Jump to content

Actualité du WRC en général


Recommended Posts

il y a 41 minutes, Mako a dit :

Je ne peux pas m'empecher de penser que c'est bien dommage . Je l'aurais bien vu epauler Breen chez M-SPORT, parce que Craig sera bien seul pour ramener les gros points qui recompenseront FORD de son soutien.  Greensmith et Fourmaux c'est quand meme bien juste pour cet objectif car ils sont à peine  au niveau de Katsuta qui est le moins bon chez TOYOTA. 

Andreas repart avec TOKSPORT et SKODA ce qui veut dire que Malcolm qui pleure de ne pas trouver un pilote digne de sa Rally 2 ne le calcule meme pas !

Cela dit on va avoir un WRC 2 enorme , avec le regroupement de toutes les Rally 2 et la presence de Mikkelsen , de Rossel et si je ne reve pas de Meeke .....et c'est tant mieux ; On va avoir dans ce groupe, autant d'electricité dans l'air que dans les batteries des RC1....

En même temps qui a envie de rouler dans la Fiesta Rally2 ? La Fabia est quand même un cran au dessus

Link to post
Share on other sites
  • Replies 7.7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Oui, c'est un grand émotif et c'est certainement ce qui lui a fait rater son épisode Citroën, sans parler du fait que la voiture était une merde.  Mais c'était son premier contrat officiel au plu

J'ai la réponse sur ce point, et en effet, c'est bien une usine à gaz.  La méthode de calcul consiste à multiplier le nombre de points obtenus par un pilote lors du rallye par 10, d'additionner l

C'est bien cette nomination. Les pilotes TGR vont pouvoir rouler sans retenu. Parce que Latvala qui t'engueule parce que t'as cassé la voiture, ça fait pas crédible 

Posted Images

Les forces -probables- pour 2022.

 

Les ténors :

- Elfyn Evans : seul Ogier l'a empêché d'être champion lors des deux derniers exercices. Le chat n'étant plus là, la souris va-t-elle concrétiser ?

- Kalle Rovanperä : belle pointe de vitesse, deux victoires déjà dans la poche, plus jeune vainqueur d'un rallye WRC  Il a prouvé à Monza qu'il sait conduire avec une plume de colibri sur l'accélérateur quand on le lui demande. Un feu d'artifice de résultats en 2022 ?

- Thierry Neuville : depuis le temps qu'il galope derrière la couronne, on finit par ne plus y croire. Qualité, il ne lâche jamais rien. Défaut, c'est jamais sa faute quand ça va mal. Il faut dire qu'il n'a pas été aidé par une Hyundai en carton...

- Ott Tänak : capable de performances stupéfiantes mais aussi de courses "à l'arrêt" comme en Croatie, ne parlons pas de sa fin de saison. Pas aidé non plus par la fiabilité : il faut absolument que Christian Loriaux remédie à cela. Côté charisme, son comportement aux points-stop et en général me laisse aussi froid que lorsque j'assiste à la rencontre inopinée d'une machine à coudre et d'un parapluie sur une table de dissection (© Lautréamont).

 

Les seconds couteaux :

- Craig Breen : le gendre idéal, sympathique et souriant. Mais des nerfs de midinette quand il pleure aux points-stop. Pas trop friable pour endosser le costume du patron chez M-Sport ? Ses piges de cette saison semblent prouver le contraire.

- Takamoto Katsuta : lui aussi gendre idéal, sympathique et poli : il finit toutes les ITW par un "thank you" et une petite courbette typiquement nippone. Belle progression jusqu'au Kenya où il est passé pas loin de la victoire, puis une suite de  forfaits et de crashes malheureux. La blessure de Daniel Barritt qui le drivait à merveille n'y est sans doute pas pour rien. Doit rester sur la route pour que son brushing et son légendaire sourire ne disparaissent pas.

- Oliver Solberg : sera-t-il à temps plein chez Yaoundé ? Sur les grosses autos, de belles perfs à l'Arctic et à Monza, mais aussi en catégorie inférieure des difficultés à concrétiser et une propension à visiter notre Mère Nature. C'est sans doute le métier qui rentre, mais il ne sera certainement pas totalement rentré en 2022. Attention d'autre part à ne pas gober trop de mouches en conduisant.

 

Outsiders et intérimaires :

- Gus Greensmith : une si jolie coiffure peroxydée et une aptitude à être toujours satisfait, même quand il en prend une au kil'. Fils spirituel de Hirvonen et Ostberg, beaucoup de talent en moins.

