Jump to content
Spirit of Rally

Actualité du WRC en général

Recommended Posts

Matton a declarė aujourd'hui qu'il a bon espoir que le WRC redemarre à la fin de l'ėté. Il dit aussi que si trouver des nouvelles dates pour le Portugal et la Sardaigne ne poserait pas trop de problemes, le deroulement des Kenya, Japon et Nouvelle Zelande se heurte å de trés gros problémes de logistique liés aux transports maritimes des containers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y.Matton : « Tous les constructeurs veulent continuer en 2022 »

19 AVRIL 2020

 

 

Dans cette situation de crise exceptionnelle, Yves Matton, directeur de la commission des rallyes à la FIA se veut rassurant et se projette sur les prochaines dates clés du WRC.

Matton-MonteCarlo-2017.jpg

Cette crise du COVID-19 affecte évidemment financièrement les constructeurs engagés en championnat du monde et ceux potentiellement intéressés par la réglementation 2022. Dans un entretien accordé au media Debroodplank, Andrea Adamo, le directeur de Hyundai Motorsport, a sans surprise reconnu que la pandémie actuelle générait une grande récession qui aura de graves conséquences sur le travail et l’économie.

Mais malgré ce contexte particulièrement difficile, les trois équipes actuellement impliquées sont tout de même prêtes à développer une voiture pour la prochaine génération de WRC.

 

« Nous savons que cette crise aura un impact majeur sur le sport automobile et le WRC, car les équipes investissent dans des voitures qui tournent au ralenti et nous devons trouver une solution, non seulement pour les remettre en marche cette année, mais aussi pour les maintenir en 2021. Nous attendons donc de prendre les bonnes décisions et non les décisions les plus précipitées « , a déclaré le Belge à DirtFish.

« Pourtant, je peux dire que les constructeurs sont déterminés à faire partie du WRC. Contrairement à la Formule 1, tout le monde nous a dit qu’ils souhaitaient également continuer jusqu’en 2022. »

Cet engagement moral reste cependant à relativiser alors que la sortie de crise n’est pas pour tout de suite et que les conséquences financières de cette pandémie sont encore floues.

« Nous devrons peut-être changer certaines choses, mais ils nous ont tous donné le message qu’ils veulent s’engager pour la saison 2022 et c’est la chose la plus importante pour l’avenir. Ils sont peut-être plus que jamais convaincus de l’avenir du WRC, mais aussi de la pérennité du championnat et de l’idée d’avoir 20 voitures soutenues par un constructeur au début de chaque épreuve. »

 

Par Julien R.

https://www.rallye-sport.fr/matton-tous-les-constructeurs-veulent-continuer-en-2022/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/04/2020 à 09:38, tartugue a dit :

Normal, SO va faire encore celui-là avant de retraiter

ils vont nous re re refaire encore un nouveaux parcours ,ils changent chaque années  dommage , mais bon ces comme ça .espérons que d'ici là le covid19 seras plus trop actif .

Car la saison 2020 et déjà bien compromise niveaux rallye et autre sport auto .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Loeb : "J'ai accepté le fait que ça allait se compliquer"

 
 

Loeb : "J'ai accepté le fait que ça allait se compliquer"

Par : 
Fabien Gaillard
 21 avr. 2020 à 09:45

Alors que le WRC est à l'arrêt en raison de la pandémie de COVID-19, Sébastien Loeb est revenu sur son retour à temps partiel avec Hyundai et sur son manque de compétitivité face à la concurrence, auquel il s'attendait.

 

L'an passé, Sébastien Loeb a accepté un engagement à temps partiel en Championnat du monde des Rallyes pour le compte de Hyundai. Ce choix faisait suite à un retour pour trois rallyes en 2018 avec Citroën, dont le point final avait été une victoire surprise en Catalogne, mais également à l'arrêt de son engagement sur le Dakar suite au retrait de Peugeot.

