Jump to content
Spirit of Rally

L'actualité Toyota

Recommended Posts

il y a 23 minutes, Krystof a dit :

Fais peter la vidéo :clindoeil:

Ps: activer les sous titres pour l’avoir au moins en anglais. 

Edited by bitume
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais Toyota parce qu'ils en ont besoin ! Maintenant tous ceux qui le laisseront passer pourront aller danser au bal des cocus ! Et au jeu de trompe-couillon le mieux placé reste tonton Malcom. Parce qu'il en est des jeunes pilotes comme des footeux ils appartiennent a leur agent. Kalle a un contrat Skoda que pour vette annee il me semble. Tommi Makinen avait voulu le faire signer mais c'est Timo Joukhi qui est devenu son manager , et Joukhi, son plus grand copain c'est Wilson ...qui va avoir aussi besoin de personnel roulant. Cerise sur le pudding Kalle a un contrat exclusif Red-Bull dont les couleurs sont deja sur les Fiesta , alors....

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le petit Rovanpera, il paraît évident qu'il arrivera en WRC , mais je pense qu'il lui faudrait encore une ou deux saisons en WRC2 avant de franchir le pas ! Apprendre toutes les manches, gérer la pression des adversaires etc...

Il n'a que 17 ans et faudra pas qu'il se brûle les ailes à vouloir grimper trop vite !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec Vince, on a tant d'exemple de mecs qui font une ou deux saisons en WRC2, partent en WRC et font de la merde ... 

Pour Roven, patience. Et même raisonnement pour Ciamin ... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Rovanpera, c’est un peu à part. C’est le Verstapen du rallye. La pression, c’est lui qui l’a met aux autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Turbo a dit :

D'accord avec Vince, on a tant d'exemple de mecs qui font une ou deux saisons en WRC2, partent en WRC et font de la merde ... 

Pour Roven, patience. Et même raisonnement pour Ciamin ... 

Pour moi ces deux là sont clairement l'avenir du WRC 

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
 

Toyota aura l'obligation de revenir à l'ancienne spécification de son moteur en WRC pour le Rallye de Turquie.

 
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
 
 
 
 
 
 

Malgré la volonté de trouver plus de vitesse sur la Yaris WRC, Ott Tänak et ses coéquipiers, Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi, seront contraints d’en revenir à la version précédente du moteur pour le Rallye de Turquie, au programme ce mois-ci pour la première fois depuis 2010. Les règles d’homologation stipulent en effet que l’équipe va devoir faire un pas en arrière.

"Lorsque vous associez votre joker d’homologation – le moteur, dans notre cas – au châssis, vous ne pouvez alors pas utiliser le nouveau moteur avec un ancien châssis, or le nôtre est en lien avec un autre rallye [celui de Sardaigne, ndlr]. Cela signifie que nous aurons les anciennes voitures en Turquie", explique à Motorsport.com Tommi Mäkinen, qui refuse de se laisser abattre par ce problème.

Lorsque nous lui demandons à quel point cela pouvait ralentir ses pilotes, le Finlandais répond : "Ça n'est pas si mal. C'est juste une question de r2èglement. Je ne sais pas d'où vient cette règle. C'est une règle très, très compliquée, qui n'aide vraiment personne."

Mäkinen ajoute que TGR travaille dur également pour corriger les soucis de surchauffe qui ont affecté la Yaris au Mexique en début d'année, ainsi que lors de ses débuts en Amérique du Nord la saison dernière. Alors que l'on attend en Turquie des températures similaires à celles observées à León, il précise : "Comme avez pu le remarquer, nous avons eu des soucis au Mexique. J'espère qu'ils seront réglés pour le Rallye de Turquie. Ce sera bon pour notre confiance."

http://www.madeinmotorsport.com/fr/infos/redirect.php?actu=151803

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en sais rien mais ça pue !

Ils ont un nouveau moteur qu'ils ne peuvent pas utiliser avec un "ancien chassis" , et d'un autre côté si ils utilisent un nouveau châssis pour pouvoir y mettre un nouveau moteur  pour moi ça fera deux homologations , non ?

Ores , etant donné qu'ils n'ont droit qu'à un seul joker , comment feront ils pour les manches suivantes ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tu dis ça ne sent pas la rose...

De toute façon c'est logique avec les règles de la FIA !