- Adrien Fourmaux : Français, c'est déjà ça. Chti, personne n'est parfait. Un bon coup de volant, mais difficile à cerner. Garde-t-il de son passé de carabin chasseur de concours sans état d'âme une propension à considérer les autres comme quantité négligeable ?

- Esapekka Lappi : belle pointe de vitesse, sa pige en Yaris lors de la Finlande l'a encore prouvé. Il a l'air sympa. Quel sera son programme ? En tout cas, il doit absolument bannir son attitude Droopy aux points stop.

- Dani Sordo : toujours sûr (hormis deux tartes cette saison) pour rapporter des points. Inénarrable quand il hurle "Puta de mierda" en tapant sur le volant de la i20 lorsqu'elle s'arrête en spéciale. Mais programme limité, sa carrière est derrière lui et il sait qu'il ne sera jamais un tueur.

 

Les papys français :

- Sébastien Ogier : sortant d'une série fantastique de succès, aura-t-il la motivation pour être à 100 % sur des one-shots et pour s'adapter à un nouveau coéquipier ? Gageons que oui et qu'il pourra encore apporter succès et points à ce vieux renard de JML.

- Sébastien Loeb : depuis qu'il a quitté le WRC, on ne peut pas dire qu'il soit resté au sommet : WTCC, rallycross (beurk !), Dakar, que de la demi-teinte... Restent sa victoire WRC en Espagne et le Pikes Peak sur la monstrueuse 208. Pas de quoi faire une tartine. Pourra-t-il performer de nouveau lors de ses apparitions ? Pourquoi pas, mais ça va si vite devant et il a perdu le rythme depuis si longtemps...

 

Edited by Zoréol
Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Zoréol a dit :

Les forces -probables- pour 2022.

 

Les ténors :

- Elfyn Evans : seul Ogier l'a empêché d'être champion lors des deux derniers exercices. Le chat n'étant plus là, la souris va-t-elle concrétiser ?

- Kalle Rovanperä : belle pointe de vitesse, deux victoires déjà dans la poche, plus jeune vainqueur d'un rallye WRC  Il a prouvé à Monza qu'il sait conduire avec une plume de colibri sur l'accélérateur quand on le lui demande. Un feu d'artifice de résultats en 2022 ?

- Thierry Neuville : depuis le temps qu'il galope derrière la couronne, on finit par ne plus y croire. Qualité, il ne lâche jamais rien. Défaut, c'est jamais sa faute quand ça va mal. Il faut dire qu'il n'a pas été aidé par une Hyundai en carton...

- Ott Tänak : capable de performances stupéfiantes mais aussi de courses "à l'arrêt" comme en Croatie, ne parlons pas de sa fin de saison. Pas aidé non plus par la fiabilité : il faut absolument que Christian Loriaux remédie à cela. Côté charisme, son comportement aux points-stop et en général me laisse aussi froid que lorsque j'assiste à la rencontre inopinée d'une machine à coudre et d'un parapluie sur une table de dissection (© Lautréamont).

 

Les seconds couteaux :

- Craig Breen : le gendre idéal, sympathique et souriant. Mais des nerfs de midinette quand il pleure aux points-stop. Pas trop friable pour endosser le costume du patron chez M-Sport ? Ses piges de cette saison semblent prouver le contraire.

- Takamoto Katsuta : lui aussi gendre idéal, sympathique et poli : il finit toutes les ITW par un "thank you" et une petite courbette typiquement nippone. Belle progression jusqu'au Kenya où il est passé pas loin de la victoire, puis une suite de  forfaits et de crashes malheureux. La blessure de Daniel Barritt qui le drivait à merveille n'y est sans doute pas pour rien. Doit rester sur la route pour que son brushing et son légendaire sourire ne disparaissent pas.

- Oliver Solberg : sera-t-il à temps plein chez Yaoundé ? Sur les grosses autos, de belles perfs à l'Arctic et à Monza, mais aussi en catégorie inférieure des difficultés à concrétiser et une propension à visiter notre Mère Nature. C'est sans doute le métier qui rentre, mais il ne sera certainement pas totalement rentré en 2022. Attention d'autre part à ne pas gober trop de mouches en conduisant.

 

Outsiders et intérimaires :

- Gus Greensmith : une si jolie coiffure peroxydée et une aptitude à être toujours satisfait, même quand il en prend une au kil'. Fils spirituel de Hirvonen et Ostberg, beaucoup de talent en moins.

