Jump to content

Actualité du WRC en général


Recommended Posts

  • Replies 7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Kris Meeke est un pilote qui n'a certainement pas besoin d'être présenté , simplement soit vous l'aimez, soit vous le détestez. En tout cas, il est toujours l'un des pilotes qui a manqué le plus en 20

Le père Solberg etait un visionnaire en voulant faire rouler sa fiesta au jus de raisin , lui l'electrique il n'en voulait pas , c'est pour ça qu'il voulait couper tous les poteaux .

C'est bien cette nomination. Les pilotes TGR vont pouvoir rouler sans retenu. Parce que Latvala qui t'engueule parce que t'as cassé la voiture, ça fait pas crédible 

Posted Images

Le 01/02/2019 à 18:37, Turbo a dit :

Totalement d'accord avec Thierry. 

Cette année, c'est pas le rallye Monte Carlo, mais le rallye Gap et Charlo wolah ! (si certains ont reconnu l'allusion, chapeau, on partage sans doute beaucoup de choses).

 

C'est pas glorieux, mais j'ai tout de suite reconnu :blessure1:

:rofl:

Link to post
Share on other sites

Neuville s'interroge sur le niveau de performance de sa voiture - Motorsport.com Suisse

Neuville s'interroge sur le niveau de performance de sa voiture
 

Le pilote Hyundai estime qu'il manque quelque chose à sa voiture en termes de performance, sans savoir dire quoi, même si cela n'a pas été forcément évident au Mexique en observant ses chronos et ceux de ses équipiers.

Deuxième sur la route vendredi pour la première étape, du fait de sa deuxième place au championnat entre Ott Tänak et Sébastien Ogier, Neuville a perdu le contact direct avec les leaders dès la deuxième spéciale du jour en raison d'une crevaison. Mais alors que cette position de départ semblait, de l'extérieur, suffire à expliquer des performances un peu en-deçà, les propos de Neuville aux points stops successifs des spéciales laissaient penser qu'elle n'en était pas la seule cause.

Cela, alors même que les chronos des autres i20 WRC d'Andreas Mikkelsen et Dani Sordo, certes partis bien après lui dans l'ordre de départ, ont été de tout premier ordre jusqu'aux abandons du Norvégien et de l'Espagnol, après respectivement un choc avec une pierre et un souci électrique qui a provoqué l'ire du directeur de l'équipe, Andreas Adamo. Ils étaient en effet à la lutte avec Sébastien Ogier pour la tête du rallye, que Mikkelsen a même occupée un moment.

"La moindre des choses qu'on puisse dire, c'est que c'était un week-end difficile pour nous", a réagi Neuville, finalement quatrième de son 100e rallye du WRC, ce dimanche au micro de la RTBF. "Ça a mal commencé avec la crevaison dans la deuxième spéciale. On a essayé de suivre les autres, mais ce n'était pas possible avec nos propres forces. On avait pourtant la sensation de bien faire, même s'il manquait quelque chose."

"Je ne sais pas ce qu'il manque au niveau de la performance, mais il manque quelque chose. On n'a pas été capable d'afficher la compétitivité de la Suède et du Monte-Carlo. Le débriefing sera comme d'habitude : constructif. Il n'y a pas de panique. On se retrouve à dix points du leader au lieu de sept en début de week-end, ce n'est pas catastrophique."

Neuville et Hyundai ont tous deux perdu une place dans leur championnat respectif, pour se retrouver troisièmes derrière Ogier et Citroën, vainqueurs au Mexique.

 

Link to post
Share on other sites

Neuville a laissé passé sa chance à mon avis , le titre c'était l'an dernier ou rien , cette année entre ogier et tanak ( et certains autre pilotes qui peuvent gagner 1 ou 2 rallye )  c'est pas la même histoire , pour moi Hyundai vont tout perdre cette année , Toyota sera à nouveau champion constructeur , voir peut être pilote , et même avec 2 autos, Citroën sera devant Hyundai au championnat constructeur.

