Jump to content
Sign in to follow this  
Spirit of Rally

Rallye d'Italie Sardaigne - 2019

Recommended Posts

RIS_19_250.png.5979829779f5a9d7a94fee78bbd5c3af.png

Vous l'avez rêvé… françoiswizz l'a fait l'an dernier !

1163720642_sardaigne18francois11_1.jpg.090c46742b2d9f265c0f6b5a0f8b86dd.jpg

Pour tous passionnés de rallye, le wrc reste le summum, le Graal, qu’il faut aller voir au moins une fois dans sa vie. Asphalte, neige, terre, le choix est multiple pour la surface, mais il faut bien admettre que ces autos, sur terre, c’est quelque chose de particulièrement spectaculaire. L’adhérence, les relances et les glissades contrôlées par ces pilotes hors pairs , en font un spectacle pour le moins extraordinaire.  Pour compléter ma collection de rallyes mondiaux, après l’asphalte, la neige et la terre ferme de Finlande, je me devais d’aller voir ces généreux fous du volant sur une terre un peu plus meuble.
Alors, comme d’habitude, synchronisation des calendriers, réservation des avions, auto et logement … Atterrissage programmé à Alghero, cité balnéaire de Sardaigne. La vieille ville vaut le coup d’œil, avec ses murailles rappelant les cités Vauban. On y trouve forcément des restaux de pasta, mais aussi de nombreuses bijouteries proposant une des spécialités locales, les bijoux en corail.
Passé la carte postale, il est temps de revenir à l’essentiel, le wrc. Alors, on commence par le point météo. Mi-juin, Sardaigne… Logiquement, soleil… Que nenni, dès le sd, il pleut, et ce sera encore le cas pour la première journée de course, ce qui aura un rôle essentiel pour la course. La copine Sophie Graillon nous avoue être bien embêtée, elle n’a pris que des tenues estivales… Ah, ces femmes…
Je n’ai pas énormément d’expérience en mondial (ce rallye était mon douzième à ce niveau), mais je pense avoir vu LE passage le plus spectaculaire de cette courte vie. Le premier spot choisi est une petite bosse, suite à une allonge en montée. Le saut n’est pas hyper spectaculaire, mais il faut avoir anticipé et placer l’auto avant pour pouvoir conserver la trajectoire, qui tend vers la droite. Les premiers passent, connaissent ce passage. Au loin, on entend alors la C3 wrc de Craig Breen. Première participation à ce rallye, il ne connait pas ce piège. Il arrive bien trop vite,  donne un léger coup de frein mais l’auto s’envole bien différemment des autres wrc, désaxée et filant vers l’extérieur. Les spectateurs en ont pris plein les mirettes…

1701240195_sardaigne18francois1_12.thumb.jpg.94343cd7acea6a1d4d3bdd4be1964d1e.jpg

Paisiblement, le rallye se poursuit. Avec la pluie, Thierry Neuville ne perd pas trop de temps. Dans la dernière spéciale du jour, un excès d’optimisme lui fait perdre quasiment 9 secondes, le reléguant alors à 18.9 secondes de Seb Ogier, leader le premier soir. Ott Tänak, tenant du titre à quant à lui abandonné dans la dernière spéciale du jour, à la réception d’une bosse un peu trop musclée pour la Yaris…
Leg II… Le mano à mano entamé la veille entre Neuville et Ogier se poursuit.  Les sept spéciales du jour vont écrire le préambule de l’un des plus beaux finals du wrc. Si durant les deux premières spéciales, les deux protagonistes se neutralisent, la troisième spéciale, Monte Lerno, mondialement connue pour son Micky’s Jump voit Thierry Neuville reprendre d’un coup 14 secondes à Seb Ogier. En off, ce dernier admettra avoir connu un coup de moins bien physique. Le suspense est relancé… Il durera tout l’après midi où les deux hommes se battent à coup de dixièmes, pour finir la journée séparés par 3.9 secondes…

1078578655_sardaigne18francois8_5.jpg.b2bb7898ddfdd81216a1359154b530ab.jpg
Leg III, en route pour l’histoire…
Plus que 40 kilomètres de chronos à parcourir… Les deux premiers chronos sont d’une extrême intensité, l’écart est de 1.8 secondes à l’issue de la boucle, en faveur de Seb Ogier… Le duel se poursuit… Troisième spéciale, Neuville sort le grand jeu, reprenant une seconde pleine à Ogier. Le final se livrera sur  le bord de mer, dans la power stage de Sassari… Sur le bord de la route, le stress est présent, les spectateurs sont aussi impatients et tendus que les équipages. Les premiers concurrents se présentent. Enfin, c’est au tour de Neuville. La descente se passe bien, l’enchainement de gauche qui le fait rejoindre le bord de mer également. Une sortie un peu large du droite dans lequel je me trouve… On sent le belge à l’attaque, il ne prend aucune marge, dans la position du chasseur qui n’a finalement rien à perdre…  Le temps tombe, 4 :52.9. Seb Ogier ne doit pas faire au-delà de 4 :53. 7 pour s’imposer. Le son du 1.6 écoboost se fait entendre au loin, descente, double gauche, le front de mer se présente, Seb file vers l’arrivée… 4 :54.4…

278134615_sardaigne18francois5_9.jpg.e5503c9a0337c6ab0dbfa1bf00eb1a58.jpg

Pour 7 dixièmes, Thierry Neuville s’impose. Sur le bord de la route, les spectateurs ne peuvent être que ravis du spectacle offert par ces deux grands champions. Sur l’instant, j’ai eu le sentiment d’une forme de passation de pouvoir. Je pensais sincèrement que Neuville serait champion à la fin de l’année, tant il avait fait preuve d’une hargne, d’un engagement total tandis que Seb semblait renfermé, passif et peu satisfait de la ford. L’histoire est bien entendue différente au final, mais sur l’instant, nous étions nombreux à penser que l’aventure était mal embarquée pour le pilote de Gap. J’ai pu assister à ce grand moment de rallye, ce sont pour ces instants là que j’aime ce sport, où la lutte se fait contre l’adversaire certes, mais aussi et surtout contre le chrono. L’accolade entre le vainqueur et le vaincu, remplie de respect malgré leur divergences, en font des grands, des très grands du sport automobile. Vivement le mois de juin pour remettre ça…

françoiswizz 2018

  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

La manche précédente en vidéo.

Source : Youtube TOYOTA GAZOO Racing

La photo coup de coeur

Image à venir...

Crédit photo : WEB

×
×
  • Create New...