Jump to content
Krystof

Sébastien Ogier

Recommended Posts

C'est un mauvais procès que tu fais là Vince , ma première reaction au sujet du problème d'Ogier , c'etait de penser qu'il bluffait , et sur le premier post cité,  je dis qu'on n'en sait rien ...

Et sur le second je suis d'accord avec toi , les journaleux n'y sont pas pour rien dans les réponses des pilotes , surtout quand c'est recueilli à chaud et retranscrit à leur sauce .

Ici , il n'y a pas de pro truc contre pro machin , et j'espère que ça continuera dans ce sens .

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je t'ai cité pour donner mon ressenti, parce que ton message m'en a donné l'envie, mais je ne te faisais pas ce reproche à toi personnellement ! Pas du tout !! Je sais très bien que tu es plutôt objectif ! 

Désolé pour l'utilisation à mauvaise escient de ton message !! :clindoeil:

Et pour la suite aussi on est bien d'accord, j'espère aussi que ça continuera ainsi ! :bien:

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, concernant ce problème c'est clair que cela ne se produisait pas en permanence, d'ailleurs Ogier disait que généralement tout se passait bien sur les 7 premiers km de chrono et qu'ensuite le problème se produisait de manière aléatoire. Donc, l'idée n'a jamais été de dire que sans ça Ogier gagnait avec 20 secondes d'avance, mais que dans ce contexte-là, donc en étant en bagarre à la seconde avec Neuville, c'était assez stressant. Bon après, Ogier et Ingrassia en ont vu d'autres, mais comme disait Ogier s'il y avait eu de la glace dans le Turini, là cela aurait vraiment pu être très pénalisant.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fin du Rallye de Suède ? Des essais grandeur nature pour Ogier - Motorsport.com Suisse

La fin du Rallye de Suède ? Des essais grandeur nature pour Ogier
 
 
 

Le Français a vu ses chances de s'imposer en Scandinavie s'évaporer dès le vendredi, mais a su rentabiliser les deux jours suivants pour se préparer aux prochaines épreuves.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroen C3 WRCSébastien Ogier, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally TeamSébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally TeamSébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally TeamSébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally TeamSébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroen C3 WRCSébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally TeamSébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroen C3 WRC

Tout n'est peut-être pas à jeter finalement pour Sébastien Ogier suite au Rallye de Suède. Le Français a connu une deuxième manche du championnat compliquée, marquée par un abandon dès le vendredi, consécutif à une sortie de route après avoir tapé de l'arrière une congère.

Reparti en Rally2 le lendemain, le sextuple Champion du monde de la discipline a sauvé l'honneur lors de la Power Stage en prenant la quatrième place, et les deux points qui vont avec.

Un bilan comptable bien maigre cependant, et qui le fait glisser à la troisième place du classement des pilotes, derrière le vainqueur de l'épreuve, Ott Tänak, ainsi que son rival de chez Hyundai, Thierry Neuville.

Alors que la victoire était inatteignable dès le vendredi, Ogier, son copilote Julien Ingrassia ainsi que l'équipe Citroën, ont décidé de travailler sur les réglages en vue des prochains rallyes terre, et de rentabiliser de fait les deux dernières journées passées en Suède.

"Je n'ai aucun regret, les choses sont juste ce qu'elles sont", reprend Ogier. "Je vais regarder devant moi et c'est comme ça. Ce rallye était proche d'être une épreuve sur terre, donc nous avons pu travailler sur la voiture et récolter quelques données. Il y a encore du travail intéressant à faire dans ces conditions."

La marque aux chevrons a donc eu tout le loisir de travailler sur la transmission de sa C3 WRC, mais aussi sur les suspensions et en particulier leur géométrie. Des réglages qui pourront être mis en application dès la prochaine manche, au Mexique, prévue dans moins de deux semaines.

L'occasion de rebondir pour le Gapençais, tout sauf défaitiste après sa contre-performance scandinave, et qui compte bien reprendre au plus vite l'ascendant sur Tänak, auteur de son septième succès en WRC en Suède. "Il a fait le meilleur boulot, mais nous n'en sommes qu'à la deuxième course", a ainsi conclu Ogier en guise d'avertissement à son adversaire.

Propos recueillis par David Evans

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×