- Adrien Fourmaux : Français, c'est déjà ça. Chti, personne n'est parfait. Un bon coup de volant, mais difficile à cerner. Garde-t-il de son passé de carabin chasseur de concours sans état d'âme une propension à considérer les autres comme quantité négligeable ?

- Esapekka Lappi : belle pointe de vitesse, sa pige en Yaris lors de la Finlande l'a encore prouvé. Il a l'air sympa. Quel sera son programme ? En tout cas, il doit absolument bannir son attitude Droopy aux points stop.

- Dani Sordo : toujours sûr (hormis deux tartes cette saison) pour rapporter des points. Inénarrable quand il hurle "Puta de mierda" en tapant sur le volant de la i20 lorsqu'elle s'arrête en spéciale. Mais programme limité, sa carrière est derrière lui et il sait qu'il ne sera jamais un tueur.

 

Les papys français :

- Sébastien Ogier : sortant d'une série fantastique de succès, aura-t-il la motivation pour être à 100 % sur des one-shots et pour s'adapter à un nouveau coéquipier ? Gageons que oui et qu'il pourra encore apporter succès et points à ce vieux renard de JML.

- Sébastien Loeb : depuis qu'il a quitté le WRC, on ne peut pas dire qu'il soit resté au sommet : WTCC, rallycross (beurk !), Dakar, que de la demi-teinte... Restent sa victoire WRC en Espagne et le Pikes Peak sur la monstrueuse 208. Pas de quoi faire une tartine. Pourra-t-il performer de nouveau lors de ses apparitions ? Pourquoi pas, mais ça va si vite devant et il a perdu le rythme depuis si longtemps...

 

Ça mérite un 👍🏻 un ❤️ et un 😂

On en redemande ! 

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites

c'est un bon résumé , seulement les cartes sont plus ou moins remise sur la table avec les nouvelles monture , et on sait tous que le meilleur pour une prise en main rapide d'une auto c'est ogier :bah: 

 

Je souhaite vraiment qu'evans soit champion , ils s'était adapté à la yaris , moins vite qu'ogier je pense , là on passe sur une toute nouvelle voiture différentes ( je suppose ) à conduire. Et je ne dis pas ça parce qu'il est sortie en essai , ça arrive au meilleur .

Tous le monde sera sur une nouvelle auto , ça remet tout en question.

 

Bien sûr les cador comme evans , neuville , tanak seront présent d'entrée , mais je me mets à rêver que des mecs comme breen , rovanpera ...seront de très gros outsiders.

Edited by le lozérien
Link to post
Share on other sites

Juste moi j'aurai décalé le petit Solberg dans les outsiders plutôt que les seconds couteaux non ?

Avec un peu de roulage j'y mettrais Lappi à la place moi... :D:

 

Par contre concernant les itw de fin d'ES je pense qu'il ne faut pas trop en tirer des conclusions. Les mecs viennent de se taper l'ES à bloc, avec frayeurs/pépins mécaniques/sorties/crevaisons ou autres "joyeuseries", et pour certains ça doit pas être évident de retrouver toutes ses capacités de communication en quelques secondes à peine ! :???:

Je vous conseille vivement les interviews au retour à l'assistance, le midi et le soir, les mecs viennent de se faire le routier, ont eu le temps d'analyser leurs performances avec un minimum de recul, et du coup ses itw là sont bien plus agréable. Des Tanak Lappi ou même Suninen sont beaucoup plus prolixes qu'au point stop ! :bien: 

Le meilleur de nos photos, depuis 2006

https://facebook.com/R4B-photographie

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Vince a dit :

Par contre concernant les itw de fin d'ES je pense qu'il ne faut pas trop en tirer des conclusions. Les mecs viennent de se taper l'ES à bloc, avec frayeurs/pépins mécaniques/sorties/crevaisons ou autres "joyeuseries", et pour certains ça doit pas être évident de retrouver toutes ses capacités de communication en quelques secondes à peine ! :???:

Je vous conseille vivement les interviews au retour à l'assistance, le midi et le soir, les mecs viennent de se faire le routier, ont eu le temps d'analyser leurs performances avec un minimum de recul, et du coup ses itw là sont bien plus agréable. Des Tanak Lappi ou même Suninen sont beaucoup plus prolixes qu'au point stop ! :bien: 

+1

Les itw d'arrivée de spéciale sont sans intérêt et reviennent à demander aux pilotes de donner leur avis tous les 15 à 25 kilomètres. C'est comme si on arrêtait les pilotes de F1 tous les 5 à 7 tours pour leur demander comment ça se passe. Ça deviendrait vite lassant et ennuyeux.

