Jump to content

ACI Monza Rally 2020


Recommended Posts

il y a 1 minute, Mako a dit :

Il y a pas canal+ chez toi ? Commentaires infiniments plus instructifs et interessants que ceux du cht'i ...

Ne me parle pas de ça ! J'ai résilié mon abonnement car ils passent maintenant l'essentiel des sports mécaniques sur Canal décalé (même le GP de demain) et nous ne le recevons pas à la Réunion.

Quel Ch'ti ? Moi je suis en rosbif sur wrc all live...

Link to post
Share on other sites
  • Replies 260
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Il était une fois, dans un pays très loin d'ici, 5 pilotes chevaleresques qui allaient s'affronter pour décrocher un précieux sésame, celui du titre de champion du monde des rallyes. Tous ont déj

Tout est possible... Par contre, pour péter une lunette AR à coup de casque, avec ces maxi ailerons, ce sera plus compliqué que jadis

Il clôture sa saison ? Ok je sors

Posted Images

il y a 10 minutes, Mako a dit :

Le bon sens avec une speciale qui est en derniere position de boucle et qui culmine à 1400m. eut été de prevoir une assistance pneus d'1/4h . A Monza il y a assistance entre chaque speciale .

Oui,ça ne devait pas être impossible à organiser.

Mais ça sort du cadre imposé par...la FIA..! :rolleyes:

 

Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Mako a dit :

 

Il y a pas canal+ chez toi ? Commentaires infiniments plus instructifs et interessants que ceux du cht'i ...du coup, j'enregistre

Non,ils n'ont pas Canal décalé.

J'avoue suivre sur Canal avec Bonato,j'aime beaucoup ce garçon très simple.

De plus,il s'exprime très bien,ce qui ne gâte rien et est plutôt rare à notre époque...

Link to post
Share on other sites

En revoyant les images il me semble qu' Evans avait un rythme un peu elevé vu sa strategie et en plus il s'ecarte vraiment de la trace . Par contre sachant la speciale suivante trės enneigée je le comprend d'avoir gardé 2 neiges tous neufs dans la malle. Ca aurait dû passer . Mais si c'etait aussi simple...

Link to post
Share on other sites

Choix de pneus pour la 13 :

Les choix de pneus pour cette spéciale : Ogier/Katsuta avec 4 neige et 1 pluie, Rovanperä et Sordo avec 5 neige, Tänak et Lappi avec 4 neige.

Donc ils avaient de la réserve,je ne comprends par conséquent toujours pas ces choix de pneus de la journée.

Faute de la FIA,ils n'informe pas les écuries correctement... :doncamillo:

Edited by Rapido
Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Mako a dit :

Je pense aussi que dans cette position Ogier ne l'aurait pas faite . Un titre ca tient a ca et Seb2 le sait.

La différence entre un excellent pilote comme Evans et un champion comme Ogier. Mise à part l'an dernier, il a toujours su passer entre les gouttes contrairement à un Neuville qui est au moins aussi bon. Là différence se fait dans les moments stratégiques

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Zoréol a dit :

Comment ça en partie ? :lol:  :lol:

Les teams ont des pneus neige à l'assistance et envoient tous leurs équipages en "pluie" dans la montagne où l'on sait qu'il neige ! C'est tout de même pas du ressort de la FIA de leur faire greffer un cerveau, hein ! 

 

il y a une heure, Rick a dit :

 

Quant à la décision des teams de laisser partir leurs pilotes sans les neiges, alors que même toi, qui est à 9000 kilomètres des speciales, tu sais qu'il neige, c'est du même niveau. Tiens, c'est peut-être pour ça que des patrons de team partent bosser pour la FIA quand ils prennent leur retraite :fillion:

 

il y a 38 minutes, Rapido a dit :

Choix de pneus pour la 13 :

Les choix de pneus pour cette spéciale : Ogier/Katsuta avec 4 neige et 1 pluie, Rovanperä et Sordo avec 5 neige, Tänak et Lappi avec 4 neige.

Donc ils avaient de la réserve,je ne comprends par conséquent toujours pas ces choix de pneus de la journée.

Faute de la FIA,ils n'informe pas les écuries correctement... :doncamillo:

Bon, finalement, on est sur la même longueur d'ondes ! :clindoeil:

Laissons de côté la problématique des clous vu que les teams envoient les autos rouler sur l'autoroute mouillée d'un circuit de F1 en pneus neige encore ce soir, preuve qu'ils n'en manquent pas, et sur le casse-pipe des petites routes de montagne bien blanches en pneus pluie.

S'ils avaient eu des clous, ils les auraient probablement laissés dans le fourgon lors des ES de montagne pour les passer aussi sur le circuit ! :lol:

Edited by Zoréol
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, RallyeInfos a dit :

Bon ben ils se sont tous mis dans la "Team on assure" pour cette dernière ES où il ne s'est strictement rien passé.

Et ce sera pareil demain . Kalle a pratiquement 1 minute å remonter pour marquer plus de points constructeur , je doute qu'il tente.  Toyota aura le titre pilote et Hyundai le constructeur . Et M-Sport encore rien depuis le depart d'Ogier....

Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, RallyeInfos a dit :

A noter que Neuville ne repartira pas demain ! L'équipe a évalué la Hyundai i20 WRC et a décidé de préserver la voiture de tout dommage supplémentaire !

