Jump to content
Spirit of Rally

L'actualité Hyundai

Recommended Posts

Hyundai, le plus gros constructeur en mondial

Image result for rally hyundai poland 2017

 

Toute l'actu de Hyundai en rallye ! Annonces de départs/arrivées chez les pilotes, chez les dirigeants, chez les copilotes, évo. moteur, nouvelles configurations, dates de sorties des nouveaux modèles WRC/R5, nouvelle politique. 

Mais aussi, débats et analyses sur la performance, place ou non en mondial, que feriez-vous à la place du manager (mise en situation) ? 

Tout ce qu'il faut savoir sur Hyundai se trouve ici. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait que Sordo soit décidé a jouer "flat-out" . Entre l'age, le palmarés et Huttunen ........sans commentaires   

Share this post


Link to post
Share on other sites

DIRECTEUR DE HYUNDAI MOTORSPORT, MICHEL NANDAN RECONNAIT QUE SON ÉQUIPE A DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR FAIRE MIEUX QU'EN CORSE AVANT LE PROCHAIN RENDEZ-VOUS SUR ASPHALTE.

Sur les routes du Corsica linea - Tour de Corse, les trois pilotes de la Hyundai i20 WRC se sont plaints du sous-virage et jamais Thierry Neuville n'a semblé en mesure de répéter son succès de l'édition 2017.

Si le constructeur coréen a gardé la tête du classement des constructeurs grâce à la troisième place du Belge et la quatrième de Dani Sordo, Michel Nandon sait que son équipe a beaucoup de travail pour préparer le prochain rendez-vous sur asphalte : le Rallye d'Allemagne (16-19 août).

« Nous ne pouvons pas nous permettre de connaître de tels week-ends trop souvent », indiquait-il. « Nous devons nous regrouper et travailler plus dur pour progresser sur asphalte. Nous avons beaucoup de leçons à tirer de ce rallye. »

Dès vendredi après-midi, Thierry Neuville avait fait une croix sur la victoire face à Sébastien Ogier. Contraint de rester troisième en raison d'un problème moteur dans la dernière spéciale, il pointe désormais à dix-sept points de Sébastien Ogier au classement général.

« C’était un peu frustrant », lâchait-il. « Même si nous avions attaqué très fort, nous n’aurions pas pu être dans les mêmes temps. Je suis content du résultat final, mais nous n’étions pas dans le rythme. »

Septième, Andreas Mikkelsen terminait à plus de trois minutes du vainqueur. Le Norvégien allait dans le même sens que son directeur avec l'ADAC Rallye Deutschland à l'horizon.

« C’était un week-end difficile », déclarait-il. « Ce n’est pas le résultat que nous espérions. Les prochains rendez-vous sur terre nous donnent l’occasion de travailler sur certains aspects avant l’Allemagne, mais nous ne devons pas compter nos efforts pour progresser ! »

http://www.wrc.com/fr/wrc/news/apri-2018/nandan-work/page/5365--12-12-.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils vont pouvoir se refaire sur la terre , grâce à la FIA leur meilleure alliée 

Le plus important sera pour eux de rester sur la route piste en attendant l'Allemagne 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hyundai introduit une évolution moteur sur sa i20 Coupe

 

À l'instar de Citroën, le constructeur sud-coréen a opté pour une évolution de son moteur en vue du rallye en Amérique du Sud.

 

Hyundai introduit une évolution moteur sur sa i20 Coupe Le Rallye d'Argentine a sacré par deux fois une Hyundai sur les deux dernières éditions. © Frederic Le Floc'h / DPPI
Hyundai traverse l’Atlantique l’esprit conquérant en vue du Rallye d’Argentine 2018. L’écurie officielle reste sur deux victoires consécutifs, en 2016 avec Hayden Paddon, l’an dernier avec Thierry Neuville dans un finish haletant face à Elfyn Evans (Ford, 0,7 seconde d’écart).
 

En vue de la cinquième manche du championnat du monde des Rallyes (WRC), Hyundai a dépensé son jeton pour installer une évolution moteur dans la i20 Coupe. L’objectif est de préserver la tête du classement Constructeurs sur M-Sport Ford (quatre points d’avantage). « Nous disposons de quelques améliorations et autres upgrades pour l’Argentine », explique Michel Nandan, le Team Principal de Hyundai.

Le trio d’équipages prévu en Argentine s’est également rendu au Portugal pour trois jours d’essais en vue de valider cette évolution moteur. « Cependant, nous savons que nos adversaires travaillent énormément dans ce secteur. » Il ne croit pas si bien dire ; Citroën a également utilisé un joker, pour améliorer le train arrière de sa C3.

