Jump to content
Sign in to follow this  
Krystof

WEC ( World Endurance Championship)

Recommended Posts


fiawec-new-logo-black.thumb.png.7300d1a56c2342d79b9ccefcbee98109.png

Bienvenue dans les courses d'endurance

L’année 2018 voit l’introduction de la Super Saison WEC, nommée non pas pour les nombreuses participations variées et de haut niveau qui seront en compétition, mais pour le fait que la saison s’étendra sur 14 mois, à partir de mai 2018 et se terminant avec les 24 Heures de Le Mans en juin 2019. Cette saison de transition sera la première à voir la dernière étape du calendrier figurer à la pierre angulaire du WEC. Cette saison est exceptionnelle car elle compte parmi les huit manches non pas une mais deux éditions de le total des 6 heures de Spa-Francorchamps et les 24 heures du Mans. Profitez-en car cela ne se reproduira plus!

 

                        ________________________________________________________________________________________________________

 

                         SAISON 8: 2019-2020

La saison 8 débute avec les 4 Heures de Silverstone en septembre 2019 et se terminera avec les 24 Heures du Mans qui formeront la finale du WEC en juin 2020. La nouveauté pour 2019-2020 sera le retour au calendrier de Bahreïn et de São Paulo Au Brésil, le WEC visitera les cinq continents au cours de la saison: Asie, Europe, Moyen-Orient, Amérique du Nord et Amérique du Sud.

En effet, le WEC continue d’offrir aux équipes, aux pilotes, aux partenaires et aux parties prenantes une scène unique pour concourir sur certains des meilleurs circuits de course du monde. Il aide également à offrir aux constructeurs une pertinence réelle par rapport aux avancées en matière de conception de voitures de route et de technologies, performances et sécurité croisées.

La réglementation complète permet aux prototypes sportifs complexes et époustouflants, dont certains sont dotés de la dernière technologie hybride, de fournisseurs indépendants de châssis et de moteurs, pour rivaliser au plus haut niveau. En outre, il permet à certaines des plus grandes marques de voitures de luxe du monde de s'affronter dans les catégories GT toujours plus compétitives.

La pierre angulaire du WEC - les 24 heures du Mans - verra les champions du monde couronnés mais les pilotes devront prouver leur talent tout au long de la saison des huit manches, de la course la plus courte à 4 heures au plus long à 24 heures. Au final, seuls les meilleurs coureurs d’endurance du monde qui se sont révélés être les meilleurs de leur jeu tout au long de la saison mériteront d’être couronnés au Mans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La nouvelle Porsche 911 RSR a été présentée dans le cadre du Goodwood Festival of Speed (Grande-Bretagne). La monture de Stuttgart nouvelle à 95% par rapport à sa devancière a effectué la montée dans les mains de Gianmaria Bruni qui aura l’opportunité de la piloter sur la prochaine saison du WEC au côté de Richard Lietz.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nouveau défi de Pipo Moteurs avec Glickenhaus

 

Pipo Moteurs se lancera dans le défi du Championnat du Monde d'Endurance et des 24 Heures du Mans en rejoignant l'aventure de la Scuderia Cameron Glickenhaus. Revue de détail avec Frédéric Barozier, patron de l'entité française.

 

Le nouveau défi de Pipo Moteurs avec Glickenhaus La 007 qui répondra au règlement Hypercar. © Scuderia Cameron Glickenhaus
 
facebook
twitter
email

Quelques minutes après avoir vu Le Mans 66 au cinéma, le directeur de Pipo Moteurs, Frédéric Barozier, se laisse aller à quelques confidences. « J’ai dit en sortant de la salle que Le Mans faisait partie de mes ambitions, se remémore-t-il.

Tout comme Pikes Peak et le Dakar, auquel nous avons participé en début d’année avec RD Limited (équipe de Romain Dumas. Ndlr) et les buggys d’Overdrive ».

C’était en décembre. Quelques jours plus tard, celui qui s’est associé à Eximium dans la reprise de Pipo Moteurs fin 2017 - après le départ à la retraite de son fondateur Jean-Pierre Fleur - reçoit un coup de fil d’Igor Zanetti.

Ce dernier, chef de projet chez Podium Advanced Technologies (qui gère les activités piste de SCG) est en quête d’un moteur pour la SCG 007 répondant au règlement Le Mans Hypercar.

« Surpris ? Oui, je l’ai été, reconnaît Frédéric. Mais ça fait plaisir, car ça prouve que la campagne de communication mise en place depuis près de deux ans et demi commence à porter ses fruits. J’essaie de nous faire connaître et de diversifier nos activités. »

Pipo, bien qu’ayant un passé en Tourisme et à l’origine du V8 bi-turbo équipant la Bentley Continental GT3, est surtout connu pour ses activités en WRC. De 1998 à 2005 avec Peugeot, de 2006 à 2012 avec Ford, puis de 2014 à 2016 avec Hyundai qui lui a ensuite confié les projets R5 et TCR avec le succès que l’on connaît.

