Jump to content
Spirit of Rally

Rallye d'Allemagne - 2019

Recommended Posts

Sur le Panzerplatte: beaucoup de spectateurs et une grande action de rallye.  Photo: ADAC Rallye DeutschlandSur le Panzerplatte: beaucoup de spectateurs sont attendus.Photo: ADAC Rallye Deutschland

Gestion des spectateurs à l'ADAC Rallye Deutschland

Accès rapide et sûr pour les fans aux spéciales

2019/07/23

Accès rapide et sûr pour les fans aux spéciales. Système de guidage exemplaire lors de la compétition allemande WRC.

L’année dernière, l’ADAC Rallye Deutschland a émerveillé 226 000 spectateurs. L’un des événements sportifs les plus populaires en Allemagne reste un grand défi pour l’organisateur qui doit guider les spectateurs rapidement et en toute sécurité vers les spéciales. Contrairement aux pistes de course permanentes, lors d’un rallye, l’itinéraire et l’infrastructure des spectateurs sont temporaires et dispersés sur le terrain. Par conséquent, la gestion du public est une tâche complexe et difficile. Les 19 étapes spéciales (SS) et les navettes de transport de l'ADAC Rallye Deutschland de cette année (du 22 au 25 août) couvrent plus de 1 228 km dans les régions de la Sarre, de la Moselle et de Baumholder.

Pour que tous les spectateurs se rendent à destination le plus rapidement et le plus sûrement possible, un système complexe de gestion des spectateurs est en place à l'ADAC Rallye Deutschland. «Les fans viennent ici pour le  rallye et non pour attendre dans les embouteillages», explique Detlef Thul, responsable de la gestion des spectateurs. «Chaque SS de l’ADAC Rallye Deutschland comporte plusieurs zp attrayantes et stratégiquement placées, notamment un parking le long de la piste.» Cette année, à l’ADAC Rallye Deutschland, quelque 50 zp ainsi que des parkings de capacités suffisantes seront désignés.

Système de guidage exemplaire
Un système de guidage, avec lequel ADAC a défini la norme dès 2002, est essentiel pour la gestion des spectateurs. Depuis lors, le système a été constamment amélioré et adapté pour tenir compte des expériences acquises lors d'événements précédents. Pour une planification optimale, les communautés, la police locale et les responsables des étapes spéciales sont impliqués à un stade précoce. Les codes de couleur et les chiffres rendent le système facile à comprendre pour les spectateurs du monde entier. Chaque site a sa couleur: par exemple, les panneaux dans le parc d'assistance de Bostalsee seront rouges cette année, et des flèches bleues indiqueront le chemin vers le champ de bataille militaire de Baumholder samedi. La signalisation commence aux sorties d'autoroute et aux routes principales dans un rayon de 30 km. En approchant de leur destination, en plus du code de couleur, les visiteurs ont le numéro du point de spectateur.

Un centre de gestion des spectateurs sera installé au siège du rallye le mardi 20 août, avant le coup d'envoi du rallye ADAC Deutschland. Pendant le rallye, une équipe d’env. 15, y compris la police et les premiers intervenants des états fédéraux de la Sarre et de Rhénanie-Palatinat. Le centre coordonne également les 28 motocyclistes chargés de signaler les embouteillages locaux. Un hélicoptère de police fournit des images en direct pour aider l’équipe de gestion des spectateurs à obtenir un tableau complet de la situation. Dans ce cas, l’accent est mis sur les sorties d’autoroute: si un embouteillage est sur le point de se constituer, la police et les reporters des embouteillages peuvent intervenir immédiatement pour contrôler la circulation et activer le système de routage alternatif en attente.

Navettes gratuites, système de sonorisation et radio de rallye Le
centre de gestion des spectateurs peut également utiliser d'autres outils pour une gestion optimale de la foule. Par exemple, des navettes gratuites emmèneront les fans des parcs de stationnement au stand militaire Baumholder et vice-versa, qui attirent régulièrement de grandes foules. Un service de navette gratuit assurera également la liaison entre les parkings Service Park et Service Park entre jeudi et dimanche. Des systèmes de sonorisation seront en place dans toutes les principales zones de spectateurs pour gérer la foule et tenir les fans informés des annonces multilingues. Les mises à jour sur la circulation seront disponibles sur la radio du rallye RADIO SALÜ et sur les réseaux sociaux de l'événement.

