Jump to content

Thermique, hybride, tout électrique ? Quel avenir et quelles conséquences pour le rallye ?


Recommended Posts

Le 18/03/2020 à 10:15, Mako a dit :

 

Les clefs sont le spectacle visuel ,  les emotions auditives et les luttes intenses pour les victoires. Et si on se refere a ces choses simples il ne faut pas aborder le probleme avec des imperatifs compliquės ! Greta la maudite, n'est pas en charge du WRC que je sache ! Alors des 3 litres atmos , boite 6 , 4 roues motrices etpicetout...merde !

 

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites
  • Replies 55
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

C'est clair que l'historique c'est la même chose qu'un national/régional, y a quelque bons pilotes mais ça ne vaudra jamais un WRC avec les cadors. Comme dis @Mako, c'est le côté musée qui est intéres

C'est sûr que le rythme (niveau) en VH n'est pas le même qu'en moderne, ce qui se comprend. Y'a rien à gagner et comme le dit @Vince les mecs font attention à ces autos dont il est très difficile voir

Il est où le cucul , où elle est la têtête ?

Posted Images

Guest salociN

Et y'a pas un bon kéké fan de tunning pour nous mettre du 12x 500W en Dolby Atmos dans le bouzin électrique, afin de nous donner les poils comme avec le dernier V12 de Ferrari en F1 ? :linda1:

Edited by salociN
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • 1 month later...

Les WRC hybrides en 2022 produiront 500 ch !

Les WRC hybrides en 2022 produiront 500 ch !

 

 

À première vue, rien ne change. Le son donnera de premiers indices : les pneus qui crissent, les bruits de la transmission, les freins qui grincent... La première fois que nous verrons une nouvelle WRC à l'assistance lors de l'ouverture de la saison 2022 du Championnat du Monde FIA des Rallyes sera un moment historique.

Une révolution assez silencieuse. Dans le plus grand changement du règlement technique depuis l'émergence du Groupe A en 1987, la catégorie reine du WRC ne sera pas uniquement dépendante de la combustion interne pour avancer. Bienvenue dans l'ère hybride.

L'ère WRC hybride, révolution d'une génération

Dans dix-huit mois, ces voitures intégreront une technologie de pointe pour les rendre moins gourmandes et plus vertes que jamais auparavant. En passant dans les villages, les villes et les parcs d'assistance, elles s'appuieront sur une batterie plutôt que sur l'essence pour suivre leur chemin. "Voilà l'avenir du WRC", a confié Yves Matton, directeur rallye à la FIA. "Le travail vers cette nouvelle génération est passionnant."

Parallèlement à leurs programmes actuels en WRC, les équipes d'usine des constructeurs développent leurs voitures 2022 en vue de leurs premiers tours de roues en essais dès la saison prochaine. Le système hybride proviendra de Compact Dynamics, une entreprise allemande possédant déjà de solides références dans les solutions électriques en sport automobile, y compris en Formule 1, en Endurance ou en Formule E, une catégorie 100 % électrique.

Compact Dynamics fournira le moteur électrique, les convertisseurs et le système de transmission. Fournie par Kreisel Electrics, la batterie développera environ 100 kW (130 ch) une fois chargée. Ce surplus de puissance, qui porterait l'ensemble à environ 500 ch, semble particulièrement intéressant, et encore plus s'il peut être utilisé dans les spéciales. La batterie sera d'abord principalement utilisée dans les zones d'habitation des liaisons, mais la FIA étudie son déploiement en compétition.

"Nous sommes en train d'étudier des zones dans des spéciales où nous pourrions utiliser ce surplus de puissance", a indiqué Yves Matton. "Nous devons néanmoins faire attention aux lieux où cela sera possible." L'hybride ne se limite toutefois pas au fait d'aller plus vite, plus discrètement. Il s'agit avant tout d'aligner le WRC et le sport avec la société.

"Nous voyons en ce moment que la tendance et l'avenir des gammes de série est à l'hybride", a conclu Yves Matton. "L'évolution de la société veut que les voitures hybrides et électriques aient un grand avenir. Le marketing des constructeurs s'y concentre et, en tant que sport, nous avons l'occasion de le refléter avec des conditions en WRC proposant un véritable défi pour cette technologie."

Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

Paddon présente « sa » Hyundai Kona électrique

3 NOVEMBRE 2020


 

Impliquée dans le développement d’une voiture électrique de rallye depuis plus d’un an, l’entreprise Paddon Rally Sport a dévoilé sa voiture en grande pompe ce mardi en Nouvelle-Zélande.

A cette occasion, Hayden Paddon a précisé que ce projet avait demandé un travail de 10 000 heures alors que cette Hyundai Kona EV est capable d’embarquer une puissance de 800 kW…soit l’équivalent de 1000 cv même si cette voiture est avant tout dédiée au rallye. Aussi, l’équipe continue de travailler sur la sonorité de cette voiture.

Maintenant dévoilée au grand public, cette Hyundai va désormais entamer un programme d’essais de huit mois avant de disputer un premier rallye au second semestre de 2021.

« Je suis incroyablement fier de notre équipe qui a mis tout son cœur et son âme dans cette voiture. Il y a un peu de nous tous dans cette voiture et ce ne serait pas possible sans l’équipe incroyable que nous avons. Donc, un immense merci du fond du cœur de croire en moi et de me faire confiance pour faire de notre vision une réalité.

La voiture est plus rapide sur le papier qu’une voiture ICE (moteur à combustion interne), a une meilleure répartition du poids et est plus fiable car il y a moins de pièces mobiles et le potentiel de la technologie, de l’électronique et de la conception de la voiture est interminable. »

Prévue pour développer une puissance identique aux meilleures voitures thermiques sur un rallye, cette Hyundai pèse près de 200 kg de plus qu’une WRC et R5 avec un total dépassant les 1400 kg

Link to post
Share on other sites
  • 6 months later...
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

Fourmaux explique comment fonctionnera le système hybride. Et comme c'est conçu par la FIA, c'est forcément débile :johnny:

Maintenant que tu connais bien le système hybride sur la Ford, peux-tu nous dire comment les pilotes pourront exploiter le moteur électrique qui développera environ 140 ch ?

“Pour cette nouvelle réglementation, la FIA veut empêcher les ingénieurs de développer des stratégies permettant d’optimiser l’utilisation du moteur électrique. Donc actuellement, on régénère l’énergie en freinant jusqu’à avoir l’énergie nécessaire pour la débloquer et avoir 100 KW de boost. D’un coup, on dispose de 140ch supplémentaires, donc c’est un peu imprévisible comme système ! Chaque constructeur va avoir son sytème pour prévenir le pilote du déclenchement de ce surplus de puissance. Je préférais avoir ce moteur fonctionnel tout le temps, ou au moins un bouton pour l’activer quand on veut, mais la FIA n’en veut pas malheureusement.”

Link to post
Share on other sites

Punaise c'est assez hallucinant quand même :scratch: En gros t'as une caisse qui passe de 300 bourrins à 440 sans que ce soit gérable ?!?

Faut espérer que chaque constructeur trouve un moyen de prévention fiable de ce surplus de puissance !! :???:

Et en quoi l'optimisation de ce surplus, via une commande comme l'évoque Fourmaux, pourrait être gênante pour la FIA ?

Le meilleur de nos photos, depuis 2006

https://facebook.com/R4B-photographie

Link to post
Share on other sites
  • Rick pinned this topic

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...



×
×
  • Create New...