Jump to content

RP14

VIP
  • Content Count

    646
  • Joined

  • Last visited

About RP14

  • Rank
    Une étoile comme ça : ⭐️
  • Birthday 12/06/1977

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Puisqu'on est en Ardèche, anecdote vieille de 10 ans. Monte-Carlo 2013, nous étions dans le Moulinon-Antraigues pour les 2 passages, dont l'ES1 où Ogier avait fait le scratch avec la Polo, le premier d'une très longue série avec cette auto. J'étais avec mon père, et Gérard, un cousin qui a fait quelques rallyes en Mini et en Alpine A110 à la grande époque... Par ailleurs il a été aussi pilote de bobsleigh, il a représenté la France à 4 reprises au JO d'hiver, la 1ère fois aux JO de Grenoble en 1968 et la dernière fois à Sarajevo en 1984. Une superbe journée de rallye, je ne reviendra
  2. Là niveau foutage de gueule, ça se pose tout en haut! Toujours aussi magique la FIA!
  3. Dans ce cas c'est très clair, c'est juste parce que ça les arrange pour 2024, mais en 2025 retour à Monaco et on aura de nouveau un rallye d'Antibes hivernal!
  4. Pour certains le secouage était encore au programme ce soir! On m'aurait raconté la scène je ne l'aurai pas cru, j'aurai dit: "Pauvre type va, mythomane!' Et les gens à côté qui étaient simplement venu voir passer le Monte-Carl' ont pu profiter du spectacle... ça me tue!
  5. Le problème c'est qu'avec un manufacturier unique, pas de concurrence, donc les produits évoluent moins vite. Au pire l'auto qui gagnera le rallye sera quand même chaussée en Pirelli, ça ne pousse pas vers la qualité et la performance. S'il y a plusieurs manufacturiers, les constructeurs (automobiles) n'aiment pas, car au final ça déplace une partie du débat sur les pneus plutôt que sur les autos!
  6. Pareil, j'ai pris mon vendredi pour ne rien louper!
  7. Difficile de comparer, Michelin a eu un problème sur 1 GP, Pirelli on a pas assez de doigts pour compter les saisons où ils ont eu de sérieux problèmes, que ce soit en F1 ou en WRC. Et il n'y a pas très longtemps, quand il n'y avait pas de manufacturier unique, tous les constructeurs en WRC travaillaient avec Michelin.
  8. Il suffisait de regarder les engagés sur e-wrc results. Ce seront bien des Toy, qui n'iront pas forcément au tas, les voitures ouvreuses! https://www.ewrc-results.com/entries/77787-rallye-automobile-monte-carlo-2023/
  9. Sans aller jusque-là, autoriser des changements de pneus entre chaque spéciale tout simplement, ce serait déjà pas mal. Non mais ça coûte beaucoup trop cher ils vont nous dire. Pour les teams officiels franchement quand tu dois mettre autant d'argent pour construire et entretenir ces protos, cela représente pas grand-chose, et tant qu'à faire des autos comme ça autant les exploiter au maximum avec les bons pneus. Après pour les amateurs cela créerait des inégalités, ceux qui ont le plus de budget seraient encore plus avantagés. Après, est-ce que l'épreuve est vraiment en danger, pas certa
  10. C'est vrai que dans une zone proche du départ, ça va vraiment tout changer! Mais bientôt il n'y aura plus de problème, quand les autos seront 100% électriques! Enfin plus de problème, il reste seulement la question de fournir l'électricité en quantité suffisante pour que tout le monde puisse faire le plein!
  11. Après si lui qui est multiple champion de France n'y arrivait pas, ce serait inquiétant. Budget certainement en baisse par rapport à 2021 où il avait fait l'ERC en totalité, mais ce sera peut-être mieux pour lui de faire un peu moins d'épreuves (en ERC) et de se concentrer sur celles où il peut faire un bon résultat. La saison dernière on a vu qu'il était très loin du compte s'il voulait jouer le titre en ERC, alors que fin 2020 il avait signé son meilleur résultat dans ce championnat, 2e aux îles Canaries.
  12. Pas pu regarder en live hier, mais séance de rattrapage prévue ce soir!
  13. Oui, certainement que Greensmith et surtout son sponsor familial financent cet engagement sur ce rallye de préparation. Pour Fourmaux, le problème pour la Suède c'est qu'il va devoir accepter de rouler pour finir le rallye... Mais ce n'est pas évident, sur une épreuve aussi rapide, même en assurant il n'est pas à l'abri de finir dans un mur de neige. Cela dit, ça ce serait pardonnable, perdre du temps mais sans fracasser une nouvelle Puma... Au moins en serrant des vis et des boulons ça va le calmer un peu, et lui ôter l'envie de repartir dans une figure... A ne surtout pas reproduire dan
  14. Au sujet de l'avenir du WRC, justement je crois que dans l'interview de jeudi Guy Fréquelin a bien cerné le problème: l'industrie automobile est dans une période très incertaine, quasiment tous les constructeurs se lancent tête baissée dans l'électrique et dans l'hybride, et comme il dit, tant que l'industrie automobile ne prend pas une direction claire, nette et évidente, c'est impossible de définir une réglementation technique pour la prochaine étape du WRC. En tout cas pour le WRC tel qu'on l'a connu jusqu'à aujourd'hui, avec des constructeurs qui viennent mettre en valeur leurs produits.
  15. Oui, ce serait une sacrée révolution. A l'époque de Ragnotti et de la R5 (début des années 80) Renault n'a jamais fait un programme complet en championnat du monde, mais seulement les principaux rallyes ayant lieu en Europe... Et ça paraît fou de se dire qu'un pilote comme Ragnotti n'a jamais eu un programme complet en WRC!
×
×
  • Create New...