Conseils pour la gestion des spectateurs: -
Planifiez votre visite et renseignez-vous au plus tôt, par exemple sur Internet à l'adresse adac.de/rallye-deutschland (cliquez sur Spectateurs). 
-Durant le rallye, allumez la radio de rallye RADIO SALÜ pour les mises à jour du trafic. 
-Suivez les panneaux et respectez les instructions de la police et des commissaires. 
-En utilisant un appareil satellite, gardez à l'esprit que les routes peuvent être fermées. Vérifiez l'itinéraire indiqué. 
-Garez votre voiture dans des espaces désignés seulement. 
-Ne pas obstruer l'accès aux entrées / sorties et aux sorties de secours. 
-Pour accélérer le processus, preparez le montant exact des frais de stationnement. C'est Euro 2 par jour à n'importe quelle épreuve spéciale incl. Shakedown (exceptions: Euro 3 pour le camping de nuit, Euro 5 au Service Park à Bostalsee).

Obtenez votre pass rallye et vos laissez-passer en prévente maintenant! 
Des laissez-passer pour l’ADAC Rallye Deutschland sont disponibles à l’adresse www.adac.de/rallye-deutschland. La billetterie officielle en ligne vend à la fois des cartes de rassemblement et des cartes journalières de quatre jours. Les membres de l'ADAC paient 65 euros pour une passe de rallye en prévente (70 euros pour les non-membres). Le forfait de rallye est disponible moyennant un supplément de 5 euros. Il comprend le pass et le magazine officiel du rallye. Lors du ADAC Rallye Deutschland, le prix normal d’un pass rallye sera de 80 euros dans tous les points de vente sur place. Les cartes journalières (jeudi, vendredi, samedi ou dimanche) sont disponibles exclusivement en prévente à partir de 25 euros.

Le forfait de rallye comprend:
- l'accès à toutes les étapes spéciales tous les jours 
- l'accès au parc d'assistance tous les jours 
- l'accès au Shakedown jeudi 
- une carte du spectateur fournissant toutes les informations essentielles sur le rallye 
- lanière ADAC Rallye Deutschland 
- ADAC Sticker Rallye Deutschland 
- ADAC Rallye Deutschland magazine (en allemand avec des informations essentielles en anglais et en français)

Informations de l'ADAC Rallye Deutschland:
L'ADAC Rallye Deutschland jouit d'une réputation mondiale unique. Son mélange d'étapes en épingle à cheveux dans les vignobles, de pistes difficiles sur la gamme de réservoirs Baumholder et de routes asphaltées rapides présente des défis extrêmes pour les équipes et les pilotes. D'excellentes aptitudes à la conduite et à la polyvalence sont essentielles. Diversité, action de haut niveau et proximité avec les supporters sont les ingrédients qui font de l’ADAC Rallye Deutschland un ensemble aussi attrayant pour les spectateurs. Année après année, cet événement majeur attire des foules enthousiastes de toute l'Europe et crée une atmosphère particulière et internationale.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Armin

A 12 jours du shakedown, c'est un électro-encéphalogramme plat sur le site de l'ADAC avec aucune date de publication de la liste des engagés...
Même eWRC en reste aux conjectures !

En revanche, pas de problème pour acheter les pass (de 25 à 75 €), le magazine officiel (5€ + fdp) and co...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ogier veut « inverser un peu la tendance » en Allemagne

Sébastien Ogier espère revenir réduire son retard sur le leader du championnat Ott Tänak en visant les premières places au Rallye d’Allemagne.

Ogier veut « inverser un peu la tendance » en Allemagne

Sébastien Ogier / DPPI - François Flamand

Après un nouveau succès d’Ott Tänk (Toyota) au Rallye de Finlande, l’Estonien dispose de 22 points d’avance sur Sébastien Ogier au championnat. Le sextuple champion du monde espère donc réduire ce retard en disputant la semaine prochaine le Rallye d’Allemagne qu’il a remporté déjà à trois reprises.

« J’arrive en Allemagne, sur un terrain où j’ai toujours été à mon avantage, avec l’objectif d’empocher un bon résultat et d’inverser un peu la tendance au championnat. Nous avons rencontré plusieurs types de conditions atmosphériques en essais et c’est toujours positif », a indiqué le Gapençais.