 

Neuville doit absolument rebondir en corse ( pas contre un mur bien sûr !!! ) s'il veut pas que sa saison se transforme en galère , comme il dit pour l'instant il n'est qu'à 10 points du leader , mais en 3 rallye c'est déjà pas mal.

Link to post
Share on other sites

WRC - wrc.com

15786_fiest-mex-2019_428_896x504.jpg?

La régularité sera la clé pour Evans

Elfyn Evans estime que son manque de régularité lui a coûté la deuxième place du Rally Guanajuato México et l'a contraint à se satisfaire de la dernière marche du podium derrière Ott Tänak.

Le pilote M-Sport Ford World Rally Team était l'un des rares à éviter les problèmes tout au long des quatre jours sur les redoutables spéciales de terre au Mexique.

Cette performance lui permettait de hisser sa Ford Fiesta WRC au deuxième rang samedi matin, mais il perdait du temps face à Ott Tänak dans le deuxième passage dans Otates (ES14) dès l'après-midi. Gonflé à bloc, l'Estonien réduisait l'écart avant de déloger le Gallois dimanche matin.

« Lâcher seize secondes sur une seule spéciale est un vrai cadeau dans ce sport si compétitif », analysait-il après l’arrivée. « Cela a changé le cours du rallye et son approche puisqu’il pouvait sentir sa proie et la deuxième place. Je me serais facilité la vie en retrouvant l’assistance avec vingt secondes d’avance. »

15785_evan-port-mex-2019_882_592x333.jpg

Cependant, Elfyn Evans s'avérait plutôt satisfait de sa prestation sur la troisième manche du calendrier. Fort de son premier podium de la saison, il connaît désormais les domaines dans lesquels il doit progresser pour aller de l'avant.

« Ce n’était pas une performance pleine, car nous avons laissé la deuxième place nous échapper à plusieurs moments », confiait-il. « Dans l’ensemble, c’est tout de même positif avant de passer à la suite. J’ai été l’un des rares pilotes à éviter les pierres et les crevaisons. De ce point de vue, je suis satisfait de mon pilotage et de mon rythme. Je dois juste être un peu plus régulier sur les temps et les bons résultats suivront. »

Link to post
Share on other sites

Depuis les versions 2017 , il y a un cap qui a été passé,  Ogier est resté Ogier , Tanak et Neuville l'ont rejoint , et derrière on a Evans qui ne demande qu'à rejoindre le peloton , et des jeunes comme Lappi qui ont les dents longues et qui n'en sont encore qu'à l'étape "bucheron" par où les premiers sont tous passés et qui sont déjà très rapides ...

Le reste est une question de progression et le temps qu'il faut à chacun pour gravir ces échelons ...

À côté de ça,  on a les Meeke, Latvala, Sordo et même Mikkelsen  qui ne grimperont plus ...

Link to post
Share on other sites
Guest salociN
il y a 46 minutes, Krystof a dit :

À côté de ça, on a les Meeke, Latvala, Sordo et même Mikkelsen  qui ne grimperont plus .

Bah, ça dépend à quoi, y'a toujours moyen de trouver un arbre consentant :w:

Edited by salociN
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Krystof a dit :

Depuis les versions 2017 , il y a un cap qui a été passé,  Ogier est resté Ogier , Tanak et Neuville l'ont rejoint , et derrière on a Evans qui ne demande qu'à rejoindre le peloton , et des jeunes comme Lappi qui ont les dents longues et qui n'en sont encore qu'à l'étape "bucheron" par où les premiers sont tous passés et qui sont déjà très rapides ...

Le reste est une question de progression et le temps qu'il faut à chacun pour gravir ces échelons ...

À côté de ça,  on a les Meeke, Latvala, Sordo et même Mikkelsen  qui ne grimperont plus ...

Je compléterais ton message en rajoutant sur les derniers cités, "mais qui restent malgré tout bien rapide !"

Et tout ça nous donne un put*** de niveau en WRC quand même !! :love:

Vivement la Corse ! :D:

Le meilleur de nos photos, depuis 2006

https://facebook.com/R4B-photographie

Link to post
Share on other sites

Loeb : 'Il va être temps de parler de la suite' avec Hyundai

 

"C'est clair qu'en ayant gagné en Espagne l'an dernier on pouvait éventuellement espérer plus, par contre le niveau de préparation était très limité. Une journée d'essais avant le Monte-Carl' – entre le Dakar et le Monte-Carl' –, une journée avant la Suède."