Le plus régulier des hommes Hyundai ce printemps, Dani Sordo (2e au Mexique, 4e en Corse), loue « un rallye spécial pour tout le monde en raison du grand nombre de spectateurs ». « C’est toujours sympathique de voir autant de monde vous encourager le long des routes. »

L’Argentine convient également à Andreas Mikkelsen, auteur d’un podium en 2016, absent en 2017 car pas encore engagé avec Hyundai. « C’est l’une de mes manches préférées. Les spéciales sont faites d’un revêtement particulier, avec beaucoup de sable. Cela me convient davantage, je peux mieux attaquer dans les virages. Les parcours peuvent devenir assez sévères pour l’auto dans le second passage, il sera important de prendre soin de la voiture. »

Quant à Thierry Neuville, deuxième au classement des Pilotes à 17 points de Sébastien Ogier, il compte doubler la mise. « J’espère inscrire un résultat similaire à ma victoire en 2017, même si c’est un événement extrêmement exigeant pour la voiture comme les pilotes. On ne peut pas prendre ce rendez-vous à la légère. »

Medhi Casaurang-Vergez
 
 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hyundai assure la progression de ses futurs pilotes WRC . Ce weekend Huttunen estt officielement engagé sur une i20 R5 au Jean Behra....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme c'est la structure de  Sarrazin qui est le team satellite des coréens, c'est logique de la faire rouler en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hyundai visera son premier podium en Finlande

435430Louche.jpg.cb282639934f29a031cbd6b17f18733a.jpg

 

 

Hyundai Motorsport aborde le Rallye de Finlande en confiance même si le constructeur coréen n’est jamais parvenu à placer une i20 WRC sur le podium.

Hyundai Motorsport a réussi sa première partie de saison puisqu’elle occupe la tête du Championnat Constructeurs avec 23 points d’avance sur M-Sport ainsi que la première place du classement Pilotes avecThierry Neuville qui possède 27 unités d’avance sur Sébastien Ogier après avoir notamment signé trois victoires dont un dernier succès mémorable au Rallye de Sardaigne.

Le constructeur coréen cherchera évidemment à augmenter son avance en tête des classements au Rallye de Finlande disputé du 26 au 29 juillet même s’il n’est encore jamais parvenu à décrocher le podium sur cette épreuve.

« La Sardaigne fut un week-end incroyable. Nous n’aurions pas pu rêver d’un meilleur résultat avant la pause estivale, reconnaît le leader du Championnat qui avait terminé 2e au Rallye des 1000 Lacs en 2013. Je suis prêt à suivre cette tendance pour la seconde partie de l’année. La Finlande est un des rallyes que tout le monde attend impatiemment. Ça sera compliqué cette année de terminer la pause en reprenant directement le volant. Ce sera la seconde fois consécutive où j’aurais à ouvrir la route. C’est d’autant plus compliqué que les vitesses sont très élevées, mais j’ai hâte de relever le défi. »

Hayden Paddon a pu se remettre dans le bain en participant un peu plus tôt au Rallye d’Estonie où il a participé aux essais de développement de son équipe. Le Néo-Zélandais cherche toujours à décrocher son premier podium en WRC cette année.

« Le Rallye de Finlande est selon moi l’épreuve la plus impressionnante de l’année, reconnaît le Néo-Zélandais qui avait décroché la 5e place en 2016. Ce n’est pas seulement à cause des routes, des sauts et de la vitesse pure mais également en raison de l’atmosphère qui y est électrique. J’’espère qu’on arrivera à mettre tout ensemble pour obtenir un beau résultat. »

L’effectif en WRC sera complété par Andreas Mikkelsen qui avait frôlé le podium au Rallye de Finlande en 2014. Le Norvégien n’a pour le moment inscrit qu’un podium, une 3e place au Rallye de Suède.

« Le Rallye de Finlande est une magnifique épreuve, c’est probablement celle que les pilotes redoutent le plus, mais la victoire n’en est que plus belle, commente le Scandinave. Le niveau de grip est très bas et il faut donc être en confiance avec sa voiture pour aller vite dans les spéciales. Nous étions déçus de ne pas avoir pu montrer notre potentiel en Sardaigne et j’espère qu’on trouvera rapidement un bon rythme pour attaquer fort et terminer à une bonne place. »

Jacques-Armand Dupuis
 
 

 

  • LOL 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Neuville : Hyundai a travaillé sur ses carences sur asphalte

 

Thierry Neuville compte sur le travail de Hyundai Motorsport pour avoir gommé le déficit de la i20 WRC sur asphalte au moment où il se prépare à affronter le Rallye d’Espagne.

neuville-hyundai-rallye-wrc_0.thumb.jpg.31ecad3c618915448d103b6d9497f3f3.jpg

Le Rallye d’Espagne a cette particularité de proposer une épreuve mixte avec une première journée sur la terre et deux étapes sur asphalte. Ce week-end risque d’être difficile à gérer pour Thierry Neuville. Leader du Championnat avec 7 points d’avance sur Sébastien Ogier (M-Sport), le Belge aura le désavantage (si le temps est sec) d’ouvrir la route la première journée avant d’entamer les spéciales sur le bitume où la i20 WRC pourrait être en difficulté.

