Jump to content

Actualité du WRC en général


Recommended Posts

  • Replies 7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Kris Meeke est un pilote qui n'a certainement pas besoin d'être présenté , simplement soit vous l'aimez, soit vous le détestez. En tout cas, il est toujours l'un des pilotes qui a manqué le plus en 20

Le père Solberg etait un visionnaire en voulant faire rouler sa fiesta au jus de raisin , lui l'electrique il n'en voulait pas , c'est pour ça qu'il voulait couper tous les poteaux .

C'est bien cette nomination. Les pilotes TGR vont pouvoir rouler sans retenu. Parce que Latvala qui t'engueule parce que t'as cassé la voiture, ça fait pas crédible 

Posted Images

La FIA agit contre les spectateurs imprudents en WRC

 
La FIA agit contre les spectateurs imprudents en WRC
 

La FIA a publié un document recensant de nombreuses bonnes pratiques visant à améliorer la sécurité à tous les échelons du rallye.

La FIA vient de faire un grand pas dans la sauvegarde de l'avenir des rallyes, avec la publication des Rally Safety Guidelines (Consignes pour la sécurité en Rallye) – et entend ainsi mettre un terme au comportement parfois risqué de certains spectateurs.

Suite à la publication de ces consignes, le directeur des rallyes, Yves Matton, a décrit la sécurité des spectateurs comme étant la clé pour la viabilité de la discipline.

Les Consignes pour la sécurité en Rallye surviennent après deux années de recherche globale et de consultation menées par le responsable de la sécurité des rallyes et des circuits de la FIA, Stuart Robertson. La déléguée pour la sécurité du Championnat du monde des rallyes, Michèle Mouton, a ainsi puisé dans les meilleures pratiques du sport de haut niveau, avec l'objectif de les appliquer sur l'ensemble des catégories, du niveau régional au niveau national.

"La sécurité est la clé pour la viabilité du rallye, et l'une des clés dans la sécurité, c'est l'éducation – nous voyons cela partout dans le monde. Ces consignes vont tous nous aider à éduquer tout le monde pour avoir les meilleures procédures et les meilleures habitudes en rallyes", a expliqué Matton à Autosport. "L'objectif que nous devons nous fixer, c'est zéro [morts et blessures], mais nous savons à quel point c'est difficile. C'est une question d'éducation et de connaissance que de laisser les gens comprendre à quel point cela peut être dangereux si vous ne faites pas les choses correctement, et cela prend du temps – l'éducation prend toujours du temps."

De nombreuses initiatives

Robertson a en particulier mis l'accent sur les progrès rapides – et peu coûteux –  potentiels dans les bas échelons de la discipline : "Là où nous observons de nombreux problèmes avec les spectateurs, c'est au niveau national et régional", a –t-il déclaré. "Nous avons besoin de répandre ce message, et une façon de faire cela c'est d'utiliser le WRC comme une vitrine pour démontrer les bonnes pratiques et éduquer les personnes dans ces messages vitaux qui sont liés à l'organisation d'événements les plus sûrs possibles pour les spectateurs."

"Nous n'allons pas augmenter les coûts, il s'agit surtout de beaucoup d'initiatives : un coup de sifflet prolongé 30 minutes avant le départ de la première voiture afin de prévenir tout le monde que la spéciale va débuter et que la route est fermée. Ou bien des commissaires qui communiquent avec les voitures de sécurité par des signaux s'ils ont besoin d'assistance. Ce sont des choses très pertinentes pour le rallye au niveau national, et qui n'ajoutent pas de coûts. Nous voulons que les organisations au niveau national soient comprises dans le document à l'avenir."

Les instances dirigeantes des sports mécaniques au Royaume-Uni et des autres pays à travers le monde vont ainsi être incitées à mettre en place des bonnes pratiques mentionnées dans les Consignes de sécurité en rallyes lors des prochains événements.

Ott Tänak, Martin järveoja, Toyota Gazoo Racing, Toyota Yaris WRC 2019

Mettre un terme à l'impunité de certains spectateurs

Alors que les chiffres du nombre de morts et de blessés s'améliorent, le rallye déplore toujours la moitié de ces statistiques en sports mécaniques. Il est par ailleurs à noter que la plupart des blessés sont des spectateurs, et non des pilotes.