"Quelque part, en Suède, je considère avoir fait un bon rallye. Au Monte-Carl', je manquais un peu de perfo ; en Suède aussi, mais quand on le remet dans le contexte, c'est un peu normal. Aujourd'hui, les pilotes connaissent très bien les rallyes avec le WRC+ [le service de streaming officiel de la discipline, ndlr], etc. où on voit toutes les spéciales de chaque pilote. Quand on arrive sur un rallye, qu'on découvre toutes les spéciales, c'est impossible d'être devant."

 

Absent lors de la dernière épreuve en date, au Mexique, Loeb fera son retour dès la fin du mois de mars, sur la manche française du WRC 2019, le Tour de Corse. L'occasion d'un deuxième départ avec la marque coréenne ? "Oui, on verra. En tout cas, [c'est] un rallye auquel j'ai participé l'an dernier donc je vais peut-être refaire certaines spéciales. Il n'y en a pas beaucoup par contre, il y a beaucoup de spéciales nouvelles – elles sont nouvelles pour tout le monde –, mais je suis content de retourner en Corse."

"On a essayé de travailler un petit peu sur la voiture même si le temps d'essais est très limité. Là je vais avoir une journée demain [jeudi]. On essaie de se préparer au mieux, de profiter au mieux de ce peu de temps de roulage, finalement, pour trouver les bons réglages et être prêts pour la Corse."

En revanche, la suite du programme, qui doit porter sur un total de six rallyes, reste à déterminer : 

"Je ne le connais pas. Effectivement il y a la Corse, la suite n'est pas encore clairement définie et je pense qu'il va être temps d'en parler."

Même si Hyundai a clairement désigné Thierry Neuville comme numéro 1, le fait de partager une voiture avec d'autres équipiers offre potentiellement des opportunités pour les pilotes qui ne disposent pas d'un programme complet. "Oui, il y a un numéro 1, il n'y a qu'un pilote dans l'équipe qui joue vraiment le championnat, c'est Neuville, donc c'est sur lui que Hyundai mise pour le titre pilotes."

"Et après, effectivement, on est trois pilotes derrière à ramener des points pour le championnat constructeurs. Quelque part le fait de se partager une voiture fait qu'on peut parfois être avantagé sur des positions de départ et ça fait partie des règles du championnat aujourd'hui. Donc c'est un petit peu la stratégie de Hyundai d'essayer d'optimiser les rallyes en prenant les bons pilotes à chaque fois."

Link to post
Share on other sites

En attendant dans la maison Hyundai c'est un peu comme M-sport. Tant que le boss est là on sauve les meubles mais si Neuville a un souci c'est la bérezina.

Entre des équipiers timides ou peu fiables, une voiture qui rencontre trop souvent des soucis ET un manque de performance,  c'est pas gagné. 

Reste Loeb, et pour moi la surprise c'est de le voir autant en retrait,  alors que ses apparitions en 2018 l'avaient toujours vu à la pointe du combat avec une C3 pointue à piloter, 2019 le découvre incapable de faire ce qu' il veut de la Hyundai. 

Alors réglages ou compétitivité de la I20?

Parce que je ne vois pas comment Seb aurait pu perdre son pilotage en un hiver...

Link to post
Share on other sites

Pas trop grand chose à voir avec le WRC actuel, mais c'est assez symptomatique pour l'avenir !

Vous avez sans doute appris que toutes les motos de la future compétition de motos électriques ont été détruites à Jerez (ici).

Vous imaginez la même chose quand une WRC hybride prendra feu et risquera de communiquer le feu au reste du plateau dans un parc fermé ?

Il faudra que la FIA impose des distances obligatoires de 15 m entre les voitures dans les futurs parcs fermés ? Il faudra trouver un parc fermé de plusieurs hectares pour 90 engagés ?

 

Edited by Jean Tantole
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...



×
×
  • Create New...