« Ces deux derniers rallyes de la saison sont très importants pour nous dans la lutte pour le titre, admet Thierry Neuville dont le meilleur résultat en Catalogne est une 3e place décrochée en 2016. Nous avons perdu du terrain lors des deux dernières épreuves, mais nous restons aux commandes et nous n’allons pas abandonner la partie. La première journée sur la terre sera essentielle pour le reste du week-end et nous devrons démarrer fort. Nous savons que nous avons eu certaines carences sur l’asphalte cette saison mais nous avons travaillé sur ce point et nous espérons récolter les fruits de ce labeur. »

Hyundai Motorsport a organisé des essais sur les deux types de surfaces afin de préparer au mieux son équipe à relever le défi. Le constructeur coréen se retrouve en chasse de son rival japonais avec 20 unités de retard.

« Il n’y a pas de marge d’erreurs en Espagne si nous voulons réduire notre retard au championnat Constructeurs, ajoute le Team Principal Michel Nandan. Nous avons encore les chances d’atteindre notre objectif à l’arrivée de l’Australie. Nous avons vu que tout peut arriver en WRC cette saison, mais nous savons aussi que le niveau d’engagement devra être élevé. Nous ferons le maximum pour aider Thierry au Championnat, que ce soit les ingénieurs, les mécaniciens ou les autres équipages. C’est un privilège d’être au coeur d’une telle lutte. »

Ce sera également l’occasion pour Dani Sordo de reprendre le volant de la i20 WRC sur son sol après avoir été absent depuis le Rallye d’Allemagne en août dernier.

« C’est un des rallyes qui est le plus important de l’année pour moi, confirme la star locale. Rien ne peut remplacer le sentiment de rouler à domicile. L’atmosphère y est fantastique de la première spéciale jusqu’à la Power Stage. Je n’ai plus roulé sur la terre depuis le Portugal, ce qui fait un bon moment, et le départ sera difficile malgré la position avantageuse sur la route. Nous savons que la voiture est compétitive sur la terre meuble et nous profiterons d’évolutions prévues pour l’asphalte. J’espère y être plus compétitif qu’en Allemagne. »

Jacques-Armand Dupuis
 
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hyundai va jouer le titre constructeur, et a un pilote qui joue le titre pilote ... A priori pas de problème pour eux ...

Mais si l'on rebondit sur le sujet de Mikkelsen, quel avenir pour Hyundai ? 

- Un Mikkelsen bof en 2018, on peut toujours attendre un déclic en 2019 mais bon ... ? 

- Un Sordo qui ramène des points mais qui est en train de se transformer en Ostberg. Vu son âge on va pas lui jeter la pierre, mais ça résout pas le problème. 

- Un Paddon méconnaissable depuis l'épisode MC 2017. Apparitions très timides, ok il marque quelques points mais il n'est plus en mesure de jouer les avants postes. 

Alors on fait quoi chez Hyundai ? Un lineup peut-être à revoir non ? Avant que tous les jeunes talents passent à la concurrence comme Rovenpera et compagnie. 

Bon en fait, c'est un peu une provoc ce que j'écris, parce que si l'on remet les pieds sur terre, on se rend compte que vu le plateau actuel, Hyundai serait bien fou de limoger 3 pilotes pour les remplacer ... Evidemment que le team tient la route. Mais pourquoi pas en remplacer un en 2019 et un autre en 2020 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Au contraire, je m’y mettrai sérieusement sans perdre de temps à leur place.

Neuville et Mikkelsen (qui a encore un an de contrat), et Sordo et un espoir comme Rovanpera ou Tidemand.

Le pauvre Paddon n’a que M-Sport comme solution je pense. D’ailleurs, je vois bien un team M-Sport avec Breen, Suninen, et Paddon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Dans la forêt de Paimpont, avec les grands mages et ses potes elfes :o: 

Ou alors il se met au circuit. S’il gagne, on l’appellera le seigneur des anneaux!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


La manche précédente en vidéo.

Source : Passats de Canto

La photo coup de coeur

Image à venir...

Dani Sordo - Crédit photo : françoiswizz

×
×
  • Create New...