Les itw d'arrivée devraient se cantonner à interroger un pilote lorsqu'il a eu un problème dans la spéciale. Cela éviterait aussi de couper systématiquement l'action sur WRC+

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites

La FIA vient de décerner aux organisateurs du Monza Rally le " Premio FIA Star " pour la manière avec laquelle celui ci a été conçu et surtout réalisé du point de vu écologique, avec la plus petite empreinte carbone et la meilleure organisation anti covid de la saison.

Ce prix a été nommé " Premio FIA 2 Star " car l'an passé c'est déjà Monza qui avait eu le prix " FIA 1 Star " . Sont pas malins ces  Italiens ? Car si Monza n'est pas encore au calendrier 2022 , tout est mis en œuvre pour qu'il y figure et devienne ainsi la traditionnelle manche de clôture du WRC comme le Mte en est la manche d'ouverture.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Zoréol a dit :

J'ai hésité. J'ai mis Solberg dans les seconds couteaux car il se peut qu'il ait une saison complète, ce que Lappi n'aura sans doute pas.

Pour l'instant Adamo ne confirme que 3 autos officielles et aucune voiture de team. Cette voiture No 3 devant être partagée entre Sordo et Solberg.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Vince a dit :

Par contre concernant les itw de fin d'ES je pense qu'il ne faut pas trop en tirer des conclusions.

 

il y a une heure, Rick a dit :

+1

Les itw d'arrivée de spéciale sont sans intérêt...

 

il y a une heure, Vince a dit :

Carrément ! 

Perso elles me gavent ses itw...

Personnellement, je ne suis pas du tout de votre avis. Au point stop, on voit le mec à chaud : il est en extase, il est en pétard, il semble s'en branler...

Arrivé au parc, il a eu tout le temps de se refaire une façade, de réfléchir au politiquement correct, et de prendre le visage de circonstance.

Si Ostberg n'avait pas eu micro ouvert au point stop, il aurait sans doute été plus mesuré dans ses propos envers Pirelli une demi-heure plus tard. :siffle2:

838_busterok.jpg.12bd1f6953d7fc128c4acfcf5f3977f4.jpg

Edited by Zoréol
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Zoréol a dit :

 

 

Personnellement, je ne suis pas du tout de votre avis. Au point stop, on voit le mec à chaud : il est en extase, il est en pétard, il semble s'en branler...

Arrivé au parc, il a eu tout le temps de se refaire une façade, de réfléchir au politiquement correct, et de prendre le visage de circonstance.

838_busterok.jpg.12bd1f6953d7fc128c4acfcf5f3977f4.jpg

C'est vrai aussi. Parfois, c'est palpitant, mais souvent, c'est chiant.

Peut-être que le format idéal, s'il existe, serait que pendant la diffusion de la spéciale, les itw soient montées dans le camion régie, et qu'elles soient montrées après le passage des WRC2, avec commentaires des journalistes et chroniqueurs de l'émission.

En plus de ne pas polluer la diffusion des voitures en action, cela permettrait de combler un peu le vide qu'il y a entre 2 spéciales. Ceux qui aiment ces itw resteraient à "l'antenne" (putain j'ai l'impression d'être d'un autre temps en écrivant ça :vieuxAnim:) et les autres iraient au bistrot.

Ne pas cliquer sur ce lien !

Link to post
Share on other sites

La FIA lance à partir de la saison 2022 le GRR comprenez le Global Rally Ranking. Ce sera le classement mondial , ouvert aux pilotes et navigateurs , et qui sera mis à jour de maniere continue et suivant une attribution de points qui bien sûr, reléve de l'usine à gaz.

Cela constituera donc un classement mondial calqué sur le classement ATP du tennis.

Aprés tout pourquoi pas ?

Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Le blond a dit :

Encore un belge qui a pondu ça !
Comme ça Neuville dira : je ne suis pas champion du monde mais je reste n°1 :tyrion:

Je préfère avoir tout un tas de trophées sur la cheminée,  que celui de pilote numéro 1 sans jamais gagner.

 

Je suis pas beaucoup le tennis mais il me semble que Nadal a rafler Rolland garros plus souvent quand il n'était pas numéro 1 ?!

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...



×
×
  • Create New...