 

Désormais âgé de 46 ans et auteur pour son meilleur résultat avec la marque coréenne lors d'une troisième place au Rallye du Chili 2019, le nonuple Champion du monde se trouve dans une position étonnante au vu de son palmarès : celui de simple maillon d'une chaîne, dont le rôle est de se montrer suffisamment performant pour inscrire de bons points afin d'aider l'équipe. "Il y a dix ans, j’étais là pour jouer ma carrière, mon championnat", a déclaré Loeb à Canal+. "Aujourd’hui j’arrive dans une équipe dans une situation complètement différente : je ne suis pas là pour jouer un championnat, je suis là pour aider l’équipe à marquer des points."

Lire aussi :

Ce d'autant plus que les années d'inactivité ou de faible activité en WRC mais également les changements liés aux épreuves et surtout la montée en puissance d'une génération entière, marquée par les luttes souvent très serrées entre Sébastien Ogier, Ott Tänak, Thierry Neuville ou encore Elfyn Evans, sont autant de facteurs qui invitent à ne pas nourrir de trop grandes ambitions. "Je ne suis pas dans les conditions optimales pour gagner, en soi", a reconnu Loeb.

 

"Je roule moins que les autres, les essais sont très limités – je fais une séance d’essais par rallye –, je ne fais que six rallyes, je redécouvre la plupart des spéciales, et puis j’ai perdu le rythme pendant des années. Tout ça fait qu’aujourd’hui c’est beaucoup plus compliqué d’être vraiment devant. En y allant, j’acceptais le fait que ça allait se compliquer et de ne pas forcément être sur le devant du tableau à chaque fois."

"Après j’aime bien quand même quand ça marche, je n’aime pas forcément être toujours derrière et si c’était le cas, je n’aurais pas envie de continuer. J’ai quand même envie d’être capable de me mêler à la bagarre. Aujourd’hui, on a trois pilotes au top avec Ogier, Neuville et Tanak, c’est difficile d’aller à la bagarre avec eux. Souvent j’ai été un peu entre les deux groupes, donc quelque part, en perfo’, par rapport à mon manque de roulage, ce n’est pas si mal. Mais c’est vrai que j’aime bien, de temps en temps, me mêler à la bagarre devant."

Comme le reste des compétitions sportives mondiales, le WRC est à l'arrêt dans l'attente de savoir si et quand la saison pourra reprendre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/04/2020 à 15:32, pv-tech a dit :

Bah en avion tout simplement puisque ce sont les déplacement non-essentiels et ceux depuis un pays tiers vers un des trente pays de l'espace Schengen qui sont interdits :dent:

Donc à la fin du rallye, les membres des teams sont comme les joueurs du PSG, ils rentrent sans problème ...

A partir du moment où c'est un déplacement professionnel, il n'y a plus de restriction de circulation. Après, il faut que l'employeur "prenne" le risque d'envoyer son personnel à l'étranger.

Il n'y avait pas un interview d'Adamo qui expliquait que le vrai problème n'était pas la logistique mais la préparation des autos, l'usinage et le montage des pièces spécifiques pour le Kenya du fait des sites de production fermés en Europe ?

Le plus difficile , c'est de faire accepter à la FIA , des autos d'environ 3,50 mètres à 4 mètres de large pour permettre aux pilotes et copilotes de respecter les 1,50 mètres de distanciation sociale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gouvernement Finlandais a annoncé aujourd'hui qu'il attendrait debut juin pour autoriser les 1000 lacs ou pas . En rajoutant que si le rally devait , par exemple , se derouler debut mai , ce serait clairrment non .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean Todt a-t-il contractė le virus chinois ? Je ne sais pas . Mais il semble avoir ėté atteint par la legendaire sagesse des orientaux . J'en veux pour preuve sa decision quant à l'annexe J et l'abandon dans celle-ci, de la necessaire unanimité pour modifier une reglementation.  A present, la majoritė sera simplement requise. Ce sera plus rapide et plus simple å tous les niveaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/04/2020 à 16:31, Mako a dit :

Le gouvernement Finlandais a annoncé aujourd'hui qu'il attendrait debut juin pour autoriser les 1000 lacs ou pas . En rajoutant que si le rally devait , par exemple , se derouler debut mai , ce serait clairrment non .