« Disputer le camp militaire en sens inverse fait que ça peut redevenir un juge de paix, même si ces dernières années, la nécessaire gestion des pneus nous empêchait de trop attaquer. Cela reste quoi qu’il en soit une portion délicate à négocier, à l’image du rallye lui-même, où le risque de crevaisons notamment, est plus important qu’à l’accoutumée, en raison des nombreuses bordures présentes dans les vignes, comme autant des petites pierres coupantes qui pullulent dans Baumholder », a précisé le champion du monde en titre.

Esapekka Lappi est moins expérimenté que son coéquipier avec 5 départs, mais le Finlandais s’était malgré tout illustré en montant sur la dernière marche du podium l’an dernier.

« Mes tests de juin se sont révélés concluants. Outre une demi-journée dans le camp militaire, j’ai effectué une journée complète sur une bonne base, avec un peu tous les types de profils qui nous attendent sur la course, et je me suis senti à l’aise au volant de C3 WRC. Mais c’est toujours difficile de préjuger où l’on va se situer. Entre temps, j’ai aussi réalisé une journée à Satory pour me permettre de retrouver les repères propres à l’asphalte. Je suis donc prêt, et je pense que sur un tel rallye piégeux, outre la vitesse de pointe, il faut aussi se montrer constant tant il se passe toujours beaucoup de choses. Le podium signé l’an passé me l’a démontré », a déclaré le Finlandais.

Citroën a brillé sur les terres allemandes en remportant les 11 premières éditions en WRC mais son dernier succès remonte tout de même à 2013 lorsque Dani Sordo s’était imposé sur sa DS 3 WRC.

« Après notre deuxième place en Finlande, l’objectif sera de conserver cette bonne dynamique sur cette épreuve asphalte atypique, en accrochant au moins un nouveau podium et en faisant aussi une bonne opération au championnat avec Sébastien, a avoué le directeur de Citroën Racing Pierre Budar. Depuis la Corse, nous avons compris un certain nombre de choses sur le tarmac et mis les bouchées doubles pour y remédier, aussi j’ai espoir que nous  retrouvions le haut de l’affiche sur cette manche dont nous connaissons bien les caractéristiques. Nous étrennons d’ailleurs une évolution de notre moteur pour l’occasion. »

Jacques-Armand Dupuis
 
 
Révélation

:Ogier01:

Révélation

:Adamo01:

Révélation

:Ingrassia02:

Révélation

:TANAK:

Révélation

:Budar00:

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dh.be

Kris Princen n'est décidément pas chanceux au plus haut niveau où il compte à ce jour neuf abandons en dix participations. Alors qu'il se faisait un plaisir d'effectuer son retour en WRC cette fin de semaine lors du Rallye d'Allemagne, dix-huit ans après sa dernière apparition à Chypre en 2001 avec la Peugeot 206 Kronos, notre champion national en titre a été victime, ce matin peu avant-midi, d'un sérieux accident sur la spéciale d'essais réservée aux WRC2 et pilotes non officiels. "Il a perdu l'arrière et a tapé de l'avant, côté pilote, un aqueduc," nous explique Fred Miclotte, le responsable du team JJ Motorsport alignant sa Citroën DS3 WRC sévèrement touchée. 
 
"On doit encore analyser mais elle n'est pas belle à voir. La face avant est bien écrasée, le châssis est touché et la boîte est cassée. Avant de savoir si l'on peut réparer cela pour jeudi, on doit d'abord attendre des nouvelles de Kris qui a été emmené à l'hôpital pour un scanner de contrôle car il se plaignait de douleurs au dos. On est dans l'attente des résultats. La santé de Kris, c'est le plus important. Pour la voiture, on verra après, mais cela risque d'être compliqué."
 
L'actuel leader du championnat de Belgique est actuellement injoignable, mais dès que l'on a de ses nouvelles - on espère bonnes - on ne manquera pas de vous les relayer.   

Share this post


Link to post
Share on other sites

WRC : les enjeux du retour du rallye sur l'asphalte allemand

C'est un tournant de la saison après des épreuves souvent courues sur terre, un terrain bien fait pour Ogier et Citroën, aptes à renverser la situation.

Source AFP
Publié le 21/08/2019 à 18:24 | Le Point.fr

Les voitures, en configuration asphalte, sont beaucoup plus basses sur leurs suspensions et dotees de roues et de reglages differents.