Robertson explique : "Même au sommet de la discipline, au meilleur niveau, nous pouvons voir des spectateurs qui ne se situent pas au bon endroit. Ces personnes ont un manque de connaissances, peut-être qu'il s'agit de leur premier événement, ou alors ce sont des paysans qui ont traversé leurs champs pour voir ce qu'il se passe. Ou alors ce sont des mordus qui supportent leur pilote favori et veulent se rapprocher le plus possible."

https://fr.motorsport.com/wrc/news/livre-blanc-consigne-securite-rallye/4344838/

Link to post
Share on other sites

SÉBASTIEN OGIER DÉVOILE SON CARNET DE NOTES DU RALLYE DU MEXIQUE ET LES SECRETS DES ROUGES

WRC-2019-MEXIQUE-Assistance-Equipe-CITROWRC-2019-MONTE-CARLO-La-joie-dans-le-cla

WRC 2019 – MONTE CARLO – La joie dans le clan CITROËN Les trois BOSS Linda Jackson Citroën Sébastien Ogier Patron du WRC et Carlos Tavares CEO PSA Peugeot Citroen Opel.

.

Révélé à une époque où les Français avaient souvent l’étiquette de spécialistes de l’asphalte, le Haut-Alpin s’est très vite affirmé comme un pilote complet. Il revient sur sa découverte de la terre et sur sa relation au Mexique en quelques questions.

Quand as-tu piloté pour la première fois sur terre ?

« En rallye, ça devait être avec Rallye Jeunes peu avant le début de la saison 2006, car le Volant Peugeot 206 débutait alors par le terre de l’Auxerrois. Avant ça, dès l’âge de huit ans, mon père m’avait récupéré un petit kart cross et j’avais eu l’occasion d’en faire sur le circuit de Saint-Laurent-du-Cros, non loin de chez moi. »

Qu’as-tu alors pensé des sensations ressenties sur cette surface ?

« C’est vrai qu’en France, on a eu pendant longtemps une culture plutôt asphalte, mais de mon côté, les sensations terre sont venues très vite. Je m’y suis presque plus rapidement senti à l’aise, que sur le bitume. Peut-être est-ce ce côté glisse qui se rapprochait du ski. En tout cas, j’ai eu la chance dès le début de ma carrière de pouvoir disputer un championnat mixte et c’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver. Aujourd’hui, il y a de moins en moins de spécialistes de telle ou telle surface, et les nordiques sont aussi devenus très performants sur le tarmac, ce qui fait que c’est également plus disputé quelle que soit la course. »

Quel est ton meilleur souvenir du Mexique ?

« Assurément l’édition 2008. C’était alors ma toute première manche mondiale, et elle s’était soldée par une victoire en championnat du monde Junior. Débarquer ainsi dans cet univers et que ça se passe de suite aussi bien, c’était un peu comme vivre un rêve éveillé! »

Après un départ donné en plein cœur de Mexico, sur la célèbre place Zocalo en 2017, l’organisation est revenue à la traditionnelle cérémonie à Guanajuato. Qu’en penses-tu ?

« C’était exceptionnel d’aller ainsi au centre de Mexico, même si l’aspect logistique avait été un peu plus délicat, mais Guanajuato reste un endroit à part où nous prenons beaucoup de plaisir à revenir chaque année. L’ambiance y est unique, et c’est la seule cérémonie de départ de la saison où on ressent une telle ferveur populaire! »

Qu’as-tu fait des paires de  »santiags’ habituellement offertes au vainqueur ?

«  J’avoue que je ne les ai jamais remises en dehors du podium, si ce n’est l’an passé pour conduire la moto utilisée pour rallier l’aéroport de suite après l’arrivée ! Mais j’en ai gardé en souvenirs, j’ai aussi conservé tous mes trophées de victoires, sauf un du Mexique justement, qui était sans doute un peu trop beau et qui a malheureusement disparu dans un voyage. Je n’ai pas d’espace qui leur est dédié chez moi mais c’est un projet que j’ai pour plus tard, j’ai toutefois encore l’espoir d’en remporter quelques-uns donc j’attends pour avoir une idée concrète de la place nécessaire! »

WRC-2019-SUEDE-Equipe-CITROEN-SEBASTIEN-

WRC-2019-SUÈDE-Équipe CITROËN- SÉBASTIEN OGIER.

SECRET DE ROUGES…

Repérés par Citroën courant 2007, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia se sont vus propulser en Championnat du Monde Junior l’année suivante, après deux saisons seulement en France. Le deuxième cité se souvient de l’édition 2008 du Mexique, théâtre de leur toute première apparition en WRC :

« Au niveau émotionnel, c’était fort de se retrouver ainsi à l’autre bout du monde pour notre première course internationale ! Surtout que c’est l’une des manches les plus dépaysantes du championnat. Autant vous dire que le niveau de stress était relativement haut… Avec le soutien important dont on disposait de la part de Citroën et de la FFSA, on avait une certaine pression sur les épaules. À l’époque, je ‘baraguinais’ seulement quelques mots d’Anglais et Seb, encore moins. Puis on passait d’une 206 Volant assez basique à une C2 Super 1600, qui était pour le coup une véritable voiture de course, avec un moteur qui prenait des tours, une boîte séquentielle également. Je revois encore Séb dès notre premier run d’essais, se forcer à prendre l’habitude de freiner avec son pied gauche, ce qui était complètement nouveau pour lui aussi. Au final, cela s’était très bien passé, puisque dès la première spéciale, on avait signé le scratch avec un bel écart et on avait mené de bout en bout, ce qui avait idéalement lancé notre campagne. Forcément, on en garde tous deux d’excellents souvenirs ! »

Photos : TEAM

.