Adamo n'a peut-être pas apprécié la journée d'hier... Pourtant,il devrait être habitué..! :tanak3:

Link to post
Share on other sites

Il était une fois, dans un pays très loin d'ici, 5 pilotes chevaleresques qui allaient s'affronter pour décrocher un précieux sésame, celui du titre de champion du monde des rallyes.

Tous ont déjà été sacrés au moins une fois, sauf Richard Burns, qui parviendra toutefois à décrocher le graal quelques années plus tard, en 2001.

Ils sont donc 5, en ce début de saison 1998, à être assurés de disputer les 13 manches du calendrier, et de pouvoir espérer terrasser leurs adversaires un à un.

Colin McRae, chevalier des highlands. Tommi Makinen et Juha Kankkunen, guerriers du Kalevala. Carlos Sainz, matador madrilène. Et Richard Burns, seigneur anglois.

Les premières joutes eurent lieu en la principauté de Monaco, et virent El Matador faire mettre un genou à terre à ses opposants.

ot_a_8_sainz_2.jpg.19c538c127e83d18b6344ac5995e2419.jpg

Sur la glace viking, ce fut au guerrier Makinen de faire plier les autres combattants.

426406801_ot_a_180_makinen_1(1).jpg.35e0fe05e8e91af73b5fb9301434f131.jpg

Dans la savane africaine, seuls Burns et KKK parvinrent à inscrire des points. Le vainqueur de ce duel étant l'anglois.

ewr_burns.thumb.jpg.fc8e188c3d76f0864121bae09fd36cb5.jpg

Même cas de figure lors du passage sur les terres de Magellan. Cette fois, c'est l'écossais McRae qui domina Sainz.

lku_img0057.jpg.ecdcf502f6556fe2f9b14826b85b0dfb.jpg

Nos 5 héros connurent tous une véritable débandade lors de la traversée espagnole. Et ce ne fut pas guère mieux lors de l'étape au pays de Napoléon, où seul l'écossais McRae brilla par une victoire.

pfi_f1030021-2.thumb.jpg.dca5077681425e490eb50046afa88d9c.jpg

Partis à la conquête de l'Amérique du Sud, c'est en Argentine que l'affrontement eu lieu entre nos 5 guerriers. L'avantage revenant à Makinen devant Sainz.

otf_makinen2305_5mb.thumb.jpg.6c0db6aa14818313964ba1fbd8fefbf6.jpg

Puis en Grèce, ce fut sur McRae que les Dieux et les Déesses jetèrent leur dévolu.

jma_scan_20190927_0014.jpg.230d03afd96a8f82cc6f12195f5535d1.jpg

C'est alors que Makinen décida d'inviter ses adversaires au cœur de ses forêts. Malgré la bravoure d'El Matador, c'est Tommi qui s'imposa devant Sainz, lors de ce combat.

80_makinen_finland_win.jpg.d7c37f1708d9c9c5ba9b3c05427eba8b.jpg

En Italie, une fois de plus, seul Makinen parvint à tirer son épingle du jeu, et il repartit avec le maximum de points.

223583355_unnamed(1).jpg.5c39c32565f50ef1d820871ad84ed74c.jpg

En terres aborigènes, la finale opposa là encore le finnois et l'espagnol. Avantage pour le finnois.

ad7f271be8d8b74d0d6f490187de5c27.jpg.6a877a79887d128163bb7876f856d765.jpg

Les batailles furent ardues tout au long de l'année, et chacun pouvaient avoir la fierté de l'engagement qu'ils avaient mis dans la bagarre.

Toutefois, il ne restait plus qu'une seule manche pour les départager, et il n'y avait plus que Makinen et Sainz qui pouvaient encore prétendre à la couronne. 

Séparés par seulement deux points au départ de cet affrontement anglais, le finnois partait à la faute, endommageant sérieusement sa monture. Contraint à l'abandon, il laissait la victoire finale à son adversaire espagnol.

tommimakinen_clip_image002_0005.jpg.16b87726da984bb4af86e7a30dc73e12.jpg

Mais c'est au moment où l'aventure allait prendre fin, que Sainz dû rendre les armes à 300 mètres de l'arrivée, offrant le titre à son rival Makinen.

Corolla-Moya-Sainz-1998.jpg.ab2bbfc118d7a9036548ff30dd5b6560.jpg

Alors qu'il n'y croyait plus, Tommi, qui s'était déjà préparer à féliciter son adversaire, se retrouva hissé sur la plus haute marche du podium.

F1020016-(3).thumb.jpg.e7e7e5b106b33aa4bd691da8fc0113be.jpg

Si je vous ai compté ceci, c'est qu'aujourd'hui, l'histoire pourrait bien se répéter. Le seigneur Evans se retrouvant hors-jeu suite à sa bévue de l'après-midi, pourrait très bien devenir un de ces guerriers titrés alors qu'ils ne sont plus dans la bagarre. Je pense forcément à Makinen, mais aussi à Loeb.

À la place du chevalier Ogier, je me rappellerai cette histoire de 1998, où celui qui abandonna aux portes du succès, roulait déjà en Toyota...

Quant à Makinen, il est aujourd'hui le maître de Sir Evans, et je suis persuadé que lui aussi, lui a raconté cette histoire avant d'aller se coucher.

Bonne nuit.

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 5 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online




×
×
  • Create New...