En Rallycross, Pipo a travaillé avec Ken Block en 2012, mais a surtout remporté deux titres en World RX avec Petter Solberg en 2014 et 2015.

« Quand SCG nous a appelés, nous n’avons pas tergiversé longtemps, enchaîne notre interlocuteur. James voulait un V6 bi-turbo car il souhaitait avoir pour base un moteur Alfa Romeo. Mais partir d’un moteur de série, nous l’avons fait pendant 20 ans et avons arrêté car c’est plus cher et compliqué que de faire son propre moteur. »

Un bloc totalement nouveau donc ? Non, pas vraiment. « Il y a quelques années, nous avons développé notre propre 4 cylindres turbo sur la base de nos 20 ans expérience en WRC et nous continuons à le faire évoluer chaque année pour le WRX, nous a confié le patron de la la société de Guilherand-Granges (Ardèche).

L’architecture du V8 bi-turbo est en fait basée sur la version 2020 de ce 4 cylindres en ligne turbo, l’un des joyaux de Pipo. Son développement est financé par la firme américaine, mais il sera disponible à la vente.

« Nous gardons l’architecture de la culasse, des soupapes, de la distribution, de la chambre de combustion, des injecteurs, des pistons, etc. En somme tout ce qui fonctionne bien sur un 4 cylindres développant entre 400 et 600 ch, nous a expliqué Barozier.

La réglementation actuelle réclame environ 850 chevaux, ce qui ferait 425 par rangée de cylindres, soit un peu plus qu’une WRC 2017 avec la grosse bride et un peu moins qu’un moteur de rallycross 2.0 litres.

Après, nous avons fait en symétrie la deuxième rangée de cylindres avec une nouvelle fonderie de culasse puis il nous faudra dessiner le bloc. Nous avançons bien et espérons mettre le moteur au banc courant octobre. »

Neuf mois, c’est tout ? « Ça va très vite au début, car nous sommes ''libres'', souligne Frédéric. Mais ça prendra plus de temps quand nous nous attaquerons aux circuits d’eau et d’huile et à tous les systèmes périphériques. Il faudra voir - en fonction du châssis - comment positionner alternateur, échangeur d’huile, etc., mais c’est passionnant.

Faire un V8 pour Le Mans, ça ne se refuse pas. Plus encore en notre nom propre, ce qui est important alors que nous avons moins de partenariats avec des grands constructeurs. Si je veux bien continuer à développer des moteurs pour des projets, je veux pouvoir communiquer autour.

Quand je démarche, les gens me rétorquent qu’ils ne connaissent pas Pipo Moteurs. Quand j’évoque la Peugeot 206 WRC, leur regard change. Tout le monde connaît ce que nous avons fait, mais personne ne sait que nous étions derrière. »

Après avoir triomphé en marque blanche en Tourisme, Rallye et Rallycross, Pipo veut se servir de l’Endurance pour se faire un nom.

Thibaut Villemant

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai hâte de voir ce que vont donner les futurs protos. Il y aura deux catégories

Tout d'abord le LMH pour Le Mans Hypercar, en gros des prototypes avec une face avant de voitures civile "reconnaissable". Aston Martin devait dériver son Hypercar de route en version Le Mans mais depuis papa Stroll a racheté la marque et va rebaptiser son équipe Racing Point en Aston Martin F1. A part Toyota il n'y a pas de grands constructeurs en vu. Parmi les petits on a Glickenhaus et Bykolles mais c'est pas eux qui feront de l'ombre à Toyota. Début prévu l'année prochaine

Face au manque d'enthousiasme du LMH, l'ACO a discuté avec l'IMSA pour utiliser la futur génération de DPI (Daytona Prototype avec un I à la fin :D:) et les discussions ont aboutis alors qu'elles ont commencé il y a des années. On aura donc en plus des LMH des LMDH (pour Le Mans Daytona Hybride). Comme pour les DPI, il s'agira de partir d'un des quatre châssis LMP2 pour lui ajouter une carrosserie rappelant vaguement le constructeur en question. En DPI il y avait Nissan (châssis Onroak), Mazda (châssis Riley), Acura (châssis oreca) et Cadillac (châssis Dallara). 

Mazda ne va pas continuer, pour les autres on sait pas^^ Porsche a dit la semaine dernière qu'ils allaient étudier la question (ça sent plutôt bon), il y a aussi des rumeurs pour Ford

 

Reste le cas Peugeot, initialement ils ont dit qu'ils revenaient au Mans en LMH mais depuis l'arrivée des LMDH, ils pourraient changer d'avis. Il faut dire que le coût sera nettement inférieur que les LMH. Début de la catégorie en 2022 a priori

La bonne nouvelle y aura une balance de performance entre les deux catégories, on a pas fini d'entendre les polémiques à la con:chirac1:

 

Par contre, point positif les équipes pourront rouler en WEC et en IMSA et ça promet de gros plateaux 😍

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 8 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

La manche précédente en vidéo.

Source : Pablo 46

Classement WRC après le Mexique

  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : unknown>

    ×
    ×
    • Create New...