Les voitures, en configuration asphalte, sont beaucoup plus basses sur leurs suspensions et dotées de roues et de réglages différents. © NICOLAS ZWICKEL

Ött Tänak (Toyota), Sébastien Ogier (Citroën) et Thierry Neuville (Hyundai) vont retrouver l'asphalte à partir de jeudi en Allemagne pour en découdre dans le cadre d'un championnat des rallyes WRC très serré à cinq épreuves de sa conclusion.

L'Estonien part favori après sa démonstration impressionnante sur la terre de Finlande il y a deux semaines et fort de ses victoires lors des deux dernières éditions de cette épreuve disputée autour de Trêves dans les vignobles de Moselle. Avec 22 points d'avance sur le Français et 25 sur le Belge, il entend bien ajouter un 5e succès à son tableau cette année.

« L'Allemagne est un rallye que j'aime beaucoup », souligne-t-il, « et notre objectif et de le gagner trois fois de suite ». Il affirme toutefois que la course de l'an dernier – lorsqu'il avait battu Thierry Neuville – était « l'une des plus dures de (sa) carrière ».

Redoutables Tänak et Neuville

Le Belge de chez Hyundai joue, lui, presque à domicile. Natif de Saint-Vith dans la province germanophone de Belgique juste de l'autre côté de la frontière, il a gagné en 2014.

« L'Allemagne est une course très dure, car il y a des caractéristiques très différentes chaque jour », précise-t-il. Neuville rappelle, comme Tänak, que la pluie peut venir jouer les trouble-fête, mais la météo s'annonce pour le week-end au beau fixe.

19215425lpw-19215490-embed-libre-jpg_644 Les traversées de coteaux de vignes font partie de la carte postale de Moselle © @World

Reste Ogier : le sextuple champion du monde, trois fois premier en 2011, 2015 et 2016, ne cache pas un tropisme familial allemand par le biais de son épouse. Pas au mieux de sa forme en Finlande, il va chercher à prendre sa revanche : « Mon but en Allemagne, une épreuve qui m'a toujours réussi, est d'assurer un bon résultat et de faire un peu pencher la balance en ma faveur au championnat. »

Après avoir confirmé qu'il se donnait encore une saison en 2020 avant de quitter le WRC, le Français voudrait bien s'assurer un 7e titre, cette fois-ci pour la marque aux chevrons.

Loeb absent

Sébastien Loeb ne sera pas de la partie, le responsable de l'équipe Hyundai, Andrea Adamo, alignant aux côtés de Neuville le Norvégien Andreas Mikkelsen et l'Espagnol Dani Sordo, vainqueur en Sardaigne en juin, la marque sud-coréenne gardant les yeux fixés sur le titre constructeurs.

Citroën pourra aussi compter sur le Finlandais Esapekka Lappi, qui reste sur une belle 2e place chez lui, alors que chez Toyota, son compatriote Jari-Matti Latvala et le Britannique Kris Meeke tenteront de faire oublier leurs bévues finlandaises qui ont fait perdre un paquet de points à la marque japonaise.

« L'Allemagne est un rallye où beaucoup de choses peuvent surprendre un pilote (...) et il faut y avoir confiance dans sa voiture et beaucoup de concentration pour éviter les erreurs », lance en forme d'avertissement son patron, Tommi Mäkinen.

Chez Ford, le Britannique Elfyn Evans, qui soigne toujours son dos blessé, laissera encore son baquet à son compatriote Gus Greensmith, l'autre voiture étant confiée comme d'habitude au Finlandais Teemu Suninen. « Avec son expérience du karting, Teemu n'est pas manchot sur l'asphalte et a beaucoup progressé sur cette surface », indique Richard Millener, le patron de M-Sport Ford.

Le départ sera donné jeudi soir pour une unique spéciale, le rallye rentrant dans le vif du sujet vendredi. Au total, 19 spéciales sont prévues totalisant 344 kilomètres jusqu'à l'arrivée dimanche avec l'habituelle Power Stage où les cinq premiers pourront ramasser de précieux points pour le championnat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 12 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

La manche précédente en vidéo.

Source : Pablo 46

Classement WRC après le Mexique

  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : unknown>

    ×
    ×
    • Create New...