Link to post
Share on other sites

.

«  J’avoue que je ne les ai jamais remises en dehors du podium, si ce n’est l’an passé pour conduire la moto utilisée pour rallier l’aéroport de suite après l’arrivée ! Mais j’en ai gardé en souvenirs, j’ai aussi conservé tous mes trophées de victoires, sauf un du Mexique justement, qui était sans doute un peu trop beau et qui a malheureusement disparu dans un voyage. Je n’ai pas d’espace qui leur est dédié chez moi mais c’est un projet que j’ai pour plus tard, j’ai toutefois encore l’espoir d’en remporter quelques-uns donc j’attends pour avoir une idée concrète de la place nécessaire! »

:D:

Link to post
Share on other sites

"Même au sommet de la discipline, au meilleur niveau, nous pouvons voir des spectateurs qui ne se situent pas au bon endroit. Ces personnes ont un manque de connaissances, peut-être qu'il s'agit de leur premier événement, ou alors ce sont des paysans qui ont traversé leurs champs pour voir ce qu'il se passe. Ou alors ce sont des mordus qui supportent leur pilote favori et veulent se rapprocher le plus possible."

 

 

:rire: ça doit être ça je pense !!  lol 

Link to post
Share on other sites

Il y a eu un gros souci avec des containers bloqués par divers retards maritimes et en particulier l'essence boum-boum car il est impensable de faire rouler les WRC avec le carburant mariachi. Il semblerait aussi que Michelin ait affrété un avion pour importer les pneus. Mais tout paraît être rentré dans l'ordre : triple ration de tequila pour les différents responsables de la logistique, ce qui ne va pas arranger leur migraine ! :lol:

A part ça, Tanak arrêté dès le début du SD pour un souci de capteur : vaut mieux aujourd'hui que demain !

Edit : désolé, je me suis trompé de rubrique, j'aurais dû poster dans Rallye du Mexique !

Link to post
Share on other sites
Guest salociN

Il semble que l'article ne soit pas cité dans son intégralité, alors je rajoute le passage manquant :Capello:

Le 04/03/2019 à 08:04, Krystof a dit :

La FIA agit contre les spectateurs imprudents en WRC

(...)
Stuart Robertson a également indiqué qu'en prévision d'une future électrisation totale de la discipline, il était du devoir de la commission de prévenir l'afflux massif de spectateurs afin de le réduire à sa plus simple expression, face au danger que représente l'arrivée sur les routes de voitures aussi peu bruyantes qu'un aspirateur Dyson : "L'objectif que nous devons nous fixer, c'est zéro spectateurs. Nous serons ainsi dans un rapport gagnant/gagnant où à la fois les vieux réac' pétroleux ne pourront plus râler - faute d'effectif - et où les commissions de sécurités et autres organisateurs de rallyes pourront ainsi dormir sur leurs deux oreilles".

La déléguée pour la sécurité du Championnat du monde des rallyes, Michèle Mouton, a quant à elle abondé dans le même sens : "La sécurité est la clé pour la viabilité du rallye, et l'une des clés dans la sécurité, c'est d'éliminer le plus grand point faible affectant celle-ci, à savoir le facteur humain. D'autant plus que moins il y aura de monde au bord des routes, moins il y aura de gens pour clamer en dépit du bon sens que le rallye, c'est décidément plus ce que c'était. Alors éduquons, éduquons !"

Suite à la publication de ces consignes, le directeur des rallyes, Yves Matton, a tenu a réagir à sa manière : :hollande:

 

Révélation

:ninja:

Link to post
Share on other sites

petite question , vont il faire revenir les voitures et tous le matos entre le rallye d'argentine et le rallye du chili car ces 2 rallyes se suivent à 15/3semaines jours d'intervalle ?   24/04 pour l'argentine et 09/05 pour le chili ? 

 

3 rallye en amérique du sud , n'est il pas le moment de remplacer le mexique par la rallye du canada :rechercheAnim:

Edited by le lozérien
Link to post
Share on other sites

Il est certain que tous le matos d'assistance existe en deux exemplaires, un qui fait la tournée européenne en camion, l'autre qui voyage sur les épreuves éloignées (Amérique, Australie) par bateau et par camions de loc' pour réduire les coûts.

Je suis moins catégorique pour les voitures de course : je pense qu'elles doivent rentrer par avion aux ateliers se refaire une santé entre deux rallyes.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...



×
×
  • Create New...