later...

Il y a une dizaine d'années, François Caillé (que je ne remercierai jamais assez pour m'avoir confié les deux seuls volants officiels de ma petite vie de pilote), patron de concessions Peugeot éponymes parmi les plus grosses de France, invite Frédéric Saint-Geours, grand chef de PSA, en visite sur l'île.

Au programme du jour : quelques minutes d'hélico et un excellent cari au feu de bois chez un aubergiste de La Nouvelle, dans Mafate (je vous rappelle que ce cirque n'est traversé d'aucune route : c'est hélico ou Mafate à pattes). Le brave homme a sans doute mis les petits plats dans les grands. :bien:

Mais les agapes terminées, le temps s'est dégradé, et les perspectives météo ne prévoient rien de bon pour les douze prochaines heures. Plus d'hélico donc, et Frédéric Saint-Geours doit prendre un avion le soir même pour Paris où ses hautes fonctions l'appellent impérativement. :bah:

Nos deux zigues entreprennent donc de sortir à pied par le chemin le plus court : trois bonnes heure de bavante tout de même ! Le tout en mocassins Weston, costumes sur mesure de chez un bon faiseur avec l'indispensable cravate, dans un infâme bourbier, un brouillard à couper au couteau et sous une pluie battante ! :D:

J'aurais bien aimé les voir à l'arrivée au Col des Bœufs, premier contact avec la civilisation, où une Peugeot haut de gamme avait été dépêchée pour recueillir ces naufragés ! :ptdr:

Edited by Zoréol
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Après avoir lu le raid de @Le blond, m'en reviens une, au sujet du pote qui t'accompagne au bord des ES.
Janvier 1984, on bosse en gare de la Batie Neuve ; chantier au rdc, logement au 1° ; parfait.
Arrive le RMC, je vois qu'il vont faire les Savoyons-Sigoyer à 22h, je demande si quelqu'un m'accompagne, et un jeune d'Aix me dit qu'il est OK.
Après le repas, on s'habille et on y go.
Plan de Vitrolles vers Barcillonnette, ça plâtre, il y en a déjà une dizaine de cm sur la route ; m'en fous, en pyramidaux je crains dégun.
Demi-tour quand ça se met à coincer, et marche, in the night ; il tombe des pizzas !
Arrivés sur place, on se pose sur un talus, juste en dessous du village, et je demande à mon pote " tu vas souvent voir des rallyes ? "
Et lui " non, c'est la 1° fois "
Ben, c'est bon, tu seras vacciné pour un moment !
J'ai le boitier et un gros flash autour du cou, la capuche, et c'est tout ; quand on entend le bruit de la 1° auto, j'allume la frontale ; horreur, le boitier n'est plus qu'un bloc de neige !
Le temps de décaper le truc vite fait arrive l'auto, je shoote au feeling, et .... le flash se met en carafe.

rohrl.thumb.jpg.304ddce48e4f8e534fe4ae0f4e18e7e6.jpg
Plus tard, ils annuleront l'ES, mais c'est bien la seule fois où je suis revenu avec 1 tof !
Heureusement, le lendemain ils faisaient Savines, j'ai embarqué toute l'équipe, et c'était juste fabuleux ; grand bleu, plâtré, le lac en arrière plan ...
Dommage, les diapos ont morflé

rohrl3.thumb.jpg.d77f286329f4cac3e554753ed21542ff.jpg

chomat.thumb.jpg.e2eadf6748e21533f5b8c3e7f48824df.jpgpagani.thumb.jpg.3f3dd6dbe5e90ea5ef9ff7c26f7d2df6.jpg

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...



×
×
  • Create New...