Share this post


Link to post
Share on other sites

WRC, une 4e Toyota Yaris et Katsuta avec un double programme - Le Mag Sport Auto

WRC-une-4e-Toyota-Yaris-et-Katsuta-avec-un-double-programme.jpeg.8b0e5030f5ab23ffeb6ef9e29d4b2732.jpeg

Lors du dernier Rallye de Catalogne 2018, Tommi Mäkinen a confirmé qu’une quatrième Toyota Yaris WRC serait présente la saison prochaine. Et ce, en plus des trois Yaris prévues pour les pilotes officiels Toyota. C’est le japonais Takamoto Katsuta qui aura le privilège de la piloter en complément de son programme en WRC-2.

Takamoto Katsuta sur un double programme avec Toyota en WRC.

Transparent en Catalogne le week-end dernier (24e au général et 12e en WRC-2) Takamoto Katsuta est pourtant assuré de voir sa saison 2019 être excellente. En effet, Toyota va continuer de miser sur lui. Ainsi, il disputera sa troisième saison en WRC-2. Mais, en plus de ce programme en « Division 2 », il pilotera la quatrième Toyota Yaris WRC sur une sélection de rallyes. D’ailleurs, on apprend qu’il a déjà testé la voiture. Pour mémoire, son meilleur résultat est une 11e place et une victoire en WRC-2 lors du dernier Rallye de Suède. En tout cas, le week-end passé, c’est Tommi Mäkinen himself qui a confirmé la bonne nouvelle pour le pilote japonais :

« Nous prévoyons d’avoir quatre voitures l’année prochaine. La quatrième sera pour Takamoto Katsuta. Nous nous préparons avec lui à faire le WRC2 et à participer à quelques rallyes avec la quatrième voiture en WRC. Nous ne connaissons toujours pas les épreuves, nous devons encore les définir. Si vous vous souvenez de cette année, Takamoto a été très rapide au rallye de Suède, dans la neige. Il avait déjà de l’expérience sur ce terrain grâce à des rallyes disputés en Finlande sur la neige. Nous pensons que cela pourrait être intéressant de l’y faire rouler avec la Yaris en 2019. Nous devons en discuter avec lui. »

Mauvaise nouvelle pour Marcus Grönholm qui espérait disputer le Rallye de Suède 2019 avec Toyota. En tout cas, on peut imaginer voir d’autres pilotes rouler avec cette quatrième Yaris le reste de la saison. Comme Nasser Al-Attiyah par exemple ?

En dehors de sa victoire en Suède, Takamoto Katsuta n’a pas encore brillé. Mais, chez Toyota, on veut absolument revoir un pilote japonais en WRC. A défaut de voir le Rallye du Japon en Championnat du Monde des Rallyes 2019.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 une Toyota Yaris R5 en préparation - Leblogauto.com

Toyota-rallye-640x360.jpg

L’ensemble des constructeurs présents en WRC propose une version R5à l’exception notable de Toyota. Pour le moment du moins.

La Toyota Yaris WRC est la WRC du moment. Mais le constructeur règne par son absence à l’échelon inférieur – la catégorie R5 – contrairement aux Citroën, Ford et Hyundai. C’est d’autant plus dommage qu’il pourrait bénéficier de l’image positive dont jouit en ce moment la Yaris WRC alors même que des inquiétudes avaient pesé autour de son développement.

En course en 2020 ?

Dans un entretien accordé au site espagnol motor.es, Tommi Mäkinen, le patron de Toyota en rallye, révèle que le prochain grand défi du Toyota Gazoo Racing consiste en le développement d’une Yaris R5. Il ajoute que l’étude de celle-ci a d’ores et déjà débuté. Sans divulguer de calendrier, on peut imaginer que cette future R5 soit présentée durant l’année 2019 pour être commercialisée à partir de la saison 2020. Quelques rallyes pour finaliser le développement en deuxième partie de saison prochaine pourraient tout à fait être également au programme.

Rappelons que la catégorie R5 vient d’être rejointe par Volkswagen. La Polo R5 a effectué des débuts très remarqués en Espagne. L’auto sera alignée en course à partir de 2019 face aux modèles des marques déjà citées mais également face aux Skoda (Fabia), Proton (Iriz)…

Source : motor.es

Photo : Toyota

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il va y avoir presque plus de bagarre en WRC2 vu que tout les constructeurs y sont 

qu'en WRC normal non??? :bah:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


La Finlande en vidéo.

Source :ToutAuCable

Classements après la Finlande

  • WRC - Tous les classements et statistiques ICI
  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Ott Tänak - Crédit photo : Honza Fronek

    ×
    ×
    • Create New...