Pour moi, le championnat reprendra peut-être en Finlande ou alors, on annule la saison.
Par contre, le Kenya ne fait plus de communication... :bah:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens vous conseiller l'acquisition d'un livre franchement superbe. 

rushmore001w-z.png.b3fc67d90f4e80ec4e77947c025893cf.png

Une autobiographie captivante du début à la fin.

C'est un personnage ultra passionné par notre sport. Un fêtard très drôle toujours prêt à déconner, mais qui, une fois arrivé sur une épreuve, fait preuve d'un sérieux et d'un professionnalisme sans faille.

Une carrière racontée sans filtre ni langue de bois. On apprend beaucoup de choses. 

Reçu sous deux semaines à cause du coronamerdus. 25€ + 8 de fdp. N'hésitez pas une seconde à le commander. 

https://sparacing.shop/livres-sur-l-automobile/7039-stephane-prevot-sans-detour-.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des formats de rallyes modifiés face au bouleversement des calendriers ?

 

Yves Matton, directeur des rallyes à la FIA, estime que la crise actuelle va potentiellement contraindre à modifier le format des rallyes WRC déjà reportés.

 

Des formats de rallyes modifiés face au bouleversement des calendriers ? Le format des épreuves reportées, comme le Portugal, pourrait être modifié selon la FIA. © DPPI
 
facebook
twitter
email

Malgré un début de saison presque normal, le WRC a subi comme tous les championnats nationaux et internationaux la crise due à la pandémie de coronavirus. L'Argentine, le Portugal ou encore l'Italie ont d'ores et déjà été reportés, le Safari Rally au Kenya se positionnant comme éventuelle reprise de la saison en juillet.

Pour faire face à cette nouvelle situation, la FIA et le promoteur du WRC imaginent plusieurs scénarios, afin d'essayer de ne perdre aucune manche. « L’idée est que les organisateurs qui n’ont pas encore changé leurs dates les gardent, nous confie Yves Matton, directeur des rallyes à la fédération internationale.

Les manches décalées devront s’intercaler quand c’est possible ou si d’autres ne sont pas en mesure de figurer au programme. Nous envisageons de modifier le format de certains rallyes reportés pour faciliter la logistique.

Certaines équipes peinent à faire deux épreuves en 15 jours parce qu’elles ne peuvent pas déplacer leur matériel aussi rapidement. Cette crise a le mérite de nous faire réfléchir à l’avenir. »

Autre carte en main, un possible décalage du calendrier jusqu'en décembre. « La remise des prix de la FIA (11 déecmbre) a été reculée d’une semaine pour pouvoir ajouter des épreuves, indique Matton.

Pour le moment, aucun organisateur n’a affiché son attirance pour les dates au début du mois de décembre. Peut-être que dans quelques jours, ils auront une autre vision… »

Découvrez l'intégralité de notre interview avec Yves Matton, dans le n°2262 d'AUTOhebdo, disponible dès ce soir en version numérique et dès ce mercredi en kiosques.

Propos recueillis par Loïc Rocci

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Tof a dit :

Pour le moment, aucun organisateur n’a affiché son attirance pour les dates au début du mois de décembre. Peut-être que dans quelques jours, ils auront une autre vision… »

Je serai préz' de L'ACM, je proposerai un RMC du 9 au 13 décembre et un autre du 20 au 24 janvier :sol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, tartugue a dit :

Mais alors, faut avancer les tests à fin Novembre ? :bah:

Pas besoin.

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Pas de séance d'essai. 

Et pour faire plaisir à tout le monde, du 9 au 13 décembre, un RMC à Valence, et du 20 au 24 janvier à Valence aussi :o:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 9 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

La manche précédente en vidéo.

Source : Pablo 46

Classement WRC après le Mexique

  • La photo coup de coeur

    Image à venir...

    Crédit photo : unknown>

    ×
    ×
    • Create New...